La Russie condamne l’attaque de l’aéroport syrien

Vendredi, l’aéroport syrien de Damas a été l’objet d’une attaque aérienne qui a fait beaucoup de dégâts et plusieurs blessés d’après l’agence de presse syrienne.

Dans cette attaque ont été bombardés des pistes de décollage, l’éclairage directionnel des pistes, la tour de contrôle, des salles d’attente de passagers et trois hangars et réservoirs qui servaient au Hezbollah et aux milices iraniennes.

En conséquence de cette attaque, l’aéroport international de Damas a été fermé jusqu’à nouvel ordre.

Le centre syrien de suivi des droits de l’Homme, organisation liée à l’opposition qui siège à Londres, a rapporté que la piste de décollage qui a été bombardée était la dernière encore en état de fonctionnement après qu’Israël a déjà bombardé une piste en 2021 afin de détruire des réserves d’armes appartenant aux organismes soutenus par l’Iran en Syrie.

Si Israël ne prend jamais officiellement la responsabilité de ces attaques, il en est automatiquement considéré comme l’auteur. Ainsi, la Syrie a fermement condamné le pays et affirmé qu’elle se réservait le droit d’agir par tous les moyens pour  »repousser les attaques israéliennes ».

Par ailleurs, cette fois, la Russie a également tenu à condamner l’attaque israélienne. Cette dernière maîtrise une partie du territoire syrien et il existe un accord entre elle et Israël qui garantit une certaine liberté d’action de Tsahal sur le territoire syrien.

Moscou a donc choisi de qualifier l’attaque de l’aéroport en ces termes:  »Les attaques répétées d’Israël en Syrie constituent une infraction au droit international et sont intolérables. Nous condamnons avec force l’attaque provocatrice d’Israël contre des infrastructures civiles essentielles en Syrie. Ce genre d’actions irresponsables entraîne des risques importants pour la circulation aérienne internationale et met en danger la vie d’innocents. Nous exigeons d’Israël qu’il arrête ces méthodes maléfiques ».

Israël ne l’entend pas de cette oreille et continue à affirmer qu’il fera tout ce qui est en son pouvoir pour empêcher l’Iran de faire pénétrer des armements sur le territoire syrien et ainsi asseoir sa présence aux portes de l’Etat juif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.