Le lt-colonel M. et ses hommes pris en embuscade?©Vidéo

17
4750

 

Le véhicule civil a été bombardé par les forces aériennes pour détruire toute preuve ou matériel spécial à bord. Il y avait, entre autres, une salle électronique contenant des dispositifs de communications, à l’arrière d’un camion préparé pour mener à bien la mission de renseignements. Bombardé une fois achevé le processus de numérisation des répertoires (courtoisie : Middle East News). 

تسلل كوماندوز الى خانيونس

مترجم| طلب المقاومون "هَوِيّات" الجنود… شاهد كيف كشفت المقاومة تسلل "كوماندوز الاحتلال" إلى خانيونس واشتبكت معها

Publiée par ‎شبكة قدس الإخبارية‎ sur Mardi 13 novembre 2018

La reconstitution des défaillances de l’opération, selon Al Quds (Hamas). Une affaire à la “Fauda”

Un lieutenant-colonel druze de Tsahal, M., deuxième officier tué, en 4 ans, dans une opération spéciale à Gaza

L’affaire rappelle la disparition, dans une embuscade, d’Emmanuel Moreno, en 2006 au Liban

Le héros laisse une femme et deux jeunes enfants
QUE SA MÉMOIRE SOIT BENIE !

Les troupes des opérations spéciales ont été exfiltrées sous une couverture aérienne après une embuscade tendue par le Hamas, en tout cas une réaction rapide pour les prendre en chasse, à l’est de Khan Younes. Dimanche soir, 11 novembre, le Hamas a annoncé la mort de sept individus, dont un haut responsable des tunnels, Noureddine Baraka. Les forces de Tsahal ont été découvertes par le Hamas au cours d’une opération de lutte contre le terrorisme, contenant une mission de collecte de renseignements et ont été encerclées par des tirs nourris. Un lieutenant-colonel de Tsahal, le Lieutenant-colonel M. et un autre officier ont été tués. Les forces aériennes israéliennes ont été envoyées pour les couvrir et ont bombardé les sources de tirs ennemis pour faire sortir les hommes et leur permettre de traverser la frontière avec Israël. Des clichés palestiniens exhibent, ce matin, un véhicule complètement pulvérisé, du matériel électronique et des bardas censés appartenir à l’équipage de Tsahal. Le bombardement aérien massif était suffisamment massif pour être entendu de loin.

Photo de Middle East News republiée par Global News Center : des Palestiniens du Hamas montrent de l’équipement laissé par les forces spéciales pour se délester, avant de repasser la frontière près de Khan Younès.

Tôt lundi matin, le porte-parole de Tsahal a publié le communiqué suivant : «Au cours d’une opération menée par une unité spéciale de Tsahal, un échange de tirs s’est produit au cours duquel un officier israélien a été tué et un deuxième blessé [et évacué à l’hôpital de Beersheba]. L’opération est terminée. Le Commandement sud d’OC a ordonné que les routes entre la route 232 et la frontière de Gaza soient interdites à la circulation, à l’exception des résidents locaux. “

Le Hamas a publié cette déclaration : «Une unité spéciale de l’armée israélienne est entrée dans le territoire de Gaza à bord d’un véhicule civil. Il a atteint 3 km de profondeur jusqu’au niveau de la mosquée Shahid Ismail Abu Shanav à l’est de Khan Younes. L’unité a assassiné Nour Barakeh, un commandant de la branche armée du Hamas. Après la découverte de cette élimination, a déclaré le communiqué du Hamas, l’armée de l’air israélienne a bombardé la région pour couvrir le retrait des forces israéliennes, faisant ainsi des victimes.

Nouredine Baraka (Middle East News)

Pour comprendre ce qui s’est passé dimanche soir, il est essentiel de déterminer le moment où le Hamas a eu connaissance de l’opération de l’unité spéciale israélienne, indiquent les sources militaires. Les troupes de Tsahal ont-elles été mises à découvert au moment où elles ont franchi la clôture? Ou quand les soldats d’élite ont atteint Khan Younes? Dans le pire des cas, le Hamas avait été informé par ses propres services de renseignements du prochain raid et a peut-être pu préparer une embuscade le long de la ligne de retrait de l’unité.

Le Hamas maintient une série de postes d’observation le long de la frontière pour surveiller le côté israélien – certains depuis des tours dressées ; d’autres cachés derrière des dunes de sable. De temps en temps, des espions hautement entraînés traversent la barrière de Gaza pour se rendre en Israël sans se faire remarquer et reviennent avec des informations sur les mouvements militaires de Tsahal et l’activité civile.

L’un de ces espions oumessagers a été capturé le samedi 10 novembre après avoir parcouru des centaines de mètres jusqu’à Netiv Ha’asarah, au nord de la bande de Gaza, et mis le feu à une serre. L’armée israélienne a déclaré plus tard : «Le terroriste était sous surveillance dès le moment où il a traversé la frontière.” On n’a pas expliqué pourquoi il n’avait pas été appréhendé avant d’avoir eu le temps de se déplacer en liberté, car ce type d’espionnage dure depuis quelques mois, sans être porté à la connaissance du public.

Au cours de près de huit mois d’affrontements à la frontière entre Tsahal, le Hamas et d’autres groupes palestiniens, ces terroristes ont eu la possibilité d’étudier de près les pratiques, les réactions et les normes militaires israéliennes et d’apprendre à les combattre, que ce soit lors d’attaques à la frontière ou lors de raids menés à l’intérieur de leur territoire, dans la bande de Gaza. Les violentes émeutes de dizaines de milliers d’émeutiers palestiniens, semaine après semaine, étaient bien loin des manifestations d’une population dans le besoin ; Elles ont été astucieusement conçues pour comprendre l’ennemi israélien qu’ils ont juré de détruire. Ce qui s’est passé dimanche soir en a été le résultat. L’écriture était sur le mur depuis avril.

An IDF Lieut.-Col. killed, second officer injured in special ops action in Gaza

17 COMMENTS

  1. […] Les troupes des opérations spéciales ont été exfiltrées sous une couverture aérienne après une embuscade tendue par le Hamas, en tout cas une réaction rapide pour les prendre en chasse, à l’est de Khan Younes. Dimanche soir, 11 novembre, le Hamas a annoncé la mort de sept individus, dont un haut responsable des tunnels, Noureddine Baraka. Les forces de Tsahal ont été découvertes par le Hamas au cours d’une opération de lutte contre le terrorisme, contenant une mission de collecte de renseignements et ont été encerclées par des tirs nourris. Un lieutenant-colonel de Tsahal, le Lieutenant-colonel M. et un autre officier ont été tués. Les forces aériennes israéliennes ont été envoyées pour les couvrir et ont bombardé les sources de tirs ennemis pour faire sortir les hommes et leur permettre de traverser la frontière avec Israël. Des clichés palestiniens exhibent, ce matin, un véhicule complètement pulvérisé, du matériel électronique et des bardas censés appartenir à l’équipage de Tsahal. Le bombardement aérien massif était suffisamment massif pour être entendu de loin.Lire la suite sur jforum.fr […]

  2. Pourquoi un tel échec?
    Soit une taupe dans l’état major a averti les arabes de Gaza qui attendaient les israéliens
    Soit les russes avec leurs satellites d’écoute et d’observation ont transmis ces informations aux syriens qui les ont transmis aux arabes
    Cette manière d’attendre avec 2vehicules et hommes armés donc avertis prouvent qu’ils savaient qu’une voiture banale mais avec des israeliens allait passer
    Que nos soldats héros du peuple juif soient bénis et nous n’oublions jamais ceux qui pour défendre notre Israel se sacrifient
    Bénis soient ils

  3. “Les violentes émeutes de dizaines de milliers d’émeutiers palestiniens, semaine après semaine, étaient bien loin des manifestations d’une population dans le besoin ; Elles ont été astucieusement conçues pour comprendre l’ennemi israélien qu’ils ont juré de détruire. Ce qui s’est passé dimanche soir en a été le résultat. L’écriture était sur le mur depuis avril…..” pendant ce temps des politiciens , et des officiers négocient pour obtenir toujours plus de “facilités” au Qatar pour déverser des flots d’argent, immédiatement utilisé pour renforcer le terrorisme….”anachronisme” ! …non, car dans le meme temps les égyptiens qui les connaissent très bien eux…visiblement ! ont fermés les portes de gaza et les laisse se débrouiller entre eux…mais Israël…est si gentil…et si naïf…pour ne pas dire plus !, ce qui serait considérer comme de la vulgarité…..triste épilogue d’une opération qui aurait du être parfaite maitrisée et qui fini avec la mort de soldats émérites…. quelle tristesse

  4. RESPECTS AUSSI A NOS ADMINISTRATEURS DU SITE JFORUM QUI NOUS INFORMENT EN CONTINU ET AVEC PONDÉRATION , EN PRENANT AUSSI LE TEMPS DE RÉPONDRE AUX QUESTIONS QUI NOUS TARAUDENT ET NOUS FONT SI MAL POUR TOUS NOS SOLDATS DE L’OMBRE EN ISRAEL ;
    QUE D. VENGE LE SANG DE CES ANGES ,
    ET CONTINUE A PROTÉGER NOTRE PEUPLE DE TOUTES CES HORDES NAZISLAMISTES

    MERCI A VOUS

  5. Depuis qlq heures, plus de 90 roquettes sur Ysraël…
    Si ça continue, il va falloir penser à se souvenir de se rappeler qu’il faudra les prévenir que ce comportement puéril, irresponsable et imprudent pourrait, peut-être, si on est distrait, agacé et peu disponible, être contrariant.

  6. Immense respect pour ce valeureux soldat druze qui a sacrifié sa vie pour son pays. Que sa mémoire soit bénie.
    Condoléances et affection à sa famille.

      • Moshé_007 est un chiffre qui s’est ajouté à mon prénom lorsque je m’était inscrit sur juif.org, ils ajoutent des chiffres après le nom que l’on inscrit, et je suis connu sous cette appellation !

  7. C’est donc, finalement, 2 Soldats que nous avons perdus. Que le Seigneur les ajoute aux joyaux de Sa couronne.
    Le but de cette mission restera sans doute enfoui dans les secrets militaires.
    Car l’espionnage et le renseignement ne sont pas des activités militaires.
    N’est-ce pas ?

    • Non, il y a le Lieutenant-Colonel M., Druze, et un autre blessé modérément, d’après les infos, dont le nom ne sera pas cité.

  8. Z.L. pour la perte de ce soldat.

    Cependant, vouloir risquer des vies dans ce vivarium est absurde.

    Vous pensez, alors qu’ils s’entre-tuent entre frères et cousins, comment voulez-vous passer inaperçu dans ce guêpier, envoyer des soldats à Gaza est suicidaire !

    L’avantage de l’homme sur les serpents, c’est sa hauteur, si vous vous mettez à ramper pour lutter contre des serpents, vous êtes perdu !!!

    Ces serpents sont condamner à ramper et c’est de haut qu’il faut séparer la tête du reste du corps !

    • Ce qui serait réellement absurde serait de croire pouvoir donner des directives de l’extérieur à Tsahal. Les risques pris le sont sur la base de la prudence et du calcul, avec une marge d’erreur et un risque zéro qu’on ne peut pas non plus exiger du ciel. Un imprévu, une manœuvre inopportune et ce type d’actions secrètes s’évente. “Suicidaire” : merci de conserver votre calme et de ne pas diffuser de fausses impressions sur les décisions de Tsahal, qui ne serait, à vous entendre qu’une sorte de Général Custer prête à faire descendre des soldats pour le plaisir. La guerre tue, la pluie mouille, et tout ne se fait pas par satellite ou ordinateur. Le renseignement humain, avec ses risuqes, prouve la valeur d’un Etat et d’une armée. Par ailleurs, il n’y a pas technologiquement, 2 armées comme Tsahal, donc quand on peut extraire l’info depuis un bureau on le fait aussi.

      • Marc, j’étais sur le terrain à Gaza en 2014, sur le terrain et j’ai mes convictions concernant la présence de soldats de Tsahal dans des vivarium comme Gaza !

        Tsahal fait pas mal de conneries et s’en était une de plus !

        Le problème est que nous avons crus voté pour un gouvernement capable de répondre aux agressions nazies d’en face, et j’ai la très nette impression que notre ministre de la défense fait du “sentimentalisme” vis-à-vis de ces ordures !!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.