Vaccin Corona pour les patients atteints de cancer : résultats d’une étude menée à Ichilov

Après avoir terminé deux doses de vaccin Pfizer, 88 % de tous les patients cancéreux traités ont développé des anticorps en réponse au vaccin, contre 97 % dans le groupe témoin qui comprenait des sujets sains.

Une étude menée au centre médical Ichilov (TEL AVIV) auprès d’environ 330 patients cancéreux recevant un traitement médicamenteux actif pour leur maladie, a révélé qu’après avoir terminé deux doses de vaccin Pfizer, 88 % de tous les patients cancéreux traités ont développé des anticorps en réponse au vaccin contre 97 % dans le groupe témoin comprenant des sujets sains.

En outre, il a été constaté que le vaccin dans les deux doses est sûr et n’a pas entraîné d’effets secondaires significatifs même s’il est administré sous traitement oncologique actif.

Il s’agit de l’étude la plus vaste et la plus complète réalisée sur cette population de patients cancéreux sous traitement actif et la première à décrire la relation entre le type de traitement et la réponse immunitaire après environ deux mois d’administration d’une deuxième dose de vaccin.

Sur la population totale de l’étude, 39 patients (12 %) n’ont développé aucun anticorps, dont la majorité ont été traités par chimiothérapie soit en tant que médicament unique, soit en association avec un autre médicament.

L’évaluation de la relation entre les niveaux d’anticorps et le type de traitement a révélé que la proportion de patients n’ayant pas développé d’anticorps était plus élevée parmi les patients sous chimiothérapie en tant que médicament unique – 19 %, contre 9 % des patients recevant une immunothérapie et environ 3 % des patients recevant une thérapie ciblée. biothérapie en tant que médicament unique.

Il est connu que les patients atteints de cancer, en particulier ceux recevant un traitement actif, courent un risque accru de développer une maladie grave à la suite d’une infection par le virus corona, et c’est pourquoi les associations internationales d’oncologie et le ministère israélien de la Santé ont recommandé que les patients cancéreux soient vacciné contre le corona.

Les données de l’étude renforcent la recommandation de vacciner les patients cancéreux traités avec des soins actifs, et renforcent la nécessité de continuer à maintenir les équipements de protection individuelle et la distance sociale, en particulier chez les patients subissant une chimiothérapie même s’ils sont vaccinés avec deux doses de vaccin Pfizer.

L’étude a été dirigée par le Dr Hagai Ligomsky, Asraa Safdi, le Dr Tal Eitan, Mano Waller et le professeur Ido Wolf du département d’oncologie du centre médical de Tel Aviv (Ichilov)

JForum – Arouts 7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.