Nouvelle escalade des tensions entre l’Iran et Israël avec la saisie d’un navire lié à des intérêts israéliens

Dans un geste menaçant à l’égard d’Israël, les forces iraniennes ont intercepté et pris le contrôle samedi du navire MSC ARIES battant pavillon portugais dans le détroit stratégique d’Ormuz, selon des informations relayées par les médias. Cette action intervient dans un climat de vives frictions entre Téhéran et Tel-Aviv, Israël étant en état d’alerte maximale depuis plusieurs jours face aux menaces iraniennes d’attaque.

D’après les rapports, un hélicoptère des forces spéciales de la marine des Gardiens de la révolution a arraisonné et capturé le MSC ARIES, officiellement opéré par la compagnie maritime internationale Zodiac Maritime, mais lié à des intérêts commerciaux israéliens. Une vidéo diffusée montrerait l’assaut aérien contre le navire près du détroit d’Ormuz.

Bien que battant pavillon portugais, le MSC ARIES est géré par la société suisse Mediterranean Shipping Company (MSC) au nom de Zodiac Maritime, entreprise en partie détenue par l’homme d’affaires israélien Eyal Ofer. Selon Zodiac, MSC est entièrement responsable des opérations et de la maintenance du navire.

Les autorités iraniennes affirment que le MSC ARIES « était lié à Israël » pour justifier cette saisie controversée, sans donner plus de précisions. Le navire, avec 20 marins philippins à bord, se dirigeait vers l’Inde au moment de l’incident signalé par les Opérations maritimes commerciales britanniques (UKMTO).

Cette escalade majeure a immédiatement suscité une violente réaction d’Israël. Le porte-parole militaire a prévenu que « l’Iran supportera les conséquences » de cette action illégale selon le droit international. Le chef de la diplomatie israélienne a dénoncé « le régime criminel des ayatollahs » et appelé l’UE à désigner les Gardiens de la révolution comme une organisation terroriste.

Bien que les détails restent flous, cet événement attise les craintes d’une confrontation directe entre l’Iran et Israël, deux puissances régionales ennemies jurées. Les efforts diplomatiques internationaux se concentrent désormais sur une désescalade des tensions avant qu’elles ne dégénèrent.

Jforum.fr

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires