Sanctions pétrolières: la Chine s’aligne sur les Etats-Unis

0
992

Le pays qui était probablement le plus réticent à s’aligner sur les sanctions pétrolières américaines contre l’Iran.

Le Wall Street Journal révèle que la Chine a commencé à augmenter significativement ses achats de brut en Arabie saoudite, l’ennemi juré de l’Iran, de l’ordre de 500.000 barils par jour. La Chine était le premier client de l’Iran pour les importations de pétrole.

Par ailleurs, parallèlement aux lourdes sanctions et au dispositif militaire dans le Golfe persique, le président américain Donald Trump tente une autre approche.

Selon la chaîne Bloomerg Il a profité de sa visite à Tokyo pour demander au ministre japonais Shenzo Abe d’intervenir auprès des autorités iraniennes pour leur proposer un sommet avec lui. Shenzo Abe doit effectuer une visite à Téhéran la semaine prochaine.

Donald Trump a également tenu des propos modérés lundi envers l’Iran, déclarant qu’il ne souhaitait pas la chute du régime mais un changement radical de sa politique régional et notamment l’abandon total de son programme nucléaire.

Le président américain est persuadé que les Iraniens finiront par accepter de négocier quand ils seront à genoux économiquement grâce aux sanctions.

Photo Illustration

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.