Pence : les Palestiniens paieront cher leur opposition à Trump©

4
913

Pence prévient l’Egypte & la Jordanie : les Palestiniens continueront de le payer encore plus, s’ils continuent de lutter contre la politique de Trump

 

Reportage exclusif de Debkafile : dans un avertissement particulièrement sévère, le Vice-Président Mike Pence a mis immédiatement en demeure les dirigeants égyptiens et jordaniens, afin qu’ils cessent de combattre la politique du Président américain Donald Trump concernant les Palestiniens et sa décision de déménager l’Ambassade américaine à Jérusalem, en tant que la capitale d’Israël.

Pence a mis en garde le Président Abdel-Fattah El-Sissi et le Roi Abdallah, que, s’ils voulaient conserver leurs bonnes relations avec le Président Tryump et bénéficier de l’assistance économique et militaire des Etats-Unis, ils feraient mieux de s’abstenir de leur rhétorique anti-Trump et commencer à jouer leur balle dans le cadre de son approche en vue de résoudre le conflit palestino-israélien. C’était le principal thème de ses conversations avec les deux dirigeants au Caire et à Amman, samedi et dimanche 20 et 21 janvier.

Le langage employé par Pence quand il faisait référence aux Palestiniens a été particulièrement dur, révèlent nos sources. Il a demandé à El-Sissi et Abdallah II de transmettre un message particulièrement drastique et ferme aux dirigeants palestiniens et,tout particulièrement, à Mahmoud Abbas (qui a refusé de le recevoir à Ramallah).

S’il continue de proférer des insultes envers Trump, sa décision d’amputer de 60 millions de $ le budget américain annuel pour les projets de l’URWA au profit des réfugiées palestiniens n’est qu’une première étape, lui a t-il fait savoir. S’il poursuit dans cette voie, Washington bloquerait l’accès à d’autres financements des institutions occidentales et internationales, qui alimentent encore les caisses de l’Autorité Palestinienne.

Le message ajoutait : “Si les Palestiniens n’arrêtent pas immédiatement cette propension, l’administration imposera un gel total de l’assistance économique américaine à l’Autorité Palestinienne et se lancera dans une réévaluation complète de leurs relations. Ce processus pourrait s’éterniser de nombreux mois, voire plus, avertissait Pence, indiquant que les relations entre Washington et Ramallah seraient gelées dans l’intervalle.

Au Caire, Pence a aussi débattu de la coopération américano-égyptienne dans la lutte antiterroriste avec le Président égyptien et à Amman, il a affirmé le respect des Américains pour le rôle du roi en tant que gardien des Lieux Saints musulmans à Jérusalem.

 

Pence warns Egypt, Jordan: The Palestinians would pay more for continuing to fight Trump’s policies

4 COMMENTS

  1. il n’y a que le porte monnaie pour faire fléchir les palestiniens ……. Trump l’ a bien compris ! a quand l’ EU ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.