Général de corps d’armée, ex-numéro trois de la gendarmerie nationale, Bertrand Soubelet a affirmé le 14 mai dernier qu’Israël est “dans son droit absolu de faire feu” à l’encontre des émeutiers pro-Hamas qui tentent de franchir la frontière israélienne.

“Les caméras ont un prisme déformant car nous en France regardons les événements auxquelles nous assistons avec le prisme des manifestations dans notre pays, or nous ne sommes pas du tout dans le même contexte. Pourquoi ? Parce que nous sommes à une frontière. Israël est dans son pays et la Bande de Gaza est un autre pays. Ce qui est en train de se passer c’est que des gens à la frontière essayent de la franchir de manière particulièrement violente, a-t-il déclaré sur CNEWS.

“Les Israéliens ne font que défendre leur pays et leur frontière [avec Gaza]. Ils ont averti les Gazaouis de ne pas passer la frontière. Ils sont dans leur droit le plus absolu de faire feu. La notion de maintien de l’ordre n’existe pas en Israël, c’est une notion plutôt européenne, voir française. Les Israéliens sont dans une logique de défense des frontières et que la défense des frontières cela ne se fait qu’avec la force armée”, a-t-il poursuivi.

Éric Hazan 

2 Commentaires

  1. Nous attendons son limogeage, car ce gouvernement imbécile ne va pas laisser passer cette prise de position d’un spécialiste de la guerre qui va à l’encontre de tous les propos des incompétents qui dirigent la france.

  2. Et bien, voici enfin un honnête homme. Un gendarme qui comprend la situation sans bafouiller. Ca prouve bien la mauvaise foie des autres. Parce que si ce Monsieur est capable de capter la vérité, pourquoi les fonctionnaires de l’onulle n’arrivent pas a voir clair?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.