Le Hezbollah opposé à une base du Hamas au Liban?©

0
807

Israel: Hizballah 'stopped Hamas from building military base in Lebanon'

Le Hezbollah a empêché le Hamas de construire une base au Liban [Getty]

The New Arab

Expert Israélien : “le Hezbollah a stoppé net la construction d’une base militaire du Hamas au Liban”

Le Hezbollah aurait empêché le Hamas de construire une base militaire au Sud- Liban par crainte d’une nouvelle escalade avec Israël, selon certaines sources médiatiques israéliennes.
Le Hezbollah aurait arrêté le mouvement du Hamas qui projetait de construire une base militaire au Sud- Liban, selon des sources médiatiques israéliennes.

Le journal israélien Maariv cite un commentateur régulier du domaine des renseignements Yossi Meilman, qui prétend que l’élimination manquée de Mohammed Hamdan, responsable haut-placé du Hamas, qui se trouvait alors à Sidon ” a donné l’idée au Hamas de bâtir une base militaire au sud-Liban, pour tirer des roquettes contre Israël en se passant de l’autorisation du Hezbollah”.

“Les dirigeants du Hezbollah sont entrés dans une colère noire en prenant connaissance de ces tentatives du Hamas, par crainte que toute escalade à partir du Sud entraînerait nécessairement une confrontation militaire avec Israël”, a déclaré Melman.

Le journal New Arab s’est adressé à l’agent du Hezbollah chargé des relations avec la presse, qui s’est refusé à tout commentaire sur le sujet et à des responsables du Hamas au Liban, qui ne sont pas rendus disponibles pour commenter ce sujet sensible.

Hamdan a été blessé dans l’explosion d’une bombe sous sa voiture, en janvier dans la ville de Sidon au Sud-Liban.

The scene of the incident (Photo: AP)

 

Les images postées sur les réseaux sociaux et utilisées par la télévision libanaise montrent une voiture calcinée, avec une énorme fumée noire s’élevant vers le ciel au-dessus de la ville.

Le journal du Hezbollah, Al-Akhbar, avait affirmé à l’époque que l’enquête révélait que la tentative d’élimination d’Hamdan avait été réalisée par deux agents secrets israéliens, un homme et une femme, à la différences de précédents cas où des agents locaux étaient recrutés.

Selon ce reportage, c’est la femme Kidon qui a placé la charge explosive sous la voiture d’Hamdan, alors que l’homme l’aurait activée.

The aftermath (Photo: AP)

 

Tous deux ont ensuite quitté le territoire libanais en utilisant des passeports géorgiens et suédois.

Une source médicale arrivée sur les lieux avait détecté qu’Hamdan souffrait de graves lésions aux jambes, alors qu’il a ouvert la porte de sa voiture, au moment de l’explosion et qu’il avait été transporté à l’hôpital.

Date de publication : 3 mars 2018

IsraelHizballahLebanonMohammed HamdanHamasassassinationmilitary basewar

alaraby.co.uk

Adaptation : Marc Brzustowski

PS : Les commentaires de Yossi Melman n’engagent que lui. Tout est possible, mais il paraît difficile à croire que le Hamas puisse se passer de l’autorisation du Hezbollah et de l’Iran pour envisager le moindre projet au Liban. Une partie de la branche armée du mouvement islamiste est à Beyrouth, sous la tutelle de la milice chiite, dont Saleh Al Arouri, qui occupe le poste de second du mouvement, équivalant à la charge d’un “ministre des affaires étrangères” et il passe beraucoup de temps en délégation à Téhéran. Supporterait-il la dissidence d’une autre partie du mouvment, ^prenant des initiatives sans son aval?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.