Pour se rendre en Israël, il faut à présent suivre des procédures inégales, tortueuses, avec au bout une chance très aléatoire d’obtenir l’autorisation d’accès à l’avion, qui doit mener à l’aéroport Ben Gourion de Tel-Aviv. Chaque jour qui passe, vous découvrez une adresse nouvelle où déposer cette demande, et qui plus est vous n’avez jamais le même questionnaire.

Par expérience en un mois, j’ai rempli trois questionnaires différents, sur des adresses différentes. La première adresse était sur le lien suivant :

https://embassies.gov.il/paris/NewsAndEvents/Pages/COVID-19–Voyager-en-Isra%C3%ABl.aspx#:~:text=-%20Une%20assurance%20m%C3%A9dicale%20mentionnant%20une,le%20confinement%20pour%20quatorze%20jours.

Ce lien n’existe plus.

La seconde adresse était sur le lien suivant : https://bit.ly/3ecHb9A

Le questionnaire était assez succinct, mais il y avait près d’une dizaine de pièces justificatives à y annexer. Un questionnaire par personne. Alors que les deux questionnaires qui étaient déposés l’ont été à quelques secondes d’intervalle, les numéros de dossiers avaient 64 numéros de différence. On a bien reçu un accusé réception, pour les deux dossiers, mais à quoi bon.

La troisième adresse, cette fois sur celle du ministère en Israël

https://govforms.gov.il/mw/forms/ApplicationToEnterIsrael@piba.gov.il

Le questionnaire est différent. Il est tout en hébreu. Il s’agit d’indiquer les coordonnées de la personne hôte en hébreu, puis les liens de parenté, puis les vôtres, avec là aussi en annexe une dizaine de pièces justificatives. Là aussi, deux demandes déposées avec 73 numéros d’intervalle alors qu’il n’a fallu que quelques secondes entre les deux demandes. Nous avons reçu deux accusés réception pour ces demandes.

Dans ma communauté, j’entends tous les déboires des uns et des autres, le découragement de ceux qui n’ont même pas tenté cette entreprise, ayant déjà essuyé des pertes financières l’an dernier suite aux annulations non remboursées ou partiellement remboursées.

 – Une famille qui devait partir en Israël pour l’anniversaire de décès du Père et grand-père a reçu ses autorisations avec plus d’un mois de retard après la date de l’événement.

– Un autre M. David M.  a reçu l’autorisation de départ pour lui, mais pas pour sa femme et sa fille. La femme du Dr E. a reçu l’autorisation, mais pas lui.

– Plusieurs sont comme moi sans réponse. Il ne faut même songer à appeler, ou envoyer un mail, ça ne sert à rien, tant tout simplement ces braves fonctionnaires vous méprisent.

En fin de compte, bien que nous ayons investi près de 10 000 € dans ce voyage (en billets d’avion et réservation d’hôtels), en pensant que l’on pourrait partir pour le mois d’août, vu que fin mai on annonçait l’ouverture de la frontière pour le 1er juillet, dans la réalité il n’en n’est rien. et il n’en sera rien. Nous invitons d’ailleurs les lecteurs se trouvant dans ce cas d’ajouter leur témoignage.

À l’époque, on raillait l’Europe qui hésitait avec le passe sanitaire, force est de constater qu’elle l’a mis en place et qu’elle honore, comme toute institution civilisée son engagement. On peut voyager d’un pays européen à l’autre avec un pass sanitaire, sans être pris pour un truand, devant refaire à l’arrivée un PCR et un test sérologique.

Au demeurant, si le passeport avec le QR code est sans garanti aux yeux des israéliens pourquoi le leur serait obligatoirement authentique ? Il y a dans ce comportement quelque chose de choquant. Dans cette même logique, il faudrait remettre aussi en cause toutes les pièces d’identité, pour risque de falsification, et astreindre les Israéliens aux mêmes contraintes par mesure de réciprocité.

Les incohérences de cette procédure. 

1 – Si le problème est sanitaire, alors il faut le circonscrire à ce qu’il est. Celui qui prétend entrer en Israël doit se contenter de prouver qu’il est vacciné. Comme tout voyageur en Europe. Il faut le passeport vaccinal, un point c’est tout. Acceptons le principe d’une contamination même avec les deux vaccins, un test PCR devrait suffire. Au pire du pire, acceptons le test sérologique, avant le départ.

2 – Pourquoi si le problème n’est que sanitaire, cette discrimination, entre ceux qui ont ou n’ont pas de parent proche au premier degré. Si dans les deux cas il n’y a pas de risque de contamination, pourquoi interdire à l’un ce que l’on autorise à l’autre ? Ce n’est rien d’autre qu’une ségrégation sans fondement.

3 – À quoi donc sert toute cette machine à gaz abracadabrantesque, qui n’a aucune justification, qui demande une dépense d’énergie pour les prétendants au voyage, mais aussi pour l’Administration, qui n’en n’a pas les moyens.  De ce fait elle refuse de s’engager sur un délai et ne vous garantit aucune réponse et voudrait avec une désinvolte outrecuidance vous imposer vos dates de départ. À quoi me servirait une autorisation qui viendrait après mes dates de vacances ou qui viendrait au moment des fêtes.

4 – Cette procédure, inutile, voire absurde, qui entend régenter les dates de départ, avec des conditions qui n’ont RIEN A VOIR avec la situation sanitaire de l’intéressé, est une atteinte à la liberté de voyager. De facto ne peut pas partir en Israël :

  • celui qui a un bien en Israël, qui paie des charges et des taxes, mais n’a pas de proches parents en Israël.
  • Celui qui est invité à une fête, célébration, d’un ami, sans avoir de proche parent.
  • Celui qui n’est pas maître de ses dates de voyages, parce qu’elles contraintes par des obligations professionnelles, voir par des traitements à suivre, ou des obligations civiles.

5 – Autre stupidité liée à ce questionnaire individualisé tient à la réponse individualisée. À quoi me sert mon autorisation, si ma femme ne l’a pas ? À rien. C’est à la portée de n’importe quel informaticien de créer un dossier maître avec à l’intérieur une ou plusieurs fiches individuelles. Cela permet un gain de temps dans le traitement, d’éviter les couacs, et donne de la cohérence à cette procédure, qui n’en demeure pas moins inutile.

6 – On peut s’étonner que sur les trois liens, les trois formulaires ne requièrent pas les mêmes renseignements. Il y a donc une totale incohérence dans les demandes de renseignements. Dans le troisième cas j’ai indiqué les coordonnées complètes de l’hôte ce qui ne m’a pas été demandé du tout dans le second est partiellement dans le premier. L’assurance Covid demandée dans le second, mais pas dans le premier et le troisième, etc., etc.

7 – Enfin je constate la disparition des sites ou des pages, avec un message d’erreur indiquant que cette page qui dépend bien du gouvernement d’Israël n’existe plus.

8 – Le comble de l’absurdité, tient au fait que des franco-israéliens (binationaux), qui vivent dans le même contexte sanitaire que des juifs français, ne sont soumis à aucune contrainte et peuvent aller et venir à leur grès, tandis que les autres restent soumis à cette procédure abracadabrantesque, ce qui démontre le ridicule de cette exigence contre-productive pour Israël. C’est cela que certains veulent défendre à tout prix contre toute logique.

Conséquences.

Beaucoup de personnes qui attendaient avec impatience de pouvoir aller ou retourner en Israël auront perdu du temps, de l’énergie et de l’argent suite aux diverses annulations, et cela avec le mépris total de ces braves fonctionnaires qui ne veulent ni vous voir, en fermant leur porte, ni vous entendre en mettant leur ligne en mode occupé, ni vous lire en laissant vos mails sans réponse. C’est ce que l’on appelle dans cette administration le respect d’autrui et l’autorise à parler de diffamation.

Vous pourrez aller donc au Maroc, à Dubaï, en Grèce, en Italie, en France, comme le font les Israéliens sans entrave aucune, qui eux ne sont pas suspectés d’avoir de fausses pièces d’identité, de faux passeports vaccinaux, qui n’ont pas besoin d’avoir des parents proches dans ces pays. Cerise sur le gâteau, ils peuvent importer le Covid comme l’a fait cette famille israélienne partie à Chypre qui a contaminé en moins d’une semaine deux cents personnes, comme ces centaines d’israéliens parti à Wemblay pour l’Euro 2021, ou les milliers d’Arabes palestiniens (24 000) partis pour l’Aïd El Kebir.

L’ambassade d’Israël à Paris. 

Elle s’est distinguée dernièrement en répondant à notre premier article sur ce sujet en parlant de diffamation.

Je retiens qu’elle a le temps de répondre à JForum avec une centaine de caractères sur Facebook, mais qu’elle n’a pas le temps de répondre à tous ceux qui essaient en vain de la joindre. Que face à la factualité de la situation dont nous sommes les témoins

Elle nous parle de diffamation.

À lire les commentaires, excepté ceux téléguidés par les fonctionnaires de l’ambassade, je constate la révolte de tous ceux qui se verront privés d’Israël à cause de l’inertie de cette administration. À quoi s’ajoutent les pertes financières des uns et des autres, qui s’additionnent pour certains à celles de l’an dernier.

Enfin il est inutile que l’on se drape d’un patriotisme mal placé à notre égard. Jforum défend Israël tous les jours depuis 13 ans sans que nous n’ayons jamais eu ne serait-ce qu’un mot d’encouragement de la part de cette institution, à laquelle on ne demande d’ailleurs RIEN, si ce n’est qu’elle fasse son travail dans l’intérêt de tous, et qu’elle donne l’image d’une institution au service de tous, ce qui n’est malheureusement pas le cas sur ce sujet.

M. COHEN SABBAN

 

7 Commentaires

  1. Ma fille doit recevoir son diplôme de l’université de Tel Aviv le 12 aout. Nous devions nous y rendre pour célébrer ce moment avec elle. Son anniversaire est le 15 aout. Deux raisons de faire la fêtes que nous ne ferons pas ensemble. Je suis vraiment dépitée par ces changements et l’impossibilité d’avoir un interlocuteur au téléphone lorsque j’appelle l’ambassade.

  2. D’accord avec ce qui est dit. Il est quasiment impossible de se rendre en Israël aucune réponse de l’ambassade et du consulat aux mails envoyés. Aucune possibilité de joindre quiconque par téléphone. C’est véritablement une honte pour un pays aussi avancé qu’Israel.

  3. TOUT A FAIT D’ACCORD AVEC VOUS. BRAVO POUR LA CLARTE DE VOS EXPLICATIONS.
    JE SUIS PROPRIETAIRE A ASHKELON ET DONC JE PAYE DEPUIS 2 ANS COMME VOUS DITES LES TAXES ET LES CHARGES ; MAIS JUSQU ‘A PRESENT C’EST LA FAUTE AU CORONA , MAIS LA NOUS AVONS AFFAIRES A L ‘INCOMPETENCE DES FONCTIONNAIRES « MIKADO  » ISRAELIENS qui nous empêchent de voir nos amis et familles.
    LORS DE MON PROCHAIN VOYAGE JE M’EMPRESSERAI DE VENDRE MON APPARTEMENT POUR M’INSTALLER SUR UNE ILE GRECQUE.

    Manu

    • FONCTIONNAIRES  » MIKADO « ; LE PREMIER QUI BOUGE A PERDU LA PARTIE.
      EN L’OCCURENCE EN ISRAËL ILS SONT CHAMPIONS DU MONDE.
      START UP NATION OR NOT START UP NATION ? ? THAT IS THE QUESTION.! ! ! !
      Manu

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.