© 2009 AFP (Evaristo Sa)
Les corps du commandant de bord et d’un steward du vol AF447 disparu en mer entre Rio et Paris ont été identifiés lors des autopsies pratiquées sur les victimes retrouvées dans l’AtlantiqueDes soldats de l’armée de l’air brésilienne transportent le corps d’une victime de l’accident de l’Airbus A330 d’Air France, le 11 juin 2009 à Fernando de Noronha

Les corps du commandant de bord et d’un steward du vol AF447 qui s’est abîmé en mer entre Rio et Paris ont été identifiés parmi les victimes retrouvées dans l’Océan Atlantique, a indiqué jeudi à l’AFP une porte-parole de la compagnie Air France.

« Parmi les victimes retrouvées grâce aux recherches en mer, deux membres de l’équipage d’Air France ont été à ce jour identifiés: le commandant de bord et un steward », a dit la porte-parole de la compagnie, confirmant une information parue sur le site internet du Figaro.

Jusqu’à présent 50 corps ont été retrouvés, a précisé jeudi le Bureau d’Enquêtes et d’Analyses (BEA), chargé de l’enquête technique sur l’accident survenu le 1er juin et qui a provoqué la mort de 228 personnes.

Les autorités brésiliennes avaient annoncé dimanche avoir identifié onze des 50 corps grâce aux empreintes digitales et aux dossiers dentaires: dix Brésiliens –cinq hommes et cinq femmes– et un étranger de sexe masculin.

L’Airbus A330 d’Air France s’est abîmé dans l’Atlantique pour une raison encore indéterminée. Les boîtes noires de l’avion, déterminantes pour expliquer les causes du crash, n’ont jusqu’ici pas été retrouvées.

Les recherches pour retrouver ces enregistreurs de vol se poursuivront au delà du 30 juin, date à laquelle ils sont censés ne plus envoyer de signaux, les enquêteurs ayant bon espoir qu’ils continuent à émettre encore plusieurs jours après.

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires