A l’occasion de la nouvelle tentative de turnspeech (technique nazie de Der Stuermer.”[1], reprise par les néonazis et groupes pro-palestiniens des années 1970),
de reductio ad Hitlerum 
et de bashing anti-israélien de Zeev Sternhell, pour tenter d’obtenir un peu de reconnaissance de la part des nations,
Shmuel Trigano lui exprime son dissentiment par une argumentation implacable.
Mais Sternhell, post-marxiste dans sa traversée éperdue du désert, a cessé depuis longtemps d’être un intellectuel en quête d’échanges et de débat pour ne devenir qu’un pâle reflet (une étoile de l’enfer?) et un piètre dénonciateur de son propre peuple. 

3 Commentaires

  1. Cette haine de soi par certains gauchistes israélien qui s’acharnent à vouloir détruire Israël de l’intérieur comme de l’extérieur. Les nazis se sont eux. Si ils pensent qu’ils seront épargnés si par malheur Israël viendrait , à D ieu ne plaise , perde une guerre. SHAME ON YOU monsieur Sternell

  2. Un prof de l’universite de Jerusalem qui a manipulé et détruit ses etudiants par on racisme contre les sepharades et autres. Il devrait etant un Nazi changer son nom a Zeubi SternHEIL et aller se faire dorer la pilllule par ses freres islamistes en Allemagne qui est retournee au nazisme avec leur Angela

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.