Le suprématiste blanc Nick Fuentes appelle à une guerre sainte antisémite : Une menace intolérable à combattre

Le discours haineux et antisémite du suprématiste blanc Nick Fuentes lors d’un rassemblement pour son organisation d’extrême droite, America First, a choqué et horrifié le public. Dans ses paroles, il a proféré des menaces de violence à l’encontre de la communauté juive, en appelant à une guerre sainte qui remet en question leur place dans la société américaine. Cette rhétorique déplorable révèle une idéologie dangereuse et intolérante qui doit être confrontée avec détermination.

Le fondement d’America First : Un questionnement de l’Holocauste et l’influence malveillante sur la politique américaine America First, organisation d’extrême droite fondée par Nick Fuentes, a déjà été associée à des déclarations négationnistes concernant l’Holocauste. Remettant en question le nombre de Juifs tués pendant cette période sombre de l’histoire, Fuentes tente de semer le doute sur des faits historiques incontestables, en exacerbant les tensions et les divisions au sein de la société.

De plus, le suprémaciste blanc avance que la communauté juive exerce une influence malveillante sur la politique américaine. Ses déclarations, imprégnées de préjugés et de stéréotypes, tentent de diaboliser une entière communauté religieuse, en insinuant une mainmise sur les institutions financières et culturelles, ce qui est non seulement faux, mais également profondément discriminatoire.
L’appel à la violence : Une guerre sainte contre les Juifs Lors de son discours, Nick Fuentes a appelé à une guerre sainte contre les Juifs, utilisant des propos violents et incitant à la haine. Ces appels à la violence sont inacceptables dans une société démocratique et tolérante, car ils mettent en danger la sécurité et le bien-être des individus ciblés par de telles menaces.
En prônant l’idée de se battre pour leurs convictions, Fuentes tente de légitimer une violence injustifiable au nom d’une idéologie discriminatoire et intolérante. Les conséquences d’un tel discours pourraient être dévastatrices, créant des divisions et des tensions intercommunautaires qui sapent les valeurs fondamentales d’une société pluraliste.
Négationniste banni de Twitter Nick Fuentes s’est fait connaître en participant au rassemblement de la suprématie blanche « Unite the Right » à Charlottesville en 2017. Depuis lors, il a été identifié comme un suprémaciste blanc et a été interdit de Twitter en raison de ses propos haineux et de son soutien à des idéologies extrémistes.
Cette interdiction sur Twitter est survenue dans le contexte d’une répression plus large de la plateforme contre les extrémistes d’extrême droite, notamment après l’insurrection au Capitole des États-Unis le 6 janvier 2021. Il est essentiel que les plateformes en ligne prennent des mesures pour empêcher la propagation de discours haineux et dangereux qui peuvent inciter à la violence et à l’intolérance.
À notre connaissance (jusqu’en septembre 2021), il n’y a pas eu de preuve ou de rapport direct confirmant une rencontre entre le suprémaciste blanc Nick Fuentes et l’ancien président Donald Trump. Donald Trump a été président des États-Unis de janvier 2017 à janvier 2021, et il a rencontré de nombreuses personnalités publiques pendant son mandat. Cependant, il n’a jamais exprimé publiquement de soutien à Nick Fuentes ou à son organisation America First.

Jforum.

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

11 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Vérité

1 merde enragée frustrée qui n a d égale à sa haine que sa jalousie sans borne…
Ps: Qu il crève avec ses potes ses dhimis du nazisme

Franck DEBANNER

Euh…
Le tordu qui a pondu cet article, conclut en disant qu’il n’y a aucune relation entre le déchet dont il parle et D. TRUMP. Pourquoi cette conclusion sans la moindre relation ?

A contrario, on s’attendait à ce que le propagandiste d’extrême gauche coupable de cette merde, nous parle des liens non seulement possibles, mais réels, en le déchet, ses comparses et la vermine nazislamiste et ses complice d’extrême gauche nuisant chez les Représentants.
Pourquoi n’en n’a-t-il pas dit un seul mot ?

Patrick Lévy

Neutralisez-le ! Patrick Lévy.

Merci

Ce type la faudra le liquider le Mossad en a t il le pouvoir ?

Vérité

Bien sûr

Habibi

Si, parmi la douzaine de grandes familles américaines qui contrôlent l’ensemble du monde occidental et y imposent leurs choix idéologiques, politiques, et financiaro-économiques… et qui constituent le véritable Etat profond occidental, il y a bien plusieurs familles juives dont les noms les plus connus sont Rockefeller et Rothchild, cela ne justifie en rien l’antisémitisme sous quelque forme que ce soit.

Vérité

N importe quoi !!! l état profond est celui d obamerde non celui des Rothschild en plus Rockfeller n est pas juif
Arrêtez de faire de la propagande de manipulé à 110 pour cent…!!

dadash

Je ne comprends pas pourquoi on laisse respirer cette ordure.
il faut des gens avec des couilles pour finir avec ces negationistes , fascistes et antisemietes

Schlemihl

C’est un discours anti juif ordinaire. M Fuentes fera comme il dit si il en a le pouvoir.

meller danielle

ce type est une merde pire q Hitler

Man

On l’appellera PUENTES