Le Hezbollah mobilise les réservistes pour contrer l’exercice militaire israélien – 

Le Hezbollah libanais soutenu par l’Iran aurait mobilisé des réservistes supplémentaires à la frontière sud du Liban en réponse à l’exercice militaire à grande échelle de cinq jours qu’Israël a lancé le dimanche 25 octobre.

Lors d’une visite dans le Nord, le ministre de la Défense Benny Gantz a averti lundi: «Si le Hezbollah attaque Israël, le Liban en paiera finalement le prix, et nous sommes prêts pour affronter un moment qui, je l’espère, ne viendra pas. L’exercice « Flèche meurtrière » simule une guerre avec le Hezbollah dans laquelle les forces israéliennes pénètrent dans le sud du Liban pour gagner la bataille.

Le Daily Star local a rapporté que le Hezbollah avait agi «par précaution au cas où l’exercice serait un stratagème pour lancer une attaque limitée» sur ses bastions frontaliers.

Gantz a poursuivi en commentant de manière plus optimiste: «J’entends aussi des voix positives au Liban qui parlent même de paix avec Israël, qui mettent en œuvre avec nous des processus comme le remodelage de la frontière maritime», a-t-il déclaré, faisant référence aux différend sur la frontière maritime qui traverse de riches gisements d’énergie.

Les médias nationaux libanais ont rapporté qu’au début de l’exercice de Tsahal, des survols à basse altitude ont été aperçus au-dessus des villes méridionales de Hasbaya, Arqoub, Jabal al-Sheikh, Marjayoun, Keserwan et Metn, et des drones de reconnaissance sont apparus au-dessus de Jezzine.

Le Liban reste en guerre avec Israël. Pourtant, la fille du président Michel Aoun, Claudine, a déclaré cette semaine qu’elle soutenait l’idée de la paix avec Israël à condition que «tous les problèmes soient résolus» – certains assez raides, comme la question de toutes les frontières et «les réfugiés palestiniens».

Depuis juillet, le front nord d’Israël est en état de préparation après que le Hezbollah a juré de venger la mort de l’un de ses combattants lors d’une frappe aérienne israélienne sur la Syrie. Le Hezbollah, une force politique puissante à Beyrouth, appartient au «front de résistance» dirigé par l’Iran et qui s’est engagé à détruire Israël. Il est soutenu par un vaste arsenal de quelque 150 000 missiles en grande partie enterrés sous terre.

Cette semaine, deux sites secrets de développement d’armes nucléaires iraniennes ont été révélés par des dirigeants de l’opposition à Washington. Eux aussi opèrent en grande partie sous terre, comme la plupart des installations militaires importantes de l’Iran.

Deux législateurs américains ont été invités cette semaine à initier un projet de loi bipartite pour fournir à Israël des munitions américaines afin de lutter contre toute menace nucléaire iranienne étendue ou par procuration. Le projet de loi, coparrainé par le représentant démocrate du New Jersey Josh Gottheimer et le républicain de Floride Brian Mast, spécifiait la vente à Israël du Missile à pénétration massive -Pénétrateur Massive Ordnance (MOP)- de 14 000 kg.

Hizballah mobilizes reservists to counter Israel’s military drill – report

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.