Civilians and soldiers shop for groceries for the weekend at the Shufersal Deal supermarket in Katsrin, Golan Heights on July 1, 2022. Photo by Michael Giladi/ Flash90 *** Local Caption *** אזרחים וחיילים קונים מצרכים לסוף השבוע בסופרמרקט שופרסל דיל בקצרין, רמת הגולן

Supersale se plie aux hausses de prix de Tnuva, mettant fin à un court boycott

La chaîne de supermarchés a déclaré qu’elle va réintroduire les produits dont il n’existe pas d’alternatives sur le marché, tout en gardant les autres hors des rayons.

La chaîne de supermarchés Supersale a déclaré mardi qu’elle accepterait les hausses de prix de certains produits du géant laitier Tnuva, mettant ainsi fin à son boycott de la marque en raison de la hausse des prix après seulement quelques semaines.

Supersale a déclaré dans un communiqué qu’elle ne réintroduirait que les produits pour lesquels il n’existe pas d’alternatives appropriées sur le marché, tandis que de nombreux produits ne seront pas commercialisés.

Cette décision a été prise « en raison de la pénurie de divers produits laitiers dans les succursales… et afin de ne pas nuire aux clients de la chaîne ».

Parmi les produits qui reviennent dans les rayons figurent le beurre, divers types de fromage à pâte jaune, la crème, la crème aigre et le tofu.

À la mi-novembre, Tnuva a annoncé une augmentation d’environ 4,7 % sur des centaines de produits laitiers dont les prix n’étaient pas soumis à la réglementation gouvernementale, ainsi que sur certains substituts sans lactose.

Supersale, la plus grande chaîne de supermarchés d’Israël, avait déclaré qu’elle s’opposerait à la hausse des prix en retirant les produits concernés de ses rayons, comme elle l’a fait précédemment avec d’autres grands fabricants de produits alimentaires tels qu’Unilever et Tara, le deuxième plus grand fabricant de produits laitiers du pays.

Mais comme d’autres détaillants ont gardé les produits en stock, Supersale s’est retrouvée isolée dans cette bataille et a peut-être dû faire face à des clients déçus de ne pas trouver leurs produits préférés en rayon.

Comme toutes les chaînes de magasins en Israël, Shufersal dépend en grande partie de Tnuva pour son achalandage en produits laitiers.

Dans les documents financiers de Supersale repris par le quotidien économique Calcalist, l’entreprise prend note de sa dépendance à l’égard de Tnuva, affirmant que si « Tnuva interrompt ses approvisionnements pour une raison quelconque, l’entreprise ne sera en mesure de fournir que partiellement certains produits laitiers provenant d’autres fournisseurs. »

En juillet, le président de la fédération syndicale Histadrut, Arnon Bar-David, a appelé à un boycott public des géants de l’importation Diplomat, Kimberly Clark et Schestowitz, qui avaient tous annoncé des hausses de prix dans le contexte de l’augmentation du coût des biens de consommation.

Source : fr.timesofisrael.com

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.