Eyal Hulata, Israel's National Security Advisor, speaks during the 17th IISS Manama Dialogue in the Bahraini capital Manama on November 21, 2021. - The three-day long Manama security conference is set to discuss pressing security challenges in the Middle East with over 300 participating senior government officials from 40 countries, including the US, Europe, the Middle East, Africa, and Asia. (Photo by Mazen Mahdi / AFP)

Israël menace de commencer les livraisons d’armes à l’Ukraine si la Russie reçoit des missiles iraniens

Le chef de l’état-major de la sécurité nationale, Eyal Hulata, a mis en garde la Russie contre l’achat de missiles balistiques iraniens. Il a déclaré que si cela se produisait, Israël commencerait à livrer des missiles à guidage de précision à l’Ukraine, selon Gili Cohen, correspondant de la chaîne de télévision publique Kan.

Citant une source bien informée des milieux diplomatiques, Kan rapporte également que le ministère israélien des Affaires étrangères a exprimé sa protestation à la Russie à propos de la fourniture de drones iraniens. La note de protestation a été remise par l’ambassadeur d’Israël à Moscou au vice-ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie, Mikhail Bogdanov.

La veille, le journal The Washington Post faisait état d’un nouvel accord entre la Russie et l’Iran – Téhéran s’engageait à organiser la production de ses drones de combat sur le territoire russe.

Pour rappel, Eyal Hulata est un vétéran du Mossad depuis 23 ans est « une personne très créative et très expérimentée, qui comprend les défis de la sécurité nationale »
Cet ancien officier du Mossad est passé au poste de conseiller à la sécurité nationale et chef du Conseil de sécurité nationale d’Israël.

A l’époque le Premier ministre Naftali Bennett a félicité Hulata et a déclaré qu’il pensait que l’ancien espion apporterait des années d’expérience diplomatique et technologique à ce poste.

« C’est une personne très créative et très expérimentée, qui comprend les défis de la sécurité nationale, et je suis sûr qu’il remplira son rôle avec succès », a déclaré Bennett dans un communiqué.

Source : infos-israel.news

7 Commentaires

  1. Ma position étant depuis toujours « Israël first », je pense qu’il y a plus à perdre qu’à gagner en prenant partie.
    La prise en charge et l’aide des Juifs ukrainiens était indispensable, le reste ne peut qu’attirer des ennuis.
    Tout au plus, pourrions nous envisager l’observation et l’étude approfondie des armes iraniennes pour les contrer si besoin. Et je pense que le Mossad a du s’en occuper avant même que ne me vienne l’idée..

  2. Il faut croire que les intentions des iraniens avec la Russie sur l’Ukraine a mis très en colère les politiciens israéliens, l’Iran par sa position fanatique islamiste se permet d’aller frapper l’Ukraine au cœur de l’Europe avec l’aide des russes, ces échanges de procédures , des armes une usine de drones , missiles balistiques pour les russes en échange des compétences russes pour l’acquisition de l’atome militaire a l’Iran a de quoi inquiéter Israel et les occidentaux, il n’y aura pas une minute à perdre, il faudra aller bombarder l’Iran avant un désastre annoncé…

  3. Mon commentaire est un peu hors-sujet, mais qu’importe, car près tout il y a tout de même un lien avec cet article.

    E. Macron est actuellement au sommet de l’APEC où lors d’un discours, il prône un Ordre Mondial Unique !

    Et, voici ces déclarations: « Nous avons besoin d’un ordre mondial unique ».

    Et : « Êtes-vous du côté des États-Unis ou de la Chine ? Parce que maintenant, progressivement, il y a beaucoup de gens qui aimeraient voir deux ordres dans ce monde. C’est une grave erreur. Même pour les États-Unis et la Chine. Nous avons besoin d’un ordre mondial unique ».

    Cela confirme les propos de Joe Biden le 21 mars : » il va y avoir un nouvel ordre mondial et [que] nous devons le diriger ».

    Nous vous ai-je parlé dans le passé des mauvaises intentions de certains gouvernements dans le monde, cher commentateurs de JFORUM ?

    E. Macron n’a-t-il pas évoqué dans un discours fin août, début septembre,  » la Grande Bascule  » ? Qu’est la  » Grande Bascule  » si ce n’est le  » Great Reset  » ou bien encore  » La Grande Réinitialisation » !

    Ces individus ne se cachent plus, leurs intentions sont clairement mises à la lumière. Leur soif de pouvoir, de contrôle, d’argent, de richesse n’attend plus !

    • @Marco 22
      Vous n’êtes pas du tout hors sujet. L’ ordre mondial, mis en place à Yalta en 1945, n’est plus de mise, puisque l’ URSS s’est effondrée, que tous les pays d’ Europe de l’ Est sont entrés dans l’ OTAN, ou en demandent l’entrée, que les États-Unis interviennent pour l’ Ukraine, alors qu’ils n’intervenaient pas en 1956 pour Budapest, ni en 1968 pour Prague, etc…Le Monde a un peu changé depuis 1945, et l’ancien ordre n’a plus cours.

      La Fédération de Russie n’est plus qu’un reliquat de l’ ex-URSS, qui va tôt ou tard disparaître de la scène internationale, mais la Chine est bien partie pour prendre la place des EU dans le leadership mondial, ce qui a des chances d’entrainer une guerre pour, comme en 39/45, définir qui sera la première puissance mondiale. Donc, l’ élimination de la Russie n’ est que le début des bouleversements à venir de l’ordre mondial.

      Je ne comprends pas comment Israël analyse la situation actuelle, ni comment il entend se placer dans le nouvel ordre mondial, mais dans la situation actuelle de bouleversements mondiaux, se mêler de la guerre Russie-Ukraine je n’en vois pas les avantages pour l’ État Juif.

      • Bonjour Asher,

        Je me trompe peut-être mais en raison de l’actualité, j’ai l’impression que deux blocs se dessinent dans le monde et je crains que ces derniers prennent d’avantage forme dans un avenir proche et finissent par s’opposer, voire s’affronter !

        Un premier bloc, constitué des mondialistes ( USA, Canada, Australie, Nelle Zelande, Japon, Corée du Sud et Europe ).

        Et ainsi, la prophétie de Daniel sur le 4 ème royaume ( cf Dan 2.40-43 ) est en train de se réaliser sous nos yeux !

        Un second Bloc, constitué de la Russie, Chine, Inde, Iran, une partie de l’Afrique et de l’Amérique du Sud.

        Contrairement, à vous Asher, je ne pense pas que la Russie est sur le déclin. Je me méfie beaucoup de ce qu’on peut entendre concernant la Russie dans les médias traditionnels. Il est fort possible que ce second bloc, constitué de la Russie, s’oppose fermement aux Mondialistes dans l’avenir.

        Concernant Israël, je vous donne raison et je ne pense pas que ce dernier fasse le bon choix de se tourner soit vers la Russie, soit vers les USA. Les USA se montrent de plus en plus hostiles à l’égard d’Israël et je pense et j’en suis même pratiquement convaincu, qu’Israël ne devra compter que sur lui-même dans un avenir proche et je dirai même plus, se tourner vers Dieu, le véritable soutien de ce pays. Un soutien fidèle ( cf Dev ou Deut 4.31 )

  4. Cette affaire n’est pas claire et coïncide curieusement avec le changement de direction politique en Israël.

    D’abord, cela fait déjà plusieurs semaines que des drones et missiles iraniens frappent l’ Ukraine. Cette menace israélienne est donc bien tardive.

    Ensuite, la Russie n’est pas un ennemi, ni n’a attaqué l’ État Juif, même-si elle l’ a été dans le passé. On ne voit pas très bien à quel titre Israël la menace.

    Enfin, si un pays de 10 millions d’ habitants se permet de donner des ordres à un pays de 142 millions d’habitants, c’est que la Russie est en piteux état.

    Les russes sont actuellement acculés et risquent de n’avoir pas d’autre choix qu’utiliser des armes nucléaires et chimiques. Israël met ici le doigt dans un engrenage dangereux dont les avantages pour les Juifs ne sont pas évidents.

    Est-ce-que Biden, refusant de livrer directement à l’ Ukraine des missiles à longue portée, utilise son vassal israélien pour faire  »le sale boulot »?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.