Action en justice, pour justifier le boycott d’Israel.

0
177

Plusieurs organisations ont annoncé mercredi qu’elles lançaient une action en justice au civil contre la société israélienne Agrexco, l’accusant d’exporter illégalement des fruits et légumes issus de « colonies dans les Territoires palestiniens ».

Ce collectif, qui comprend la Confédération paysanne, la Cimade, l’Union juive française pour la paix (UJFP) et la Campagne civile internationale pour la protection du peuple palestinien (CCIPPP) qualifient Agrexco d'”instrument numéro un de la colonisation dans l’agriculture”.

Une audience doit se tenir début octobre devant le tribunal de commerce de Créteil, dans le cadre d’une procédure en référé, a indiqué l’avocat Gilles Devers lors d’une conférence de presse.

Les associations demandent à la société Agrexco de montrer les certificats d’origine de ses produits pour vérifier s’ils respectent des traités européens de coopération économique qui ne reconnaissent que les frontières de 1948, a expliqué Me Devers. “On sait que de nombreux produits viennent de Palestine, de Cisjordanie en particulier”, a affirmé l’avocat, qui espère voir cette action déboucher sur un procès pour “concurrence déloyale” et pour “crime de colonisation”.

L’ambassade d’Israël a qualifié d'”insupportable” l’idée d’une telle plainte ou d’un boycott, affirmant qu'”Israël respecte ses engagements internationaux” et se disant “convaincue que la justice française ne donnera pas suite”. Ces organisations sont membres d’une “Coalition contre Agrexco”, qui regroupe également des partis comme le PCF, les Verts et le NPA et proteste contre le projet d’implantation de la société israélienne dans le port de Sète.

NDLR – La délégitimation d’Israel tient aussi au fait que les israéliens (ou leurs représentants) ne revendiquent pas avec force le fait que cette terre appartient aux juifs. Le principe même de négocier pour rétrocéder ces terres implique une reconnaissance de facto d’absence de toute revendication historique. La paix – que tout le monde désire – doit-elle se faire au prix de ce reniement ?

Accepter que la moitié d’une chose ne nous appartienne pas, n’est-ce pas aussi accepter que la totalité de la chose soit induite par ce renoncement premier.

1 COMMENT

  1. Sachant que le boycott d’Israël est commandité à présent, en France, par le NPA, le PCF et les Verts, je trouve indispensable que les gens qui ne sont pas d’accord avec ces “délinquants”(puisque le boycott est un délit, puni par la loi) RENDENT IMMEDIATEMENT LEUR CARTE DE CES PARTIS! Opération efficace car il n’y aura plus ainsi de boycott en France!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.