Shoah: 25.000 juifs d’origine algérienne seront indemnisés par Berlin

3
845

Les Juifs d’origine algérienne qui ont souffert de la persécution nazie pendant la Seconde Guerre mondiale seront indemnisés par l’Allemagne pour la première fois, rapporte lundi le quotidien israélien Haaretz.

La compensation, d’un montant d’environ 2.550 euros (environ 11.000 shekels) par personne, sera accordée cet été aux Juifs qui vivaient en Algérie entre juillet 1940 et novembre 1942 et ont subi la persécution du régime français de Vichy, qui a coopéré avec les nazis.

Selon les estimations, environ 25.000 personnes seraient concernées. La plupart vivent en France et environ 3.500 vivent en Israël.

“Cette reconnaissance d’un grand groupe d’Algériens qui ont souffert des mesures antijuives des alliés nazis aurait dû avoir lieu il y a longtemps”, a déclaré Greg Schneider, directeur général de la Claims Conference, organisation dont le but est de réclamer des dédommagements pour les victimes des nazis et les rescapés de la Shoah, qui a mené les négociations avec Berlin.

Selon lui, les Juifs algériens sont le dernier grand groupe de Juifs persécutés pendant la Shoah, qui recevront une compensation de l’Allemagne.

“Cette compensation est une petite mesure de justice que méritent ces survivants de l’Holocauste, mais leur reconnaissance est importante … Nous continuerons à nous battre jusqu’à ce que tous les survivants de l’Holocauste soient reconnus”, a déclaré Rudiger Mahalo, représentant de la Claims Conference en Allemagne.

Les personnes éligibles résidant en Israël recevront un courrier de la Claims Conference et de l’aide pour remplir les formulaires de demande. Paris, Marseille, Lyon et Toulouse ouvriront des centres d’information, qui aideront également les survivants dans les démarches.

Le professeur Haim Saadon, directeur du Centre de documentation sur les Juifs d’Afrique du Nord durant la Seconde Guerre mondiale à l’Université de Jérusalem, étudie actuellement un grand nombre de documents récemment publiés en France sur le déplacement des Juifs en Algérie pendant la Seconde Guerre mondiale.

Selon lui, le premier et le plus important coup subi par les Juifs d’Algérie durant la guerre a été l’abolition du décret Crémieux en 1940, qui avait attribué la nationalité française à la population juive d’Algérie en 1870.

“Les Français en Algérie n’ont jamais accepté le fait que les Juifs là-bas aient reçu des droits égaux à ceux des Français”, a déclaré Saadon.

En outre, certains Juifs algériens, dont le nombre exact n’est pas connu, ont été envoyés en détention et dans des camps de travail dans toute l’Algérie. Cependant, selon Saadon, cette déportation n’a pas eu lieu de manière systématique et n’était pas dirigée contre les seuls Juifs.

i24news.fr

3 COMMENTS

  1. Êtes vous inculte en histoire pour oser écrire : juifs d’origine algérienne
    Alors apprenez l’histoire: de 1495 à 1830 les juifs qui étaient arrivés en AFN depuis 100 apres l’ère vulgaire ont vécu alors sous domination turque : ils étaient Juifs sans nationalité et ont subi viols, pillages , tuerie comme le font les musulmans dans leur pays
    La France arrive en 1830 et divise l’Algérie en 3 départements et en 1870 le ministre de l’intérieur Cremieux signe un décret qui sera aussi signé par le président de la Republique Gambetta octroyant la nationalité française aux juifs déjà bien émancipés et ayant enfin la nationalité française se libérant de leur ancienne condition de dhimni du temps de la domination musulmane
    A aucun moment les juifs ont été algériens et pour cause ils étaient apatrides puis francais depuis 1870 et l’Algérie était 3 départements français et seulement en 1962 l’Algérie devient un pays indepenfpdant avec une constitution musulmane qui dit que pour être algérien il faut avoir 2parents musulmans c’est à dire que la nationalité algérienne ne tient compte que de la. religion excepté des naturalisations (96 pour21000 demandes en 1962-63)
    Donc écrivez les Francais d’Algérie de confession juive ou les francais juifs d’Algérie pour respecter la vérité et non pas un titre très arabisant
    Jusqu’en 1974 les francais juifs aimaient leur pays la France Mais depuis Giscard et le droit du sol et le regroupement familial voté par Barre salle PM et l’arrivée massive de millions d’arabes portant la haine antijuive et s’alliant avec les gauchistes type Mélenchon ou. Hamon ou l’extrême droite dè Soral les francais juifs se sentent d’abord juifs israélien et secondairement la France devenue la francarabia futur 57 ieme pays musulman dans 20à30 ans et dont déjà son patrimoine à été vendu au Qatar, Émirats unis. Arabie saoudite et cette France est deveue à nouveau antijuive et anti israelienne
    C’est un pays qui n’a plus d’avenir car qui dit islam dit destruction et mort

  2. Il y aurait beaucoup à dire sur les indemnisations allemandes. Les Allemands sont loin d’avoir compensé ne serait-ce que 1% des malheurs qu’ils ont semés.
    il faut dire que dans les années d’après guerre, les survivants encore abasourdis par ce qui leur était arrivés, n’étaient pas en position de discuter froidement et efficacement de la défense de leurs intérêts.
    De plus les procédures bureaucratiques et en langue allemande imposées par l’Allemagne pour obtenir des indemnisations avaient de quoi décourager les plus faibles, souvent ceux qui avaient subi le préjudice le plus grand.
    Paradoxalement, ceux qui ont reçu la plus forte indemnisation sont peut-être ceux qui n’ont pas eu les plus grands dommages (je ne veux pas dire que ceux ci n’ont pas été indemnisé à juste titre, seulement que d’autres ont moins eu la possibilité de se défendre face à l’administration allemande, pas vraiment dénazifiée de l’époque).
    Quant à la claim’s conference…Je n’ai pas l’impression qu’ils aient compris grand chose à la situation des rescapés. Il faut dire que la situation était inédite.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.