Renforcer Les Immunités: Prévenir La Maladie

A. Benchimol le 28.05.2020

Lors d’une émission TV sur le Coronavirus, j’ai été contente d’entendre un médecin allopathe reconnaître, qu’en France, on était en retard dans la pratique des médecines préventives.

La Naturopathie et autres médecines de terrain qui cherchent à prévenir plutôt que guérir sont surtout préoccupées de cette démarche.

Cela passe par une Education à la santé ou Hygiène Vitale, qui comprend entre autres le renforcement des « Défenses Immunitaires » qu’il faut renforcer pour permettre au corps de s’auto défendre dans toutes sortes d’agression microbiennes ou virales extérieures.

Prendre soin de son système immunitaire passe d’abord par… l’alimentation ! “70 % de notre système immunitaire se trouve dans l’intestin. Ainsi, l’intestin est la première barrière de défense de notre système immunitaire”.

Notre flore intestinale (ou micro-biote) est peuplée de milliards de bactéries : des bonnes et des moins bonnes… “Une flore intestinale déséquilibrée va favoriser les infections”. Préserver l’équilibre de la flore intestinale, la repeupler de bonnes bactéries pour prendre soin de son système immunitaire est ainsi essentiel. Les aliments fermentés vont apporter à la flore intestinale de bonnes bactéries : les Pro-biotiques ! “Ces bonnes bactéries vont nous aider à avoir une meilleure résistance face aux infections.

Faire le plein de vitamines

Notre système immunitaire est composé de globules blancs, notamment les lymphocytes. Leur rôle est essentiel ! Ce sont eux qui défendent notre organisme contre les infections et les maladies. “Pour que le système immunitaire fonctionne de manière optimale, il est important d’adopter une alimentation riche en vitamines anti-oxydantes.

Ces vitamines vont activer la production des cellules du système immunitaire  comme les lymphocytes B, T et les macrophages essentiels à la fabrication d’anticorps qui permettront de détruire les microbes, les mauvaises bactéries ,les virus .

La vitamine C

La vitamine C  permettait de diminuer aussi bien la sévérité que la durée d’évolution des rhumes. Elle est aussi indispensable au renouvellement des globules blancs.
Où trouver la vitamine C dans l’alimentation ? Dans les légumes crus, les fruits crus comme les agrumes, les fruits exotiques ou les fruits rouges.

La vitamine D
Une carence en vitamine D serait associée à une augmentation du risque de maladies infectieuses.
Où trouver la vitamine D dans l’alimentation ? Dans les poissons gras comme le foie de morue, le maquereau, les sardines, le hareng, les anchois…
Pour une meilleure assimilation de la vitamine D, “une exposition au soleil 15 min par jour des deux bras et du visage permet de fixer la vitamine D ».

Les vitamines A et E
“La vitamine A, a un rôle important. Elle contribue, dans son action avec la vitamine E, au bon fonctionnement du système immunitaire”.
Où trouver la vitamine A dans l’alimentation ? Dans les abats, la carotte, la patate douce, la citrouille, les épinards, les choux….
Où trouver la vitamine E dans l’alimentation ? Dans les huiles de noisettes, les noix, les céréales…
Du zinc
Une carence en zinc va affaiblir le système immunitaire” : Le zinc est en effet un minéral clé pour lutter contre les infections. Il est directement impliqué dans le bon fonctionnement du thymus, l’organe à l’origine de la production des globules blancs et des anticorps. Où trouver du zinc dans l’alimentation ? Dans les viandes blanches et rouges, les poissons, les fruits les œufs…
Du magnésium
“Le magnésium contribue à la stimulation de la production des globules blanc.”Il est recommandé lorsqu’on est fatigué ou stressé et ainsi plus sensible aux infections.”
Le magnésium : où le trouver dans l’alimentation ? Les germes de céréales, les fruits secs, les oléagineux, les légumes secs…
Du fer
“Le fer va améliorer les défenses immunitaires. C’est un élément vital pour le bon fonctionnement de l’organisme : il va transporter l’oxygène dans le corps, participer à la formation des globules rouges et à la régénération des lymphocytes”,  Les carences en fer touchent principalement les femmes et les enfants. “Les enfants ayant des carences en fer présentent un risque accru de maladies, notamment des risques d’infections à répétition comme les otites.
Le fer d’origine animale : où le trouver dans l’alimentation ? Dans la viande (en particulier la viande rouge, les abats comme le foie, le poisson.
Le fer d’origine végétale : où le trouver dans l’alimentation ? Dans feuilles vertes, les légumes secs, les algues… Seulement, il s’agit de fer moins bien absorbé par l‘organisme que celui d’origine animale. Pour améliorer son absorption, associer à la vitamine C qui en favorise  l’absorption.
Du sélénium

“Le sélénium contribue au fonctionnement normal du système immunitaire puisqu’il travaille avec la vitamine C à la régénération des cellules du système immunitaire. Il permet également de moduler les réactions inflammatoires et immunitaires »
Le sélénium : où le trouver dans l’alimentation ? Une grosse noix du Brésil suffit à fournir l’apport quotidien recommandé d’un adulte.

Réduire le niveau de stress

Le stress chronique  peut véritablement nuire au bon fonctionnement du système immunitaire. Les sécrétions de cortisol (l’hormone du stress) en excès et sur la durée amenuiseraient ainsi les défenses immunitaires. Le magnésium associé à la vitamine B6 réduit le stress.

Pratiquer une activité physique régulière

La pratique d’une activité physique régulière permet de réduire les hormones du stress mais également de booster les défenses immunitaires pendant et après l’exercice. À la clé : moins de risques de contracter un virus mais également des symptômes moins sévères ainsi qu’une guérison plus rapide en cas d’infection. Attention toutefois : pratiqué à l’excès, le sport épuise le système immunitaire.

Bien dormir

La fatigue et le manque de sommeil fragilisent l’organisme. Ainsi, les personnes ayant une mauvaise qualité de sommeil seraient plus vulnérables aux infections avec une réponse immunitaire plus faible que celles ayant une bonne qualité de sommeil.

NB. En cas de carences sévères on recommande des nutriments qui pallient à un manque.

Pour le coronavirus, les personnes qui guérissent sans complications, sont armées, sans doute, d’un système immunitaire solide !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.