“No money for terror”: 72 pays réunis contre le financement du terrorisme

0
351

Plus de 500 experts (dont des israéliens), 18 organisations internationales dont le FMI, l’ONU et Interpol, et 80 ministres issus de 72 nations se réunissent à Paris pour participer à “No money for terror”, une conférence pour lutter contre les réseaux de financement du terrorisme.

Lors de la conférence “No Money for Terror”, à Paris, le 26 avril 2018 Eric Feferberg – AFP

Malgré « le succès » de la victoire militaire contre le « califat » dans son bastion irako-syrien, a commenté mardi l’Élysée, cela ne « nous prémunit ni contre la résurgence de Daech, ni contre l’activité des groupes et individus ayant prêté allégeance à cette organisation – encore récemment en France – ou à Al-Qaïda ».

« Pendant trois ans, de 2014 à 2016, Daech a accumulé un énorme trésor de guerre, de l’ordre d’un milliard de dollars par an. Il a depuis circulé, au moins en partie, il est vraisemblablement quelque part (…) Ces groupes sont très doués pour utiliser les techniques les plus sophistiquées pour faire circuler les flux financiers, ils savent se jouer des frontières », a ajouté l’Élysée.

Lors de cet événement, les participants confrontent leurs expériences et tentent de parvenir à un ensemble de « bonnes pratiques » qui pourraient par la suite tenter d’être globalisées, par exemple au niveau des Nations Unies.

416 « donateurs » de l’EI en France

A l’issue de la première journée de travail, le procureur de Paris François Molins a révélé aux médias le travail de « coordination avec les services de renseignement financiers » qui a permis d’identifier en France 416 donateurs de l’EI ces deux dernières années.

Ces services ont également identifié « 320 collecteurs essentiellement basés en Turquie et au Liban grâce à qui les djihadistes qui se trouvaient en Syrie ou en Irak pouvaient recevoir des fonds », a ajouté le magistrat.

Il a également révélé que « les terroristes ont eu besoin de 25.000 euros pour organiser les attentats de janvier 2015 (contre Charlie Hebdo, et l’Hyper Cacher) et 80.000 pour ceux du 13 novembre » à Paris et Saint-Denis ».

(1) i24news.tv

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.