https://twitter.com/i/status/1221074610818625536

 

La scène semble se passer le long d’une Avenue connue de Paris pour y voir passer les défilés en tous genres. Le moment choisi est visiblement celui du mélange confus entre l’Acte 63 des Gilets Jaunes, les grèves contre la Réforme des Retraites et la récupération de ces mouvements par des groupes extrémistes pro-Palestiniens.

Soudain, des kippot s’égayent, apparemment, au balcon et une sorte de dialogue de sourds s’installe durablement…

L’aspect ahurissant de cette scène est qu’une famille juive apparaît se pencher aux fenêtres, comme pour s’affirmer, ne pas s’en laisser compter, dire : “nous voilà, bien vivants, en chair et en os”, voire entamer le “dialogue” par signes, face à une meute hurlante en contrebas et ‘elle se fait outrageusement conspuée.

On voit se dresser des doigts tendus, des projectiles tenter de les atteindre, et on entend de la part de ces extrémistes unanimistes des “Sionistes”, des “Enc.”, des “Honte à vous”, des “Palestine! Palestine” -sans le moindre rapport avec les revendications de la majorité des actuels grévistes – tout-à-fait similaires à ceux prononcés pendant la tentative de lynchage d’Alain Finkielkraut par le fameux islamiste converti, Benjamin Weller, 36 ans, né à Constantine (Algérie) et qui, s’est retrouvé traîné avec raison devant les Tribunaux.

Mais, cette fois, c’est l’ensemble d’un cortège de moutons bêlants et frénétiques qui se déchaîne, non contre un intellectuel symbole de l’intégration, qu’il faut déraciner à toutes forces, avec ou malgré, en dépit de ses convictions de Républicain, mais contre une famille juive entière, possiblement attablée pour Shabbat, agacée par le grabuge et à qui l’on aurait crié : “Rentrez chez vous!!!!”

Une foule, d’une seule voix se laisse représenter par ces lyncheurs en puissance et exprime librement toute sa haine sur l’avenue, une veille (ou avant-veille, si c’était Shabbat) de commémoration de l’ouverture du Camp d’Auschwitz, démontrant que tout est à refaire.

Ces “manifestants”, pour paraphraser un célèbre penseur juif allemand, “ce ne peut être que par erreur qu’ils ont reçu un cerveau ; une moelle épinière leur suffirait amplement”.

Extrême-Gauche islamisée et décervelée des années 2020, ton état moral est tombé bien plus bas que le ruisseau, tes comportements grégaires sont pitoyables.

Par Marc Brzustowski

7 Commentaires

  1. Je note que ma réponse à “Marc Jan 29, 2020 At 10 h 27 min” a été rejetée.

    JForum aggrave son cas en censurant les amis d’Israël qui partagent sa vision des choses.

    En tous cas, vous n’aurez plus un centime de ma part.

    • Ecoutez, JRL, on se fout de votre chantage. Le mail supprimé était uniquement ad hominem, et si vous avez des reproches personnels à faire, faites-le directement sur mon email de contact : marc@jforum.fr

      Nous sommes un média indépendant et jaloux de sa liberté de ton. Les critiques qui vous ont été portées, à commencer par le fait de diffuser des cartes google map de Dimona, et autres fantaisies anti-sécuritaires et inconscientes, -alors qu’on demande même aux Israéliens de ne pas produire de photos d’impacts de missiles et roquettes pendant les conflits à Gaza ; ou le fait de prétendre que JForum ne considérerait pas suffisamment comme “‘antisémites” les attaques de famille juive depuis le bas de leur balcon (alors que tout l’article est rédigé par mes soins en ce sens, démontrant la totale identité, dans l’esprit des manifestants, entre “Juif ” et “Sioniste”) sont d’une bêtise à pleurer. On se passera de ce genre de “réflexions” qui mobilisent très peu de neurones. L’argent ne vous donne pas le droit de vous laisser aller à vomir ceux qui font quotidiennement vivre ce site. De plus, je l’ai testée, votre adresse de “contact” est fausse. Vous n’avez que des avis négatifs? Gardez-les pour vous.

      Votre remarque, uniquement basée sur le rapport à l’argent, constitue, en soi, une véritable atteinte à la liberté de la presse. Par ailleurs, le “don” ne regarde que soi et ne saurait fait l’objet d’un quelconque marchandage.

      Le jour où toute la presse internet, par simple jeu de la concurrence, passera en version payante, vous regretterez le temps où de braves sites militants vous laissait l’entière possibilité d’ajouter un simple don de temps à autre, sans que ça n’enlève quoi que ce soit au caractère bénévole de leur dévouement. Maintenant si vous n’appréciez pas l’effort, allez dépenser vos deniers au tiercé.

  2. Vous faites une erreur : ce ne sont pas des pro-palestiniens, ce sont des antisémites.
    S’ils étaient pro-palestiniens, ils se manifesteraient chaque fois que des centaines de palestiniens sont assassinés en Syrie.

    • Par capillarité, nous démontrons que toute cause qui se prétend et s’affiche “propalestinienne” est, par conséquence de voie de faits sur la rue “antisémite”, qu’elle confond ‘Sioniste” et “Juif” : c’est d’ailleurs le propos de tout le contenu de l’article. Mais JRL est surtout animé par son besoin systématique de critiquer à vide et de croire mettre en défaut. C'(+est confondre presse communautaire et presse nationale, et vider son prurit contre la première, plutôt que contre celle qui le mérite vraiment.

  3. Lors du voyage en Israel du president français,on lui avait menagé un entretien avec la communauté Juive francophone etablie en Israel il répondait à une question sur l’alyah des Juifs de france…Blablabla…Vous devez etre les ambassadeurs des valeurs et de la culture francaise..le culot de cet homme qui tente de transformer un echec de son pays en bienfait pour ses valeurs!faire fleche de tout bois.Ecouté aux infos de Radio Shalom 94.8fm ve 25/01.ça m’a evidemment fait hurler de rire joseph

  4. ils sont tous des Benjamin Weller, les toiles jaunes qui les distinguent livreront demain leurs “milices”

    choix prophétique de la couleur ou pur hasard ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.