“Sous-humain” : le militant indigéniste Taha Bouhafs assume et “pisse” sur Zemmour et ses soutiens

 

Par 

Auteur

/ Dimanche 9 août 2020 à 13:160

Le militant Taha Bouhafs. Photo © SADAKA EDMOND/SIPA

Conspué sur les réseaux sociaux pour avoir traité Éric Zemmour de “sous-humain”, Taha Bouhafs persiste et signe, alors même qu’il a supprimé son tweet dans la matinée.

Taha Bouhafs récidive. Après avoir traité Éric Zemmour de « sous-humain » sur son compte Twitter, le militant indigéniste a insisté sur le réseau social, assumant totalement ses propos et tenant de nouveaux propos dégradants à l’encontre de l’essayiste. Devant le tollé qu’avait provoqué son insulte, Taha Bouhafs avait pourtant supprimé son tweet initial dans la matinée de ce dimanche 9 août. « Depuis que je suis gamin, je vois Zemmour à la télé en train d’attiser la haine et d’expliquer que nous autres les arabes nous sommes des sauvages à dégager. Alors clairement, rien à foutre de vos états d’âme, je lui pisse dessus, lui et tous ses soutiens », a écrit ainsi le militant.

« C’est une simple insulte, ça aurait pu être ‘sur-merde’ »

Il s’est ensuite défendu de toute référence au nazisme dans son tweet initial, ce que lui ont reproché de nombreuses personnes sur Twitter, parmi lesquelles Jean Messiha, Raphaël Enthoven ou encore Éric Naulleau. Certains ont en effet vu dans l’insulte de « sous-humain » la « sémantique qu’utilisaient les Nazis pour qualifier les Juifs ». Sur Twitter, Taha Bouhafs a estimé que se « faire traiter de nazi par les héritiers directs de la collaboration la plus servile, c’est cocasse ». Il a ensuite justifié les termes employés : « Pour la formule utilisée, c’est une simple insulte, ça aurait pu être tout aussi bien ‘sur-merde’ hein. Il n’y a qu’un cerveau malade de facho pour y voir une référence à Hitler ou que sais-je encore. Désolé mais on n’a pas tous pris langue nazie en LV2 ».

En 2019, Bouhafs insultait Zemmour de « trou du cul de raciste »

Dans son premier tweet polémique, Taha Bouhafs s’en était pris à notre journaliste Amaury Bucco, qui avait publié un article sur les vacances que le militant avait passées avec Assa Traoré. Visiblement très remonté contre cette publication visant à démontrer « les étroites connexions qui lient l’extrême gauche », il avait expliqué qu’il n’avait « pas de leçon d’antiracisme à recevoir de propagandistes d’extrême droite qui se pignolent sur ce sous-humain de Zemmour ».

Ce n’était pas la première fois que le militant tenait des propos insultants à l’égard du journaliste. En octobre 2019, toujours sur Twitter, il se disait « favorable à ce qu’une nouvelle loi interdise les trous du cul de racistes comme [Naulleau] et Zemmour de l’espace médiatique ».

11 Commentaires

  1. Le QI des musulmans.
    Les mariages consanguins entre cousins germains dans les populations musulmanes représentent une très forte proportion des unions : de 25 à 80 % selon les pays et les régions. Les enfants issus de ces mariages se marient dans les mêmes proportions avec des cousins germains et ce, depuis le VII° siècle de notre ère. Le résultat est désastreux. Dans le monde musulman, ce sujet est discuté par les médecins et les avertissements sont clairement émis pour tenter d’enrayer ce phénomène. Le prophète Mahomet a lui-même épousé une de ses cousines et selon le Coran, Allah permet les relations sexuelles entre cousins (Coran 4 :23-24). La Sharia, la loi islamique, insiste sur cette manière de contrôler les membres de la famille, particulièrement les filles en les mariant dans le cadre familial. C’est une question « d’honneur” et de «  respect » de la famille. Au fil des siècles, les effets de ces mariages consanguins pèsent très lourdement sur la société. Selon Lise Egholm, directrice d’école depuis de nombreuses années dans le quartier musulman de Nørrebro à Copenhagen (Danemark), il faut dénoncer cette pratique des mariages entre cousins chez les musulmans et le silence qui entoure ce problème : au Danemark, les migrants non-européens sont 300 fois plus susceptibles d’échouer aux tests d’intelligence (QI) de l’armée danoise que les Danois de souche. Musulmans Danois : peut-être le retrait communautariste est-il également dû pour partie, à un sentiment d’infériorité qui raidit les communautés musulmanes, parlant en permanence d’honneur et de respect. En matière de production d’études scientifiques, le monde islamique ne publie qu’un dixième de la moyenne mondiale. La priorité donnée à la religion sur la connaissance est une des raisons pour lesquelles – le chiffre est impressionnant – moins de livres ont été traduits en arabe sur le dernier millénaire que de livres sont traduits en espagnol chaque année. L’arriération mentale (Quotient Intellectuel de moins de 69) chez les enfants issus de mariages consanguins est 5 fois plus importante. En moyenne, le QI est de 10 à 15 points inférieur. L’empathie et autres qualités sociales sont moins développées. En sus du problème de QI relativement faible, le risque de maladies d’ordre génétique est nettement plus élevé. C’est la cause d’handicapés, de maladies et d’une espérance de vie réduite. Les statistiques officielles et les recherches sur les pays arabes montrent une consanguinité qui atteint 70 % au Pakistan, 67 % en Arabie saoudite, 64 % en Jordanie, au Koweit et dans les pays du Golfe, 40 % en Libye, 39 % en Tunisie, 33 % en Egypte, ou 25 à 30 % en Turquie (Reproductive Health Journal, 2009 Consanguinity and reproductive health among Arabs.) En Europe, l’État a très tôt pris conscience du problème : Les mariages consanguins entre cousins germains sont interdits, sauf dispense par l’Église. Par contre, en France comme en Belgique, les mariages civils entre cousins germains sont autorisés sans problème. On ne peut donc reprocher à une communauté donnée de pratiquer ce type de mariage. Mais en Belgique, les mariages entre cousins germains restent heureusement rares dans la population « de souche ». En 1959, c’était moins d’ 1 %. Il n’en est pas de même dans les populations musulmanes l’arriération mentale de ces populations est catastrophique.

  2. « TB n »est qu’un sous-main » sur lequel est possible d’écrire des encouragements à entrer en résistance contre les antisémites de toutes les couleurs…Ses affirmations réactions témoignent d’une impuissance au point de douter qu’il ait un jour une descendance digne de lui!!!!!!

  3. Entre l’arabo-musulman et Zemmour, personne au monde n’hésiterait pour la désignation du sous-humain. En tous les cas, Zemmour ne serait jamais désigné, sauf par des sous-humains tels que le sous-humain en question.
    Le gros problème, c’est que ces sous-humains, qui pullulent, sont au moins 1,5 milliards sur terre. Donc, 1,499999999 de trop.

  4. Ce Bouaf n’est qu’une merde islamiste parmi ses con-généres islamistes.
    La seule question est comment ce déchet peut-il avoir un passeport français ?

  5. TAHA BOUFFAS,C’EST QUI EN FAIT COMPARE A ZEMMOUR.JE NE COMPRENDS MEME PAS QUE L’ON PUISSE RELAYER SES PROPOS D’ATTARDE MENTAL ,COMME TOUS LES SIENS D’AILLEURS§§§§§

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.