Le président Reouven Rivlin a décidé de porter plainte, dimanche, contre les personnes ayant proféré des menaces de mort sur sa page Facebook suite à son discours contre la violence prononcé samedi soir à Jérusalem.

Dans un statut rédigé d’abord en arabe, puis en hébreu, M. Rivlin s’était insurgé contre la violence perpétrée contre les innocents : « Je souffre de savoir que certains de nos coreligionnaires aient choisi la voie du terrorisme et aient perdu toute trace d’humanité », avait écrit le président de l’Etat sur son statut Facebook vendredi.

« Traître », « Zéro », « Allez rejoindre vos amis à Gaza », « J’espère que vous souffrirez de maladies graves, ainsi que votre famille »,  » votre fin sera pire que celle d’Ariel Sharon », « président des Arabes », telles ont été certaines des réactions, suite à son discours et à son statut Facebook dans lesquels il condamnait violemment les actes de violences de cette dernière semaine durant laquelle six personnes ont été poignardées par un extrémiste homophobe lors de la Gay Pride de Jérusalem et un bébé de 18 mois a été brûlé vif lors d’un incendie perpétré vraisemblablement par des terroristes juifs.

Y.B israpresse

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.