L’Institut Weizmann, situé à Rehovot a été classé dans le top 10 mondial du classement international des institutions et universités pour la recherche.
Il s’agit du seul des 10 établissements à être situé à l’extérieur des Etats-Unis. Le classement a été réalisé par le Centre d’Etudes des Sciences et des Technologies de l’Université de Leiden aux Pays-Bas.

Dr. Jacob Hanna dans son laboratoire de l'Institut Weizmann (Crédit : autorisation)

Dr. Jacob Hanna dans son laboratoire
de l’Institut Weizmann

Ce classement est basé uniquement sur des indicateurs numériques au lieu d’enquêtes. Cela inclut la publication de statistiques pour les scientifiques de diverses universités et combien de fois les articles sont cités par d’autres chercheurs. Ces deux indicateurs reflètent la qualité des documents. Ces chiffres sont pondérés selon la taille de l’institut de recherche ou de l’université.

Ce rang reflète une augmentation significative de la qualité des chercheurs de l’Institut Weizmann durant la dernière décennie, entre 2006 et 2015. Au début de la décennie, l’Institut Weizmann était simplement 19ème dans le Classement Leiden (après trois instituts non-américains). Il a alors progressé pour atteindre une très impressionnante 10ème place.

Selon le rapport, 19 % des documents de recherche publiés par les chercheurs de Weizmann ont été classés dans le top 10 % des articles scientifiques pour l’impact. De plus, 21,4% des articles scientifiques réalisés par l’Institut Weizmann concernant les Sciences de la Vie et la médecine ont également été classés dans le top 10 % pour l’impact.

2,4% des articles scientifiques de l’Institut sont classés dans le premier percentile dans les classements d’impact scientifique, et 64,7 % dans la moitié supérieure pour le facteur d’impact. Le classement a également rapporté que les scientifiques de Weizmann ont été cités 27 859 fois par d’autres chercheurs entre 2006 et 2015.

 Récemment la Fondation ARC a remis le 6 mai 2015 les Prix Léopold Griffuel aux Professeurs Brunangelo Falini et Yosef Yarden au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée à la Maison des Polytechniciens. Yosef Yarden est professeur au département de régulation biologique à l’Institut Weizmann à Rehovot (Israël). Il a consacré ses recherches à la compréhension du rôle biologique des facteurs de croissance et de leurs récepteurs cellulaires. Ses découvertes ont ouvert la voie à de nombreux travaux sur le fonctionnement de ces récepteurs et leur implication dans le développement et le métabolisme des cancers. Elles sont à l’origine du développement de thérapies ciblées qui ont bouleversé la prise en charge des cancers du sein.

Les autres institutions israéliennes de recherche étaient loin de faire aussi bien.

L’Université Hébraïque de Jérusalem est arrivée à la 175ème place, l’Institut Israël Technion de technologie s’est classé à la 399e place et l’Université de Ben Gurion gu Neguev a obtenu le 540e rang sur la liste

Source: Article IsraelValley basé sur une traduction-adaptation du JPost.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.