Une société israélienne met au point des drones cueilleurs

Les drones cueilleurs conçus par Tevel, une start up israélienneLes drones cueilleurs conçus par Tevel, une start up israélienne AD

La société Tevel Aerobotics, une start-up israélienne basée dans les environs de Tel-Aviv, a mis au point des drones capables de sélectionner et de cueillir les bons fruits dans les vergers. Ces drones pourraient en partie pallier la pénurie de main-d’œuvre pour les récoltes. Le procédé est actuellement à l’essai dans plusieurs vergers en Italie et aux États-Unis.

Les drones, reliés à de petites plateformes en suspension, cherchent les fruits, les analysent à l’aide d’une caméra et les choisissent. « La caméra tient compte du diamètre et de la couleur de la pomme. On a donné des critères précis aux drones et ils les respectent pour la cueillette », indique Valentina Failola, opératrice de drone Tevel Aerobotics.

Hadas Parush/Flash90Hadas Parush/Flash90Verger de pommiers en Israël à la frontière avec le Liban

Le procédé est encore en phase d’expérimentation, mais l’utilisation des drones cueilleurs pour remplacer une main-d’œuvre toujours insuffisante est prometteuse. Le propriétaire d’un verger de pommiers italien qui expérimente le système croit en cette solution, lui qui n’a pu ramasser tous ses fruits cette année, faute de bras en nombre suffisant. « Les drones nous éviteraient d’avoir à chercher des travailleurs saisonniers, que nous ne trouvons de toute façon pas », assure-t-il.

Outre les États-Unis et l’Italie, il est prévu que les drones cueilleurs soient testés dans les exploitations agricoles française d’ici 2024.

 

Yoël Hannoun  i24news

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.