Chief Rabbi Itzhak Yosef attends a Shaharit Prayer in the northern Israeli city of Tzfat, on February 6, 2018. Photo by David Cohen/Flash90 *** Local Caption *** ??? ???? ???? (?????? ?????) ?????? ????? ??? ????? ???? ???

Lors d’une cérémonie organisée à Gaza en mémoire du terroriste Ahmad Jarar, l’un des assassins du rav Raziel Sheva’h hy”d, des hommes cagoulés ont brandi des pancartes sur lesquelles apparaissaient des visages de personnalités israéliennes, parmi elles ceux du grand rabbin séfarade d’Israël rav Itshak Yossef, du député Yehouda Glick ou de l’ancien député Moshé Feiglin. Les dirigeants du Hamas ont annoncé que ces personnalités seront désormais la cible des terroristes.

Curieux “choix” qui montre clairement que pour le Hamas, un Juif est un Juif qu’elles que soient ses prises de position: le rav Itshak Yossef est par exemple hostile à la montée de Juifs sur le Mont du Temple alors que Yehouda Glick et Moshé Feiglin en sont de fervents partisans.

A la suite de cette manifestation d’incitation, le ministre aux Affaires des cultes, David Azoulay s’est adressé au ministre de la Sécurité intérieure Guilad Erdan et lui a demandé qu’une protection rapprochée soit immédiatement accordée au grand rabbin d’Israël. Parallèlement, le grand rabbinat a déposé une plainte à la police pour menaces et incitation au meurtre sur la personne du rav Itshak Yossef.

Lors de cette “cérémonie du souvenir” une pancarte était particulièrement ignoble, celle du visage du rav Raziel Sheva’h hy”d sur laquelle avait été inscrit un grand “X” en rouge, pour signifier qu’il a été “éliminé” par le Hamas.

Photo David Cohen / Flash 90

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.