Le ministre britannique des Affaires étrangères a déclaré que les terroristes d’ISIS avaient les mêmes méthodes de combat que les nazis, la terreur sous toutes ses formes et la barbarie : un terroriste d’ISIS a pris en otage une jeune femme au Colisée, à Rome, simulant une décapitation en criant « Allah Houakbar ».

« Là, au cœur de l’Occident, il tenait la femme en otage à la pointe de son couteau, » a raconté un témoin au Daily Mail. Des centaines de spectateurs assistaient horrifiés à la scène. Le terroriste d’ISIS criait des remarques islamistes, tout en obligeant Chiara Frisco, l’otage, à se mettre à genoux, toujours sous la menace de son couteau, jusqu’à l’arrivée des policiers, a rapporté la presse italienne.

Horreur au Colisée à Rome: Chiara a été attaquée au couteau par un homme criant

Chiara Frisco habite dans une ville au bord de la mer Adriatique. Elle s’était rendue à Rome en l’honneur de la graduation de sa sœur. « Cela semblait comme une scène qu’on voit sur les vidéos d’ISIS, » poursuit le témoin. « Il a fait mettre la fille à genoux, comme vous le voyez dans les vidéos des terroristes, alors qu’il tenait son couteau sous sa gorge. La seule chose qui manquait était la combinaison orange. »

Lorsque les policiers sont arrivés, le terroriste a fui vers le Forum, au centre de Rome, aussi connu que la Piazza Venezia. Il a finalement été désarmé et arrêté. Un officier de la police italienne a indiqué qu’il ne pouvait tirer sur l’homme, parce qu’il avait peur de blesser quelqu’un alors que la Plazza était bourrée de monde. « Deux d’entre nous se sont approchés de lui, un sur le côté, et un par derrière, et quand il a baissé son couteau, nous sommes intervenus. »

Le suspect a été identifié, un arabe qui vit au Brésil. Il est détenu par la police italienne, faisant face à des accusations de tentative d’assassinat et de résistance aux policiers. ISIS a spécifiquement visé Rome, “a ville qui est le centre de la culture occidentale.”

Plusieurs autres groupes terroristes ont aussi visé le Vatican. En mars, une série de photos téléchargées sur Twitter montraient des terroristes d’ISIS, prétendument à la conquête de Rome, affichant ces photos aux légendes islamiques sur les sites des principaux monuments italiens. Un mois plus tard, en avril, la police italienne démantelait une cellule d’Al-Qaïda qui planifiait une attaque à Rome et au Vatican.

CAN

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.