Etat Islamique de Palestine : l’Irlande au pas de l’oie de la Suède. Vidéo

0
136

img
“Sinn Fein leader Gerry Adams (L) and Deputy First Minister of Northern Ireland Martin McGuinness talks to the media at a hotel in Belfast, Northern Ireland, on May 4, 2014 following his release from Antrim police station”

Les partis irlandais de l’opposition ont appelé mardi à une reconnaissance de l’Etat de Palestine par le Parlement, suite au vote de cette motion dans certains pays de l’Union européenne ces dernières semaines, comme la Suède, suivie par les Parlements espagnol, britannique et français qui ont fait passer une résolution non-contraignante.

La motion exhorte le gouvernement irlandais à “officiellement reconnaître l’Etat de Palestine, sur la base des frontières de 1967, avec Jérusalem-est comme capitale, établi selon des résolutions des Nations unies, comme contribution positive afin d’assurer une solution négociée à deux Etats au conflit israélo-palestinien.”

img

Or le gouvernement a indiqué mercredi qu’il ne s’opposerait pas à une telle motion, selon l’agence de presse Reuters.

“La construction continue de colonies et l’extention des activités en Cisjordanie, sont illégales et menacent l’établissement d’un Etat palestinien viable”, est-il également écrit dans le texte de la motion.

Au cours de la séance finale de la chambre basse, le dirigeant du parti Sinn Fein, Gerry Adams, a fait respecter une minute de silence en solidarité avec le “peuple de Gaza au Moyen-Orient”, au cours de laquelle certains parlementaires ont brandi un drapeau palestinien.

Depuis l’échec des négociations de paix en avril dernier, malgré les efforts soutenus du secrétaire d’Etat américain John Kerry, et la guerre de l’été à Gaza, les parlements européens, la Suède en tête, reconnaissent un par un l’Etat palestinien et soutiennent tout mouvement en ce sens.

[i24news.tvArticle original

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.