Le Champion du monde Afrifah : « Je voulais qu’ils comprennent que le peuple d’Israël est vivant »

« Je n’arrive toujours pas à réaliser. C’est un moment dont j’ai rêvé mais je n’étais pas sûr que cela se produirait. Je voulais poursuivre le rêve, mais je ne savais pas que cela se produirait. Le résultat m’a surtout surpris. Je suis surpris par moi-même et maintenant à la fois vice-champion d’Europe et quatrième de l’histoire à côté du légendaire Bolt. J’ai vraiment été surpris et je ne réalise toujours pas ce moment. »
Afrifa a parlé de son développement personnel : « Je travaille dur, j’investis toute ma vie dans ce truc. J’ai été béni alors je vais jusqu’au bout. Si j’ai cette force entre les mains et les pieds, pourquoi ne l’utiliserais-je pas ? » Sans Yigal, mon entraîneur, cela n’aurait pas été comme ça. Je tiens également à remercier l’Association d’athlétisme, l’Association Maccabi Tel Aviv et Shufersal de m’avoir soutenu financièrement.
Le champion du monde jusqu’à l’âge de 20 ans a parlé de ses sentiments: « Je ne pouvais pas croire que je suis tombé en dessous de 20 secondes, ce n’est pas normal. Je ne pensais pas que cela pourrait arriver, absolument pas. J’ai dit que si j’étais proche du record, je l’accepterais avec amour. Pendant cette course, j’étais inquiet, j’étais stressé et j’étais excité, une finale de championnat du monde pour la deuxième fois. Au milieu de la course, j’ai réalisé que j’étais proche de Tobogo et j’ai dit que je devais rester avec lui et j’ai senti que je l’avais dans les jambes, et j’ai remporté le titre de champion du monde du 200 ».
Sur les sentiments après la victoire, il a déclaré: « Je ne m’attendais pas à ce qui m’est arrivé sur mon téléphone portable. Tout le peuple d’Israël et tous les amis et la famille ont envoyé des messages, même de l’étranger. Ils ont dit qu’ils étaient fiers de moi, c’est fou et je ne m’y attendais pas, c’était fantastique. Monter sur le podium était excitant, Israël au sommet, c’est ce que je voulais que ce soit, qu’ils comprennent que le peuple d’Israël est vivant. C’était important pour moi d’être avec le drapeau sur le podium, et le chant de l’Hatikva a été un moment très émouvant. »
En entrant dans ce sport : « Je ne savais pas au-delà de qui il se démarquait. Je ne rêvais pas d’être un sprinteur, j’ai joué au football jusqu’à l’âge de 14 ans. Je voulais être comme Pogba. Cela n’avait rien à voir avec moi, mais je suis entré dans ce sport et j’ai réalisé le potentiel que j’avais. »
Il a déclaré à propos du reste de ses objectifs : « Aujourd’hui, nous continuons vers Munich pour les Championnats d’Europe. C’est encore difficile de lâcher prise, nous sommes très excités, mais nous quittons la Colombie et en Allemagne, nous allons nous lâcher et se concentrer sur la prochaine compétition. Ceux qui me connaissent savent que j’ai très faim de réussie et que je suis déterminé. Je m’investis beaucoup là-dedans, j’ai le potentiel pour réussir, je crois que je peux atteindre plus de grandes étapes. »
L’Israélien Blessing Afrifah remporte l’or aux Championnats du monde d’athlétisme des moins de 20 ans)
Il s’agissait de la première course de 200 mètres de l’histoire au cours de laquelle deux athlètes de moins de 20 ans ont terminé en moins de 20 secondes.

La coureuse israélienne Blessing Afrifah court le record du 200 m en 19,96 secondes. (crédit photo : Association israélienne d'athlétisme via Sport1)

Le coureur israélien Blessing Afrifah court le record du 200 m en 19,96 secondes. (crédit photo : Association israélienne d’athlétisme via Sport1)

Rappel des faits

Le coureur israélien Blessing Afrifah a remporté la médaille d’or aux Championnats du monde d’athlétisme des moins de 20 ans jeudi soir, terminant à la première place du 200 mètres et enregistrant un temps record du championnat de 19,96 secondes.

Peut être une image de ‎1 personne, position debout et ‎texte qui dit ’‎TBS ONB a asics QNB w ISRAEL בגלריה צפייה 7‎’‎‎

Blessing Afrifah, né en Israël de travailleurs immigrés venus du Ghana, a obtenu la nationalité israélienne il y a seulement deux ans, après un long combat juridique, et il s’enrôlera dans Tsahal.
Avec son entraîneur …

Afrifah, 18 ans, a battu son concurrent Letsile Tebogo du Botswana de six millièmes de seconde.
Il s’agissait de la première course de 200 mètres de l’histoire au cours de laquelle deux athlètes U20 ont terminé en moins de 20 secondes, ce qui fait d’Afrifah le quatrième athlète de son groupe d’âge à terminer la course en moins de 20 secondes.
Les autres concurrents étaient à plus d’une demi-seconde derrière eux, l’Australien Calab Law remportant le bronze avec 20,48 secondes.
Le coureur israélien Blessing Afrifah avec Letsile Tebogo du Botswana et l'Australien Calab Law. (crédit : Association israélienne d'athlétisme via Sport1)
Le coureur israélien Blessing Afrifah avec Letsile Tebogo du Botswana et l’Australien Calab Law. (crédit : Association israélienne d’athlétisme via Sport1)

La deuxième médaille d’or d’Israël aux Championnats du monde U20

Il s’agit de la deuxième médaille d’or jamais remportée par Israël aux Championnats du monde U20. L’année dernière, Yonathan Kapitolnik a remporté l’or au saut en hauteur masculin de 2021.
JForum avec infos-israel.news et JÉRUSALEMPOST

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.