Le Tribunal remonte les bretelles du gratin de l’armée pour avoir préjugé du soldat d’Hébron

Le Tribunal Militaire présidé par le Colonel Maya Heller a rendu son verdict dans l’affaire « Elor Azaria » en le condamnant à 18 mois de prison, pour homicide involontaire, c’est-à-dire avoir tiré pour donner la mort à un terroriste palestinien blessé au cours d’un attentat au couteau contre un groupe de soldats d’Hébron. C’était la sentence la plus clémente qu’il pouvait faire. Cela a clairement ét »é la conséquence de la prise ne considération de circonstances atténuantes, du fait de la controverse suscitée par le dossier et à cause l’intervention inappropriée des officiers de haut-rang dans cette affaire, à commencer par le Ministre de la Défense de l’époque. Azaria a aussi perdu ses galons de Sergent et a été renvoyé à la vie privée.

Le tribunal était divisé sur la condamnation à prendre : la minorité envisageait une peine prison située entre 30 et 60 mois.

En rendant son jugement, la Cour a sévèrement réprimandé les Commandants d’Azaria, ainsi que le chef d’Etat-Major et le Ministre de la Défense du moment pour avoir publiquement condamné son action dans le cours de l’enquête et de son procès, au lieu d’attendre la décision de la Justice.

En préjugeant de son sort, de manière inappropriée, comme ayant violé les valeurs de Tsahal, par ce tir sur le terroriste après sa « neutralisation », le Ministre et les officiers supérieurs ont transformé son cas en objet controverse passionnelle nationale. La majorité de l’opinion populaire et des hommes de troupe ont justifié son action dans les circonstances où les attaques terroristes contre les soldats et les civils sont monnaie courante dans le pays. A ce rythme, il était devenu quasi-impossible qu’on ne constate pas une « bavure » un jour ou l’autre. Le contraire eût été des plus étonnants.

Moshe Ya’alon a démissionné à la suite de la fureur et de la colère provoquée inutilement.

Le chef d’Etat-Major le Lieutenant-Général Gady Eisenkot peut avoir besoin de reconsidérer les options qui lui restent, étant donnée la large sympathie pour le soldat qui s’exprime dans les rangs, gra^ce aux réseaux sociaux et des manifestations populaires en sa faveur.

Alors que le Tribunal a réfuté toute légitimité dans le fait qu’Azaria prenne sur lui-même le droit de tirer sur le terroriste sans en avoir reçu l’ordre et qu’il rappelle la sanctification de la vie humaine dans les principes de l’armée et de la société israélienne, il a pris en considération, un certain nombre de circonstances atténuantes pour atténuer la sentence : Elor a été un soldat exceptionnel dans ses fonctions de personnel paramédical de combat. Il n’avait jamais été mis en situation d’événement terroriste actif et son acrtion n’a pas été préméditée.

Le procureur demandait à ce qu’Azaria soit condamné à entre 3 et 5 ans derrière les barreaux, ce qui était encore inférieur au maximum encouru, en faisant remarquer qu’il avait tiré sur le Palestinien qui venait de mener une attaque terroriste seulement quelques minutes auparavant.

En rendant son jugement sur 18 mois, le Tribunal a déclaré qu’Azaria n’a pas exprimé de regrets pour son geste, mais que son passage à l’armée n’est pas entaché d’aucune autre faute et que son arrestation a provoqué une profonde détresse dans sa famille.

La Juge qui présidait cette Cour, Maya Heller s’est exprimée fermement contre la façon dont la chaîne de commandement militaire et le Ministre de la Défense ont traité cette affaire. En effet, peu de temps après l’incident, le porte-parole de Tsahal, Motti Almoz dénonçait Azaria comme ayant « commis une grave infraction contre l’Esprit de Tsahal et ses attentes dela part de n’importe quel membre en service » – avant même d’être parfaitement informé des faits sur le terrain. A la différence du soldat qu’il condamnait Almoz a, depuis l, été promu au rang de Chef de la Division des Ressources humaines de Tsahal.

DEBKAfile Reportage Spécial 21 Février 2017, 2:16 PM (IDT)

Adaptation : Marc Brzustowski

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.