Serious focused ambulance doctor sitting beside an unconscious man lying on the gurney and looking at the ECG monitor

Les insuffisances cardiaques décelées par votre voix avec cette appli israélienne.

HearO permettrait de prédire 82 % des rechutes, en les détectant 18 jours avant qu’elles ne se produisent d’après les résultats d’une étude menée auprès de patients rétablis

Une nouvelle application israélienne peut tirer la sonnette d’alarme avant l’apparition d’une insuffisance cardiaque congestive – simplement en analysant le son de la voix de l’utilisateur.

Une étude menée auprès de patients rétablis a montré que l’application permettait de prédire 82 % des rechutes avant qu’elles ne se produisent.

HearO (homonyme de ‘héros’ en anglais) « écoute » les extraits de voix que les utilisateurs enregistrent sur leurs smartphones et les alerte en cas de risque imminent d’insuffisance cardiaque. Le système détecte les irrégularités de la voix d’une personne et les compare à sa voix « de référence ». En cas de détection d’anomalies, les médecins sont immédiatement informés afin qu’ils puissent prendre des mesures préventives.

La nouvelle étude a été menée par la société qui a créé l’application, Cordio Medical, en partenariat avec l’hôpital Beilinson, l’hôpital Barzilai et l’hôpital Galilée, ainsi qu’avec les centres cardiovasculaires des services de santé Clalit. Elle fait actuellement l’objet d’une évaluation par les pairs.

Les patients qui ont souffert d’une insuffisance cardiaque et dont on a estimé qu’ils présentaient des risques importants de rechute ont utilisé l’application HearO chez eux et ont envoyé des enregistrements vocaux en hébreu, en arabe ou en russe. Pendant deux ans, les 180 patients ont enregistré plusieurs séquences par jour, ce qui représente 460 000 séquences examinées dans le cadre de l’étude.

On parle d’insuffisance cardiaque lorsque la capacité du muscle cardiaque à se contracter a été endommagée avec le temps ou lorsqu’il présente un problème mécanique qui limite sa capacité à se remplir de sang. Le cœur ne peut alors pas répondre aux besoins de l’organisme en sang, et le sang retourne au cœur à un rythme plus rapide qu’il n’est pompé. Il est alors congestionné, d’où le terme d’insuffisance cardiaque congestive.

Tamir Tal, PDG de Cordio Medical, a déclaré qu’environ un tiers des patients ont souffert d’insuffisance cardiaque pendant les deux années de l’étude, comme cela avait été anticipé. Le recoupement de leurs dossiers médicaux avec l’analyse de leur voix par l’application a révélé que celle-ci avait prédit l’insuffisance cardiaque dans 82 % des cas. Elle a détecté les signes avant-coureurs environ 18 jours avant le problème en moyenne.

Photo d’illustration : Un cœur humain. (Crédit : magicmine; iStock by Getty ImageS)

En raison du modèle de l’étude, qui a été soumise à l’examen des comités d’éthique, les patients n’ont pas reçu les avertissements en temps réel, mais Tal a déclaré que quand l’application sera lancée, les médecins pourront modifier les traitements ou fournir des soins supplémentaires, ce qui pourrait éviter de nombreux cas de rechute d’insuffisance cardiaque.

Selon Tamir Tal, les résultats de l’étude indiquent que cette technologie peut sauver des vies et « réduire considérablement le nombre d’hospitalisations dues à une insuffisance cardiaque congestive. »

La technologie a récemment reçu l’approbation du ministère de la Santé et de l’Union européenne. Elle devrait recevoir l’approbation de la FDA américaine à la fin de l’année 2023. Tal a déclaré que l’application est conforme à la loi américaine Health Insurance Portability and Accountability Act, qui définit les normes en matière de confidentialité, dont l’obligation pour les patients de consentir à toute utilisation de leurs données.

Les utilisateurs parlent dans leur téléphone dans une pièce calme pendant environ une minute plusieurs fois par jour, et le fichier est analysé par l’intelligence artificielle. « Tout comme lorsque vous appelez votre mère et qu’elle peut immédiatement dire à votre voix si vous ne vous sentez pas bien, l’application utilise l’IA pour ‘lire’ votre voix et peut dire quand les choses ne sont pas comme elles devraient l’être », a expliqué Tal.

« Les cardiologues sont capables de déceler les complications dans la voix de leurs patients, mais il est souvent trop tard, car à ce stade, les patients ont en général déjà besoin d’être hospitalisés. Notre voix contient néanmoins de nombreuses données qui ne demandent qu’à être exploitées. En procédant à des suivis systématiques des individus et en exploitant les données fournies, cette plateforme peut être une solution qui change la vie », a-t-il ajouté.

Source : fr.timesofisrael.com

1 COMMENTAIRE

  1. Ah bon ???? Vraiment ???? Quel progrès!!!!!
    Mais les attentats contre des Juifs innocents, ils ne sont pas “arrivés” à les déceler par la voix ???????????
    Donc, on s’en fiche de leurs progrès, ils ne se substitueront PAS à D’.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.