Inauguration d’une nouvelle unité de drones au sein de l’unité secrète 9900 de Tsahal

L’unité 9900 est chargée de recueillir des renseignements visuels, notamment des données géographiques provenant de satellites et d’aéronefs.

Chef du renseignement militaire, le major-général. Tamir Heyman sur le terrain lors de l'ouverture de l'unité mercredi (crédit photo: UNITÉ DE PORTE-PAROLE DE L'IDF)
Chef du renseignement militaire, le major-général. Tamir Heyman sur le terrain lors de l’ouverture de l’unité mercredi (crédit photo: UNITÉ DE PORTE-PAROLE DE Tsahal)

Une nouvelle unité de drones qui servira sous l’unité VISINT (Visual Intelligence- Renseignement Visuel) 9900 de la Division des Renseignements secrets de Tsahal a été officiellement inaugurée mercredi.

L’unité 9900 est chargée de recueillir des renseignements visuels, y compris des données géographiques provenant de satellites et d’aéronefs, ainsi que de cartographier et d’interpréter les renseignements visuels pour les troupes sur le champ de bataille ainsi que pour les décideurs.
Les opérations de l’unité 9900, qui joue un rôle essentiel pour les militaires en façonnant sa carte du renseignement, sont généralement gardées confidentielles.
La Direction du renseignement de Tsahal a internalisé le potentiel infini et la tendance croissante à utiliser des avions sans pilote. L’unité de drones qui a ouvert ses portes mercredi sera chargée de recueillir des renseignements de haute précision à haute résolution à l’aide de drones multi-rotors et d’autres technologies avancées.
«L’unité sera un multiplicateur significatif de la capacité de la 9900 à fournir une intelligence géovisuelle. L’avantage relatif de l’utilisation de drones multi-rotors est la possibilité de fonctionner dans des conditions variables telles que le jour et la nuit, les conditions météorologiques changeantes et le fait que ce sont des outils relativement bon marché et disponibles », a déclaré Tsahal dans un communiqué fourni au Jerusalem Post.
Il y a environ une semaine, une administration de l’état-major général qui supervise l’amélioration des renseignements de guerre a ouvert ses portes à la direction du renseignement. L’unité a été formée dans le cadre du programme pluriannuel Elan (Momentum) de Tsahal qui vise à rendre l’armée plus meurtrière en termes de portée et de précision et à améliorer les capacités de combat de Tsahal contre « l’ennemi qui sait se rendre invisible » sur le champ de bataille.
La nouvelle administration, dirigée par le commandant de l’unité 9900, se réunira sous un même toit de manière multidimensionnelle avec des troupes et des officiers de diverses autres unités des domaines de la technologie, de la reconnaissance, de la recherche, etc.
Le chef de la Direction du renseignement militaire de Tsahal, le major-général. Tamir Heyman, a déclaré que leur mission serait de «mettre à la disposition des forces de combat des informations sur le terrain, de manière à relever au mieux le défi qui consiste à mettre l’ennemi à découvert».
Selon le nouveau concept, le renseignement sera intégré aux systèmes de combat et les troupes y auront rapidement et efficacement accès ; il fournira aux soldats sur le front des images précises de l’ennemi, des analyses sur le terrain, des évaluations sur l’ennemi et des recommandations sur la façon d’attaquer de manière efficace.
«Cela permettra de concentrer les efforts opérationnels d’une manière qui rend les combats plus meurtriers, efficaces et rapides», a déclaré Tsahal.
L’armée estime qu’il est de la plus haute importance de préparer l’armée aux menaces auxquelles elle sera confrontée dans une trentaine d’années et a élaboré le nouveau plan pluriannuel en conséquence, avec de nouveaux concepts et méthodes de guerre qui ont été adaptés aux défis du champ de bataille urbain saturé de tirs ennemis.
Selon Tsahal, bien qu’il reste un fossé entre Tsahal et ses ennemis, à l’avantage d’Israël, il se ferme rapidement et Israël doit profiter de l’occasion stratégique pour garder une longueur d’avance sur l’ennemi en apportant les changements nécessaires à l’armée.
Adaptation : Marc Brzustowski

4 Commentaires

    • Malheureusement ça n’intéresse personne ….
      Et le monde n’a les yeux rivés que
      sur les « pauvres palestiniens », et la so called occupation israélienne ! Désolant !

  1. Une question : Est-ce que l’on doit considérer Israël comme les policiers en France ???? C’est à dire qu’on a le droit de les tuer, mais eux n’ont pas le droit de ce défendre ???? Qui pourrait répondre à ces deux questions, mais en Vérité pas en bla…BLA….BLA…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.