Le bateau a été observé en partant du sud de la Bande de Gaza et se dirigeant vers le Sinaï. Quelques jours plus tard, le navire est réapparut éveillant la suspicion, l’arrière du navire semblant crouler sous une lourde cargaison.

74020100100098640360no.jpgLes informations du renseignement de l’escadrille 916th basée à Ashdod qui croisait dans les eaux israéliennes, ont permis aux forces de Tsahal d’intercepter le navire au large de la bande de Gaza et de faire prisonnier le personnel de bord.

Au cours de l’interception, les forces navales ont tiré des coups de semonce sur le bateau pour tenter de l’arrêter. Cependant, les deux Arabes à bord ont sauté dans l’eau et ont réussi à le ramener sur la terre ferme, ce qui a incité les forces navales à tirer sur le moteur de l’embarcation. Le moteur a ensuite pris feu, qui s’est propagé à la cargaison causant l’explosion des armes à bord.

« Nous avons observé que le bateau s’approchait de loin en utilisant des capteurs spéciaux que nous utilisons pour localiser et répertorier des navires palestiniens entrant dans le sud de la bande de Gaza, et nous l’avons identifié comme un navire suspect », a déclaré le major Maor à Ynet. « Les explosions qui ont suivi ont complètement détruit le navire. »

7402009099199640360no.jpg

La destruction du navire est la troisième du genre menée par la Marine et le Shin Bet au cours de la dernière année et demie, ce qui inclut également l’arrestation de plusieurs Palestiniens qui tentent de faire passer clandestinement des armes sur des bateaux de pêche palestiniens. Le Shin Bet a également identifié un mode d’opération grâce auquel le Hamas tente de faire passer clandestinement des marchandises du Sinaï dans la bande de Gaza pour vendre et financer l’organisation.

« Les Egyptiens ont détruit la plupart des tunnels de contrebande entre Rafah et l’Egypte et, par conséquent, le Hamas est contraint d’utiliser davantage les routes de contrebande maritime », a déclaré le Major Maor, ajoutant: « C’est plus compliqué d’opérer dans le sud de Gaza Strip que dans le nord, mais la relation avec les forces égyptiennes est très bonne et cordiale. Nous entretenons le dialogue et la coordination avec eux à travers des réunions de bataillon sur la plage.  »

69124600991094640360no.jpg

Les efforts du Hamas pour introduire clandestinement des armes et du matériel dans la bande de Gaza depuis la fin de l’opération barrière protectrice sont récurrentes. De nombreuses tentatives de contrebande ont été déjouées en raison des efforts accrus de surveillance entrepris par le ministère de la Défense. Des matières premières pour les armes et les tunnels ont été découverts dans les cargaisons de produits humanitaires.

De plus, en décembre, une importante cargaison d’armes de Daesh dans le Sinaï destinée au Hamas avait été déjouée. La plupart des tentatives de contrebande du Hamas concernent maintenant principalement des matières premières pour la construction de tunnels et d’autres armes produites localement telles que des roquettes.

ynet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.