L’ONG BtSilence espionne Tsahal sur les tunnels © Vidéo

Ces questions cherchent à savoir comment les tunnels du Hamas ont pu être découverts, quelles unités des forces spéciales ont été déployées et quand, quelle sorte de fusil d'assaut est déployé

12
280

Arutz-7 rapporte que :

Des preuves gravement compromettantes sont en cours d’examen, grâce à une vidéo tournée dans le cadre d’une émission d’actualité de la 2ème chaîne de Télévision, et diffusée jeudi soir. Ces vidéos ont été filmées par des caméras cachées du groupe nationaliste Ad Kan, qui montrent l’implication du groupe extrême-gauche “Break The Silence” dans des activités qui s’apparentent à de l’espionnage contre Tsahal.

Breaking The Silence vient de franchir une nouvelle ligne rouge”, a déclaré le Premier Ministre Binyamin Netanyahu, après la diffusion du reportage. “Les forces de sécurité chargées d’enquêtes sont en train d’examiner précisément le contenu de ces bandes vidéos”.

Ces vidéos ont été recueillies par des agents sous couverture d’Ad Kan qui ont infiltré Breaking The Silence durant une période de trois ans environ.

Elles montrent des militants de Breaking The Silence en train d’interroger d’anciens soldats de Tsahal – qui se trouvent être en fait des agents d’Ad Kan – pour leur extorquer des détails sur les opérations de sécurité de Tsahal en cours et sur les équipements disposés à la frontière de Gaza. Ces questions cherchent à savoir comment les tunnels du Hamas ont pu être découverts, quelles unités des forces spéciales ont été déployées et quand, quelle sorte de fusil d’assaut est déployé dans la partie haute d’un véhicule-robot de Tsahal et plus encore.

F140616IDF02-e1452207082795-635x357

Aucune de ces questions n’a strictement rien à voir avec un supposé comportement immoral de la part de l’armée en Judée-Samarie, auquel prétend s’intéresser Breaking The Silence pour pouvoir l’exposer au grand public et dénoncer Israël devant l’opinion mondiale. Ce groupement semble bien, plutôt, recueillir des renseignements sur des opérations sensibles de Tsahal le long de la frontière avec le Hamas.

En outre, une militante de Breaking The Silence, Prima Bives, révèle à un agent qu’elle s’est enrôlée au sein de l’Administration Civile de Tsahal en Judée et Samarie avec l’objectif express de recueillir des renseignements sur son fonctionnement, puisqu’elle était en contact avec BTS bien avant de s’engager.

Breaking the Silence agit en se comportant en victime :

La Patronne de Breaking The Silence Yuli Novak a démenti que son groupe cherchait à recueillir des informations classifiées, en ajoutant : “Il y a plusieurs organisations, ainsi que des membres du Likoud et d’Habayit Hayehudi à la Knesset, qui travaillent pour faire taire quiconque tente de critiquer le gouvernement et l’occupation”.

silence2

Yuli Novak.

C’est certain que cela résonne clairement comme si une organisation essentiellement financée par l’Union Européenne était en train d’espionner sur ce que fait Tsahal. Quel volume de renseignements collectés a fini dans les bureaux des financiers européens de BTS?

Pour moi, la question la plus importante reste de savoir de quelle façon les soi-disant groupes de gauche “Sionistes” comme J-Street, le Fond pour un Nouvel Israël (NIF), Yachad-UK, Hillel et d’autres bienpensants choisiront de répliquer aux graves accusations de trahison soulignées dans ce reportage?

Si, une fois encore, ils soutiennent BTS et choisissent d’ignorer le contenu et les implications de ce reportage, ils apparaîtront en pleine lumière comme couvrant un groupe qui a fait la preuve qu’il n’a rien de pro-israélien ou d’humaniste, mais qu’il cherche uniquement à agir en nuisant à Israël et à sa sécurité.

S’ils acceptent ce reportage comme un témoignage de dérive, ils devront alors dénoncer à toute force ce que cette organisation a osé faire et prendre leurs distances avec elle, à commencer par ne plus l’accueillir sur des campus afin de “témoigner” contre Tsahal.

Bien avant même ce reportage, il était évident que BtS n’avait rien d’une organisation pro-israélienne agissant pour “sauver l’honneur de Tsahal”. Nathan Sharansky avait tourné en ridicule cette idée et l’avait même désignée comme une organisation BDS.

De façon spécifique, Hillel International a récemment invité BtS lors d’une conférence à Columbia en dépit de toutes les preuves accumulées qu’elle est bien antisioniste.

Si ce type d’associations américaines ou européennes récidivent dans ses invitations, alors toutes leurs prétentions à être des “pro-Israéliens critiques” passeront par-dessus bord.

Aussi se demande t-on ce qui pourra bien subsister de ces prétentions à se situer dans un camp pro-israélien critique à l’avenir.

Le reportage en hébreu.

elderofziyon.blogspot.fr

Adaptation : Marc Brzustowski


We have lots of ideas, but we need more resources to be even more effective. Please donate today to help get the message out and to help defend Israel.

12 COMMENTS

  1. Comment peut ont être juifs et de gauche ? l’ont c’est très bien que les gauchistes du centre à l’extrême gauche sont contre Israël , Barak Olmert voulez faire des concessions aux Palestiniens? sans securité pour Israël comment leurs faire confiance , nos parents et grands parents ce sont fais tués pour retrouver notre terre et eux que font ils !…….

  2. la peine de mort pour les traitres , ces traitres font trop de tord a israel , c est eux qui alimentent la haine contre nous , ils donnent le baton aux antisemites pour nous faire du mal , QU ON LES EXECUTE!!!

  3. Le 23 mai 2015, le parlement russe a voté une loi qui «prévoit que l’activité d’une organisation non gouvernementale étrangère ou internationale, représentant une menace aux fondements constitutionnels de la Fédération de Russie, la capacité de défense du pays ou la sécurité du gouvernement, puisse être reconnue indésirable»
    Elle donne aux autorités la possibilité d’interdire les ONG étrangères concernées et de poursuivre leurs employés, qui risqueront jusqu’à six ans de prison ou pourront se voir interdire d’entrée sur le territoire russe.
    Elle permet aussi de bloquer les comptes bancaires des structures visées ainsi que leur accès aux médias, tandis que les organisations russes recevant des fonds d’organisations jugées indésirables devront «rendre compte» de leurs actes.
    Aucun pays au monde ne tolère que sous couvert de « démocratie », des officines barbouzardes portent atteinte à la sécurité, sauf Israël.

  4. Israël est en guerre contre le Hamas, donc cela s’appelle “Haute trahison en temps de guerre” et la peine encourue par les coupables d’espionnage au profit de l’ennemi c’est la peine de mort, il n’y a pas d’autre alternative que la peine capitale pour éviter à ces serpents de se reproduire !

  5. Déchéance de nationalité et expulsions dans les pays arabes après emprisonnement et confiscation ou destruction de leurs biens
    Si ces gens sont mariés enlèvement des enfants pour les mettre d’ans des kibboutzim nationalistes

  6. cette sorte d ONG est politisee ,nuisible a l état d ISRAEL…la déchéance de nationalité permettrait a leurs militants de soucrire à celle qu il defende…

  7. État d urgence …Israël doit neutraliser le groupe et dissoudre l association ..et expulser ceux qui ne sont pas israélien …neutraliser veux dire : mise en examen sur un grand coup de filet ..regardez la Belgique et la France !!!!puis une fois ce ménage fait Israël doit menacer du même sort toutes les ONG ……Israël ne doit plus tolérer il doit ventiler et expulser …ces ONG en Égypte auraient finis condamnes à mort en Arabie saoudite ou en iran exécutés a au sabre en plaçe publique …trop c est trop ….le gouvernement ..est trop mou!!!!!!!!

  8. Voici le site d’une ONG sensée former les futurs espions débutants qui travaillent sous la couverture d’ONG

    http://www.sida.se/English/

    Ambiance très sympa et recrutement via le net. Les “missionnaires” sont recruté parmi les jeunes gens, femmes et hommes, munis d’une solide éducation et ayant fait des études supérieurs. Les salaires offerts et les frais de prise ne charge attirent énormément de monde. On les envoie dans des points “chauds” du globe. Une de mes connaissances est pressentie pour être envoyée dans une contrée sous contrôle du Hezbollah.
    La formation comporte des modules assez sophistiqués en matière de droit et d’informatique. Le site affiche la tête de tous les “prof” aux CV assez flous ..
    Curieux non ? …

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.