La réforme des conversions source de tensions dans la coalition gouvernementale

Après la publication jeudi par le ministre des Cultes Matan Kahana (Yamina) de son projet de loi de réforme du système des conversions au judaïsme, les partis Israël Beiteinou et Yesh Atid ont fait savoir qu’ils ne l’acceptent pas et qu’ils s’opposeront à ce que le processus législatif soit lancé.

Une réunion houleuse avait eu lieu mardi entre le ministre des Cultes, celui des Renseignements Eleazar Stern (Yesh Atid) et Yulia Malinowski (Israël Beiteinou). Ces deux derniers, au nom de leur parti respectif, avaient clairement indiqué à Matan Kahana que cette réforme était « problématique » car elle maintient le Grand rabbinat comme autorité significative dans le processus des conversions. Les propos ont été clairs lors de cette réunion, Yulia Malinowski ayant dit à Matan Kahana : « Cela ne se fera pas, tout simplement ! Oublie ! » Ce à quoi avait répondu le ministre : « Dire que cela ne se fera pas n’est pas une manière de parler entre associés. Je fais avancer le texte et vous ferez ce que vous voudrez ».

L’affrontement est en vue car les partis Yesh Atid et Israël Beiteinou ont l’intention de présenter la semaine prochaine en lecture préliminaire leur propre proposition de réforme du système des conversions qui est très différente de celle élaborée par Matan Kahana. Les deux partis demandent à la coalition de voter en faveur de leur version comme cela est prévu dans les accords de coalition.

Le député Guilad Kariv (Parti travailliste), lui-même « rabbin » réformé, donne raison aux partis Yesh Atid et Israël Beiteinou et rappelle que les accords de coalition soutiennent une réforme du système de conversion qui réduirait considérablement les prérogatives du Grand rabbinat : « Les accords prévoient que les rabbins des villes pourront à nouveau convertir, mais si le Grand rabbinat peut empêcher des rabbins modérés de convertir, alors rien n’aura été fait ».

Photo Flash 90

par Shraga Blum décembre 2, 2021 LPH

4 Commentaires

  1. Dans notre prière du matin nous remercions le seigneur de ne pas nous avoir créé goy ainsi que femme et je pense déduire par ça que l’âme n’a ni religion ni sexe

  2. En réalité celle ou celui qui est assez sérieux pour se convertir n’a besoin d’aucune approbation ni de reconnaissance de personne sauf de « D » si la conversion est de bonne foi ..Je remarque que certaines personnes non juives ont des valeurs supérieurs à ceux de certains nés juifs.Je béni chaque matin que Hachem m est fait juif.

  3. En réalité celle ou celui qui est assez sérieux pour se convertir n’a besoin d’aucune approbation ni de reconnaissance de personne sauf de « D » si la conversion est de bonne foi ..Je remarque que certaines personnes non juives ont des valeurs supérieurs à ceux de certains nés juifs.Je béni chaque matin que Hachémite n’est fait juif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.