Après un long processus de sélection et des mois d’atermoiements, les Etats-Unis ont commencé l’entraînement de groupes rebelles syriens modérés en Jordanie dans le cadre de leur stratégie de lutte contre l’Etat islamique (EI), a indiqué aux agences de presse un responsable américain.

Un officiel jordanien a confirmé que l’entraînement avait commencé il y a quelques jours. Cette formation, portant sur des compétences militaires de base (armes à feu, communication, chaîne de commandement) sera étendue plus tard en Turquie, en Arabie saoudite et au Qatar, a précisé ce responsable, qui s’exprimait sous couvert de l’anonymat. La Turquie a affirmé que les entraînements commenceraient sur son sol ce week-end.

Des marines américains participent à des exercices militaires multinationaux en Jordanie, en juin 2013.

 

 

Des marines américains forment des rebelles

Quelque 450 personnels de la coalition contre l’EI dirigée par les Etats-Unis, dont 350 Américains, sont impliqués dans ces formations sur les quatre sites. La coalition a passé des mois à sélectionner les combattants syriens afin de s’assurer que des recrues ne se retourneraient pas contre les formateurs et d’exclure les groupes extrémistes. Selon le Pentagone, il s’agit d’un long processus d’approbation de groupes, dans un premier temps, puis à terme, qui sera censé valider le profil de chaque combattant.

La coalition bombarde l’Etat islamique en Syrie depuis le mois d’août, et en Syrie depuis septembre. Le Congrès américain a approuvé l’entraînement de groupes rebelles syriens modérés, et voté un budget de 500 millions de dollars pour l’entraînement de 5 000 combattants dans les années à venir.

AFP-Le Monde

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.