Israël dévoile “Rocks”, le nouveau perceur de bunker

4
6943

ISRAËL DÉVOILE LE NOUVEAU MISSILE PERCEUR DE BUNKER AVANCÉ DE RAFAEL, ‘ROCKS’

Le missile air-sol peut être lancé à partir d’une distance de sécurité importante, ce qui réduit l’exposition de l’avion.

PAR ANNA AHRONHEIM
 20 FÉVRIER 2019 12:21

 

Le système "Rocks" déployé sur un avion de combat F-16

Le système “Rocks” déployé sur un avion de combat F-16. (crédit photo: RAFAEL ADVANCED DEFENSE SYSTEMS)

Avec des tensions toujours élevées entre Israël et l’Iran un nouveau missile air-sol à longue portée, conçu pour détruire des cibles souterraines profondes, dans les zones fortement défendues? a été développé par le géant des systèmes de défense israélienne avancée Rafael.

Surnommé “Rocks”, le missile innovant est présenté, cette semaine, pour la première fois au salon aéronautique Aero India de Bangalore, en Inde.

Au début du mois de février, un haut responsable des gardiens de la révolution iraniens avait menacé, dans son pays, de “raser Tel Aviv et Hafia jusqu’au ras du sol” si les États-Unis attaquaient la République islamique.

Selon un communiqué publié par Rafael, le nouveau missile est équipé d’une ogive de pénétration ou de fragmentation au moment de l’explosion, capable de détruire des cibles situées au-dessus de la surface ou sous terre dans des zones fortement défendues contre la pénétration des missiles de surface ou air-sol.

Il peut être utilisé contre des cibles de qualité, fixes ou mobiles, et même dans des arènes où l’ennemi utilise des contre-mesures à l’épreuve des systèmes GPS.

“‘Rocks’ utilise son INS (système de navigation par inertie) / GPS pour la navigation à mi-parcours tandis que la mise au point sur la cible est effectuée à l’aide de son chercheur d’algorithmes en procès de traitement d’image avancés, qui permettent d’atteindre les cibles avec une grande précision, en surmontant le brouillage ou le déni de GPS,” selon la déclaration.

‘Rocks’ sera lancé à partir d’une distance de sécurité considérable, bien au-delà des zones de couverture des systèmes de défense antiaérienne ennemis, et effectuera une trajectoire à grande vitesse vers la cible, réduisant ainsi l’exposition de l’aéronef et augmentant les chances de succès.

«Rocks constitue une solution de pointe et reste économique, en combinant plusieurs technologies éprouvées au combat, héritées de notre système SPICE de dernière génération. «Rocks» répond efficacement à une demande croissante de capacités de frappe de précision air-sol à distance, indépendantes du GPS », a déclaré Yuval Miller, vice-président exécutif et directeur général de la division Systèmes Air & C4ISR de Rafael.

“Aero India est une excellente occasion de présenter ce nouveau système et nous pouvons dire avec fierté qu’aujourd’hui Rafael est bien situé en Inde avec une large base industrielle, des joint-ventures, des sociétés locales et une chaîne d’approvisionnement importante”, a ajouté Miller.

Mercredi également, Avihai Stolero, homme d’affaires de Rafael, a annoncé que la société avait finalisé un accord de fusion visant à acquérir le fabricant Aeronautics de systèmes aériens sans pilote (UAV) basé à Yavne, dans le cadre d’un contrat d’un montant de 850 millions de Shekels (235 millions de dollars).

Selon les termes de l’acquisition, les sociétés chercheront à fidéliser les employés d’Aéronautique, qui recevront un total de 8,5 millions de shekels (2,35 millions de dollars) dans le cadre de la transaction.

Aeronautics deviendra alors une filiale à part entière d’une nouvelle société détenue conjointement par Rafael et Stolero et sera radiée des cotes en Bourse de Tel Aviv.

Eytan Halon a contribué à ce reportage.

Adaptation : Marc Brzustowski

jpost.com

4 COMMENTS

  1. Business is business.
    Le monde devient moins sûr, et on ne voit pas pourquoi le génie ysraelojuif se priverait, au détriment d’autres constructeurs, de se tailler des parts de marchés.
    Prenant tout de même quelques précautions pour ne pas se prendre un effet boomerang, les clients sont choisis, d’abord pour leur solvabilité (!), puis leur usage prévu prohibé contre des pays amis, et enfin les produits mis en commandes sont nécessairement de la ou les générations précédentes, au cas où.
    Ce qui fait que le matériel de dernière génération reste aux mains d’Ysraël, et que les escarmouches continuelles sont des laboratoires en temps réel qui n’ont fait qu’élever les tests et essais à un niveau de réalisation jamais atteint par aucune autre nation.
    On s’en serait passé, mais bon, autant profiter des ces phases au vrai combat.
    Publier toutes ces prouesses technologiques ne découragera Amalek, bien entendu.
    Celui-là, même avec les miracles évidents, n’avait pas craint le Seigneur.
    Alors nous ?

  2. “un haut responsable des gardiens de la révolution iraniens avait menacé, dans son pays, de “raser Tel Aviv et Hafia jusqu’au ras du sol” ”

    Réponse d’Israel: Ben nous, on va vous raser meme en sous-sol.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.