Les Israéliens sont venus renforcer la droite après les élections américaines – sondage

Après le bras-de-fer Obama-Netanyahu entre 2009 et 2016, pourrait-on assister d’ici deux ans, à un remake Bennett face à Biden? 

 

Le sondage pourrait être considéré comme un signe que les Israéliens sont devenus plus conservateurs en raison des préoccupations concernant les grandes orientations du président élu Joe Biden.

Donald Trump et Joe Biden (crédit photo: REUTERS / MIKE SEGAR / CARLOS BARRIA)
Donald Trump et Joe Biden
(crédit photo: REUTERS / MIKE SEGAR / CARLOS BARRIA)

Le Likud du Premier ministre Benjamin Netanyahu, Yamina de Naftali Bennett et la droite dans son ensemble ont obtenu un soutien plus large après les élections américaines de la semaine dernière, selon un sondage Panels Research réalisé jeudi pour le Jerusalem Post et Maariv.

Le sondage mené auprès de 540 personnes interrogées, représentant un échantillon statistique de la population adulte israélienne, a révélé que si des élections avaient lieu maintenant, le Likud gagnerait 30 sièges, Yamina 23 sièges et la droite sans Yisrael Beytenu 70 sièges.

En revanche, une enquête du même sondeur le 29 octobre prévoyait 28 sièges pour le Likud, 21 pour Yamina et 66 pour la droite sans le parti d’Avigdor Liberman.

Le sondage pourrait être considéré comme un signe que les Israéliens sont devenus plus conservateurs en raison des préoccupations concernant ce que fera le président élu Joe Biden, après sa victoire (présumée jusqu’à recomptage) sur le président Donald Trump.

Le sondage prévoyait 17 mandats pour Yesh Atid-Telem, 11 pour la Liste commune, neuf chacun pour Kakhol lavan et Shas, huit chacun pour Yisrael Beytenu et United Torah Judaism et cinq sièges pour Meretz. Les quatre sièges remportés par le Likud et Yamina au cours des deux dernières semaines provenaient de Kakhol lavan, de la Liste commune, de Yisrael Beytenu et du Meretz.

Le pourcentage d’électeurs qui se sont identifiés comme indécis est passé de 26% dans le sondage d’il y a deux semaines à 22% dans le sondage actuel.

Lorsqu’on leur a demandé si la gestion par le gouvernement de la crise des coronavirus aurait un impact sur leur vote, 74% des électeurs de Yesh Atid-Telem, 64% de ceux qui ont l’intention de voter pour Yamina et 56% des électeurs du Likud ont répondu par l’affirmative.

Le sondage avait une marge d’erreur de 4,4%.

1 COMMENTAIRE

  1. J’ESPERE QUE LES ISRAELIENS ONT ENFIN COMPRIS QUE SEULE LA DROITE POUVAIT LES PROTEGER CONTRE LEURS ENNEMIS ET QU’ILS DEVAIENT SE MEFIER DE LA FUTURE ADMINISTRATION DEMOCRATE AMERICAINE MAIS AUSSI ET SURTOUT DE LA GAUCHE ET EXTREME GAUCHE DE LEUR PAYS !!!!!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.