Il semble que les Juifs ne soient pas autorisés à jouer le rôle de Cléopâtre malgré leurs racines au Moyen-Orient

Pourquoi un tel tollé contre Gal Gadot dans l’interprétation de la reine égyptienne?

GAL GADOT (crédit photo: MARIO ANZUONI / REUTERS)
GAL GADOT (crédit photo: MARIO ANZUONI / REUTERS)

Une annonce selon laquelle l’actrice Gal Gadot, qui est juive, jouerait la reine égyptienne Cléopâtre a provoqué une onde de choc et ses critiques affirment qu’une femme «arabe» ou une actrice européenne aurait dû être choisie. En bref, les Juifs ne sont plus autorisés à jouer la plupart des rôles, ou ils sont maintenant accusés de prendre la place des autres. Au siècle dernier, les antisémites disaient aux Juifs qu’ils étaient des étrangers, apatrides, hors-sol et sans racines au Moyen-Orient ; maintenant on dit aux Juifs qu’ils ne sont pas censés jouer des rôles liés au Moyen-Orient, peu importe d’où ils viennent.

La controverse bizarre a commencé dimanche lorsque des reportages ont indiqué que Gal Gadot, célèbre pour son rôle de Wonder Woman, jouerait le rôle. Les commentaires les plus classiqes se demandaient pourquoi une Egyptienne n’avait pas été choisie. Abdul el-Sayed, expert en santé publique et apparemment commentateur de CNN selon sa biographie sur Twitter, s’est demandé pourquoi aucune femme égyptienne n’avait été choisie pour jouer une reine égyptienne.

Alexandra Halaby

Alexandra Halaby, qui compte 20 000 abonnés sur Twitter, a noté que «nous faisons maintenant pression pour une représentation diversifiée et authentique à Hollywood». Sameera Khan a demandé: «Quel idiot d’Hollywood pensait que ce serait une bonne idée de choisir une actrice israélienne comme Cléopâtre (une comédienne très fade) au lieu d’une superbe actrice arabe comme Nadine Njeim? Et honte à toi, Gal Gadot. Votre pays vole la terre arabe et vous leur volez leurs rôles au cinéma. « 

Nadine Njeim, actrice libanaise menaçant de quitter Beyrouth après l’explosion

Beaucoup de ceux qui ont répondu ont noté que Cléopâtre était en fait d’origine grecque. Randa Jarrar, qui se décrit comme une «musulmane palestinienne égyptienne homosexuelle » a écrit: «Ouais, Cléopâtre était grecque. J’ai compris. Mais choisir une sioniste dont la famille est polonaise / autrichienne / tchèque comme reine d’Egypte en 2020? »

Le message est clair: les Juives ne sont pas autorisés à jouer le rôle d’une reine païenne grecque d’Egypte il y a 2000 ans. Peu importe que les Juifs ont vécu en Égypte depuis des milliers d’années. Peu importe que les Juifs aient vécu en Grèce, ils ne peuvent jamais jouer Cléopâtre. Et peu importe d’où vient la famille de Gadot, même si elle était de Jérusalem depuis trois mille ans, le message est qu’être juive ou «sioniste» signifie qu’on ne peut jouer le rôle de personne du Moyen-Orient ou même du sud de l’Europe.

L’espoir que les femmes de Tunisie ou du Liban devraient avoir des rôles plus importants à Hollywood est tout à fait compréhensible. Cependant, cela ne doit pas se faire aux dépens des actrices juives parce que juives. L’attaque constante contre les Juifs et Israël n’est pas conforme à la nouvelle coexistence pacifique en cours de construction au Moyen-Orient. Elle illustre comment Israël et les Israéliens ne sont toujours pas considérés comme faisant partie de la région, si aucune actrice née en Israël ne peut jouer des rôles «moyen-orientaux», ni même des rôles grecs.

Le but des tweets anti-Gal Gadot n’a rien à voir avec l’apparence ou la provenance des gens. Aucun autre groupe minoritaire européen, qu’il soit basque ou albanais, sarde ou maltais, ne se voit dire qu’il n’est pas autorisé à jouer Cléopâtre, et aucun autre groupe du Moyen-Orient, qu’il s’agisse de Kurdes ou de Turcs, ne le subit. Seuls les Juifs. Seuls les Israéliens. Il n’y a pas d’autre petit groupe dans le monde, comme les Juifs, à qui on dit systématiquement qu’ils ne sont pas autorisés à jouer le rôle de quelqu’un qui a existé il y a des milliers d’années.

Le but de cette tentative de contrôler les rôles, s’adressant uniquement aux Juifs, fait partie d’un programme visant à redéfinir les Juifs en tant que «blancs» (non-autochtones, non-authentiques, sans racines). L’affirmation implicite selon laquelle les Juifs ne sont pas autorisés à jouer le rôle de Grecs ou d’Égyptiens est qu’ils ne peuvent jouer que des rôles «européens», mais pas de «personnes de couleur». Le but ici est de prétendre que les Juifs ne sont pas originaires du Moyen-Orient. Le mot de code «sioniste» (= importés) est utilisé pour remplacer «Juifs». Dans aucun autre cas, des mots de code politico-idéologiques comme celui-ci ne sont utilisés. Personne n’utilise le mot «stalinien» pour remplacer les Russes lorsqu’ils discutent s’ils peuvent jouer le rôle d’un ukrainien célèbre. Personne n’utilise «Baasiste» comme substitut des Syriens pour discuter de la possibilité de jouer le rôle de Saladin, qui était d’origine kurde. Seulement avec les Juifs.

La tentative de redéfinir les Juifs en tant que «polonais» et «autrichiens» fait partie de la manière dont les Juifs, à qui on a dit il y a 100 ans qu’ils n’étaient ni autrichiens ni polonais, sont rebaptisés comme étant enracinés en Europe pour les priver de leurs droits d’être (à présent) du Moyen-Orient. Orient, et leurs droits à être des gens « de couleur » (typés). Ce changement de marque de l’identité juive est utilisé dans le cadre d’un changement par ceux qui définissent toujours les Juifs comme l’autre (altérité absolue). Tout ce qui est considéré comme inacceptable dans chaque décennie, c’est ce que les Juifs sont censés être. Cela signifie que dans les années 1930, quand il valait mieux être européen, blanc et chrétien, les Juifs étaient considérés comme asiatiques, étrangers et sans racines. Ils «erraient» comme les Roms ou les «Tsiganes» auraient erré. Désormais, les Juifs sont automatiquement considérés comme du nord de l’Europe, pas même du sud de l’Europe, afin de les éloigner autant que possible de la proximité du Moyen-Orient. Même les anciennes communautés juives qui ont la peau plus foncée que la plupart des gens du Moyen-Orient ne sont pas autorisées à être considérées pour le rôle de Cléopâtre. Les Juifs sont soit trop blancs, soit trop sombres, mais jamais acceptables dans ce nouveau concept ethnocentrique de casting.

Même The National aux EAU a critiqué le choix de Gal Gadot. Dans un article, sur cinq actrices d’origine arabe qui pourraient jouer Cléopâtre, l’auteur note qu’elle était en fait «d’origine macédonienne et grecque». L’auteur note «cela soulève aussi la question théorique: si Gadot n’était pas dans le cadre, le monde arabe a-t-il ses propres étoiles disposant d’une stature suffisante pour être considérées pour un projet aussi ambitieux?» L’article admet que, puisque Cléopâtre était d’origine grecque, «l’appel au casting aurait pu être étendu très loin».

Alors pourquoi «même le plus lointain» n’inclut-il jamais de Juifs? Qu’en est-il des Juifs d’Ethiopie, d’Egypte, d’Irak, du Kurdistan, du Yémen, du Maroc, de Libye ou de Syrie? Il y a des millions de Juifs dont les ancêtres étaient originaires du Moyen-Orient il y a à peine une ou deux générations et qui vivent en Israël. Pourquoi sont-ils négligés? Le message est le suivant: Les Juifs ne sont pas autorisés, ni ceux du Moyen-Orient récemment, ni ceux du Moyen-Orient il y a 1 500 ans, ni ceux du sud de l’Europe. Les Juifs, seuls parmi les peuples du monde, sont fondamentalement les seules personnes à qui on dit qu’ils ne peuvent pas jouer Cléopâtre. Arabes? Oui. Les Grecs? Oui. Les Juifs? Non, pas de Juifs. Pas les juifs grecs. Pas les juifs égyptiens.

Les Juifs vivaient en Égypte bien avant l’invasion arabe de l’Égypte. Néanmoins, ils ne peuvent toujours pas être pris en compte. Les Juifs vivaient dans le sud de l’Europe, comme certains de mes ancêtres qui vivaient à Odessa et auraient connu et même se  seraient mariés avec des Grecs. Mais encore, ils ne peuvent pas être considérés comme tels. Ils ne peuvent être considérés pour le rôle de Cléopâtre que s’ils se convertissent au christianisme ou à l’islam. Tel est le message. Une famille juive égyptienne qui s’est convertie à l’islam serait prise en considération pour le rôle. Une famille juive grecque qui s’est convertie au christianisme serait également autorisée à jouer ce rôle. Mais pas les Juifs qui restent Juifs. Qu’est-ce que cela nous rappelle? L’Inquisition.

La nouvelle Inquisition consiste apparemment à toujours contrôler les Juifs. Les Juifs sont «blancs» alors que blanc signifie «privilégié». Ils ne sont pas blancs alors que non blancs signifie être envoyés dans des chambres à gaz. Partout où les Juifs sont, sauf en Israël, ils sont surveillés pour leur apparence, et on leur dit toujours qu’ils ont le regard «mauvais» (mauvais œil). Pas assez arabe pour être une reine grecque égyptienne d’il y a deux mille ans. Mais aussi pas assez grecque pour être une reine égyptienne et pas assez égyptienne, même si leurs ancêtres étaient en Egypte il y a 2000 ans.

Salma Hayek

 

La liste internationale des actrices qui auraient pu être prises en compte comprend Salma Hayek, Yasmine al-Massri, Sofia Boutella, Hend Sabry et Emeraude Toubia. Ce que dit l’article, c’est que les femmes du Mexique, de Tunisie, d’Algérie ou du Liban seraient acceptables. Dans les différentes listes d’actrices qui étaient meilleures que Gadot, il est intéressant de noter que certaines sont d’origine chrétienne maronite au Liban, ou d’origine tunisienne, mais le seul facteur qui est clair est qu’aucune ne peut être liée aux Juifs. Boutella, par exemple, a vécu en France pendant la majeure partie de sa vie, mais selon les critiques, elle est acceptable, mais une juive algérienne ne le serait pas. Hayek a déclaré qu’elle était à moitié d’origine espagnole et à moitié d’origine libanaise. Mais quand même, plus agréable que n’importe quelle actrice liée de quelque manière que ce soit au fait d’être juive.

Il serait intéressant de savoir si les critiques, s’ils dirigeaient Hollywood, donneraient des rôles à une femme juive? Ce n’est pas une question d’apparence, car de nombreuses femmes juives ressemblent aux actrices mentionnées ci-dessus. Et ce n’est pas une question de racines au Moyen-Orient ou en Grèce, car les Juifs en ont aussi. Il s’agit d’être juif. On se demande, s’il s’avérait qu’une de ces actrices avait un ancêtre juif il y a des centaines d’années, elles seraient alors disqualifiées étant donné qu’il semble qu’aucun autre groupe ne soit automatiquement disqualifié d’être lié, d’une manière oud’une autre, à Cléopâtre. Dans ce nouveau maintien de l’ordre ethnocentrique des rôles, les Juifs ne peuvent pas jouer des rôles depuis leur région d’origine, le Moyen-Orient. On dit qu’ils «prennent» le rôle des Arabes.

L’idée qu’une actrice d’origine égyptienne puisse jouer Cléopâtre est logique. Cependant, cela signifie d’inclure les Juifs qui ont des liens avec l’Égypte, et pas seulement les Arabes. Cela n’a aucun sens d’exclure les Juifs de jouer des rôles du Moyen-Orient, alors que les Juifs sont principalement un peuple du Moyen-Orient avec des racines lointaines ou récentes. L’idée selon laquelle le casting devrait exclure les Juifs est honteuse et montre un manque d’éducation des commentateurs.

jpost.com

Adaptation : Marc Brzustowski

12 Commentaires

  1. Depuis quand un acteur doit-il avoir une antériorité ethnique ou religieuse_ et quoi d’autre encore ? _avec le personnage qu’il incarne ? Étonnant d’ailleurs de trouver un tel article sur Jforum, mais bon…
    L’important_comme dans la vraie vie d’ailleurs _c’est de bien jouer le rôle pour lequel on a été choisi… Quant à la distribution, prétendre que le rôle serait « volé » procède de la stupidité satellitaire de celle qui le clame ! Et quoi, il s’agit d’un rôle, pas d’un vélo, ni un sac à mains !
    Et puis finalement, Cleopatre était une reine philosemite (nombre fois citée dans le talmud) qui très souvent convoquait les rabbins et sages juifs pour étudier avec eux, alors que l’islam n’était même pas en gestation…
    Alors ? Gal est une brave fille, sans scandale.
    Elle colle très bien…
    Elle est donc jalousée.

  2. La reine Cléopâtre n’ était pas égyptienne , ni arabe , et elle n’ était pas grecque non plus . Elle était macédonienne et les Grecs ne considéraient pas les Macédoniens comme des Grecs .

    Le peuple macédonien a disparu avec sa langue ses moeurs sa civilisation . Les descendants des Macédoniens sont , pour la plupart , devenus grecs .

    Il est vrai que Cléopâtre parlait le grec , l’ égyptien l’ hébreu et l’ araméen . Et le macédonien , on ne sait pas trop ce que c’ était . On sait maintenant qu’en Macédoine on a parlé un dialecte grec proche du thessalien , on y a peut être parlé d’autres langues , ce pays ayant toujours été une vraie macédoine de peuples .

    Faut il être de Rome pour jouer Jules César , auvergnat pour jouer Vercingétorix , lorraine pour jouer Jeanne d’ Arc , de Tarbes pour jouer d’ Artagnan ? Etranges questions !

  3. Sarah : « Racisme ou pure idiotie ? » Une comédienne, un comédien, actrice, acteur, chanteuse chanteur d’opéra sont choisis pour leur talent et non par leur nationalité ! Monsieur Einstein n’est pas démenti à ce jour : en ce qui concerne l’expansion de l’Univers et de la bêtise humaine (chez certains …). « prendre le rôle des arabes ? hi! hi!hi! Je souhaite Madame Gadot que vous obteniez ce rôle .

  4. Ces malades sont obsedes par les juifs
    la jalousie leur creve les yeux- et bien mesdames et messieurs les antisemites
    nous les Israeliens, nous continuerons a reussir dans tous les domaines, dans l’art,la litterature
    la technologie,les sciences et on vous emmerde
    ON VOUS EMMERDE

  5. Les arabes de tous pays et sans doute 99,999% de la population égyptienne actuelle n’ont rien à voir avec la civilisation égyptienne de l’antiquité dont ils n’ont fait qu’hériter des vestiges et non la culture ni l’intelligence apparemment.

  6. Je crois que l’on fait trop cas des âneries émanant des réseaux sociaux et autres canaux tout aussi stupides. La meilleure réponse à faire à ces âneries serait en effet de confier le rôle à Gadot.

    Comme dit le proverbe (arabe celui là) les chiens aboient mais la caravane passe.

  7. Pourquoi une femme arabe pourrait prétendre (plus qu’une juive) jouer Cléopâtre de la dynastie Ptolémée, d’origine macédonienne et reine d’Egypte pendant la période pré-islamique. Je ne comprends pas la logique. A la rigueur des femmes coptes ou grecques mais pourquoi arabes?

  8. Un petit détail et non des moindres pour les incultes et les illêtrés de toutes sortes. Cléopâtre est une grecque ancienne de la dynastie des Ptolémée, rien à voir avec les arabes ou mêmes les grecs de maintenant venus après les invasions barbares en Europe. Les actrices égyptiennes et arabes peuvent aller se rhabiller, elles n’ont aucun lien avec Cléopâtre et les connards non plus.

  9. ELIZABETH TAYLOR ÉTAIT BIEN DE CONFESSION JUIF QUI A JOUER LE ROKRÔLE DE CLÉOPÂTRE .
    Connerie des commentaires de ces femmes arabes égyptiennes libanaise tunisienne sur le role a jouer a Hollywood.
    Tous ceci est de la jalousie de l’anti Israël et antisémitisme

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.