Antisémitisme olympique…

Les JO de Tokyo n’ont pas encore commencé que déjà l’antisémitisme y fait son entrée. Le judoka algérien Fethi Nourine a déclaré forfait : il a refusé de rencontrer au premier tour le soudanais Mohamed Abdalrasool afin de ne pas  risquer de se retrouver au second tour face au judoka israélien Tohar Boutboul. « Hors de question de voir le drapeau d’Israël et de me salir la main » a déclaré le stupide judoka, rajoutant : « J’ai fourni beaucoup d’efforts pour me qualifier mais la cause palestinienne est par-dessus tout ». Il avait procédé de la même manière lors des championnats du monde de 2019.

Tohar Boutboul sera donc opposé au judoka soudanais pour le 1er tour dans la catégorie des -73kg.

Amar Ben Khalef, l’entraîneur du judoka algérien a déclaré que son équipe et Fethi Nourine « ont joué de malchance au tirage au sort en tombant sur le judoka israélien » mais il a estimé avoir pris la bonne décision « parce que l’Algérie refuse toute normalisation avec Israël ».

Le judoka algérien est susceptible d’être sanctionné.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.