Le président iranien Hassan Rohani intensifie ses menaces belliqueuses.

Menace de Rohani contre Israël: « Nous vous couperons les mains ».

Les dirigeants iraniens poursuivent leurs messages belliqueux suite à l’attaque du site nucléaire de Natanz ● Le président de la République islamique a blâmé Israël et a précisé: « Vous ne pourrez pas nous arrêter ».

Le président iranien Hassan Rohani a envoyé aujourd’hui une autre menace à Israël et à ses alliés, à la suite de la déclaration de son pays de faire fonctionner les centrifugeuses et d’enrichir l’uranium à 60%. « C’est notre réponse à votre perversité », a déclaré le président. « Vous ne pouvez pas assurer des relations avec la nation iranienne et commettre des crimes à Natanz. Nous vous couperons la main lorsque vous commettrez des crimes ».

« Nous vous avons coupé les deux mains ‒ l’une avec les centrifugeuses avancées IR-6 [encore plus perfectionnées] et l’autre avec l’enrichissement à 60%. Évidemment, nous ne nous arrêterons pas là, nous n’attendons pas », a poursuivi le président.

Rohani a également évoqué les responsables du « dysfonctionnement électrique » de l’installation de Natanz: « Apparemment, il s’agit d’un crime sioniste. Si les sionistes agissent contre notre nation, nous répondrons. Ils ont reçu une première réponse ‒ la première réponse était que si vous causez un problème sur notre site nucléaire, « Nous ne remplacerons pas par le type précédent. Nous retirerons les centrifugeuses et installerons des centrifugeuses IR-6 plus avancées à leur place, afin que vous compreniez que vous ne pouvez pas nous empêcher d’utiliser cette technologie selon votre malice ».

A l’administration américaine, qui veut reprendre les pourparlers nucléaires et réhabiliter l’accord nucléaire avec des mouvements diplomatiques, Rohani a ajouté: « Vous voulez que nos mains soient vides dans les pourparlers… Non, nous prendrons part à des pourparlers avec des mains plus fortes, nous ne le permettrons pas que nos mains puissent être vides ».

Le responsable à Téhéran reconnaît l’ampleur de la destruction

Hier soir, il a été rapporté sur la N12 que le chef du comité de sécurité du parlement iranien a confirmé que la plupart des centrifugeuses de la principale installation d’enrichissement iranienne à Natanz étaient hors service à la suite des pannes de courant et de l’explosion survenues sur le site il y a deux jours. En fait, c’est la première fois qu’un responsable à Téhéran reconnaît l’ampleur de la destruction.

JForum ‒ N12-mako.il.news

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.