Depuis longtemps, les médias du monde entier font état de l’état de santé du dirigeant russe. Maintenant, une source de haut rang du renseignement britannique affirme que Poutine est peut-être déjà mort, mais l’intérêt de ses partisans à poursuivre la guerre en Ukraine a été réduit au silence.

« Poutine serait mort et remplacé par un sosie » (Service de renseignement britannique)

Une rumeur circule depuis longtemps dans le monde sur la détérioration de la santé de Vladimir Poutine , car il a été affirmé qu’il souffrait d’une maladie grave et en phase terminale. Maintenant, de hauts responsables du renseignement britannique prétendent que le tyran russe est peut-être déjà mort, et que le président actuel est en fait un sosie qui a reçu son siège pour préserver le règne de Poutine pendant longtemps.

Le 21 avril dernier, une autre rumeur a couru : une possible maladie de Parkinson du président russe. Tout est parti d’une vidéo qui montre Vladimir Poutine en rendez-vous avec son ministre de la Défense Sergueï Choïgou. Le président russe apparaît presque recroquevillé sur sa chaise, une jambe raide, tenant fermement le bureau de sa main droite pendant les 12 minutes que dure l’entretien. Il n’en fallait pas plus pour relancer les questions sur la maladie de Parkison. Pourtant, il n’est pas possible de poser un diagnostic médical sérieux avec si peu d’images, selon des médecins spécialistes de la maladie, interrogés par L’Express.

Selon des informations du site d’information Daily Star , les dirigeants du MI6 pensent que si Poutine était mort, ses associés auraient fait taire la question pour prolonger le régime qu’il a instauré. Cette affirmation a commencé à être étayée après qu’une source anonyme a déclaré dimanche au Daily Star que les récentes apparitions de Poutine dans les médias avaient apparemment été documentées à l’avance et que son double avait peut-être même été utilisé lors d’événements publics.

Une source du renseignement britannique a précédemment affirmé : « Poutine est très malade, et quand il mourra, il sera gardé secret pendant des semaines, voire des mois, surtout en temps de guerre. Il y a aussi une possibilité qu’il soit déjà mort, c’est impossible à savoir.  » Selon le même homme du renseignement britannique, la crainte des associés et partisans de Poutine est que l’annonce de sa mort puisse conduire à un coup d’État au Kremlin et que les généraux russes veuillent se retirer d’Ukraine. « La mort de Poutine laissera ses partisans dans une position vulnérable, ils ont donc clairement intérêt à insister sur le fait que Poutine est vivant, même si le contraire peut être vrai », a-t-il noté.

Jforum avec infos-israel.news, www.francelive.fr et www.ladepeche.fr
 L’état de santé de Vladimir Poutine se serait dégradé ces derniers mois. (Photo : MIKHAIL METZEL / SPUTNIK / AFP)

5 Commentaires

  1. Le véritable Poutine a été assassiné en 2007 pour des motifs qui restent à préciser ( histoire de femmes parait il ). Son sosie, qui gouverne à sa place, s’appelle en réalité Leonid Mikheievitch Miloslavski. Personne n’a remarqué la différence, parce qu’il n’ y en a pas. M Miloslavski ne serait pas en bonne santé dit on sais on dit tant de choses …..

  2. SI POUTINE EST MORT ALORS IL FAUT UNE REVOLUTION EN RUSSIE POUR ELOIGNER LES OLLIGARQUES ET INSTAURER UNE DEMOCRATIE.C’EST LA SEULE ISSUE POUR SAUVER LA RUSSIE ET LE PEUPLE RUSSE !!!!

    • Mais qu’est ce que ça change que le tyran en place s’appelle Chose ou Untel, puisque le système de gouvernance le remplacerait par un autre tout pareil qui écarterait ou assassinerait ses concurrents jusque à ce qu’il meure ou sou soit écarté ou assassiné par un autre ? Quant à espérer une révolution sous un régime autocratique, c’est bien improbable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.