Avraham Asher 54 ans de Kiryat Arba, a été écrasé près de Hébron et tué mardi par un camion immatriculé dans l’Autorité palestinienne (AP). Le conducteur s’est rendu plus tard à la police de l’AA et a dit qu’il l’avait heurté accidentellement.

Il est incontestable que le camion a heurté volontairement Avraham Asher, contraint de sortir de sa voiture un baton à la main pour se défendre après que des Arabes aient jeté des pierres sur son véhicule à la jonction Al Fawar.

resizedimg83675.jpg
Cependant, les photographies prises par Reuters de la scène, indiquent clairement que le conducteur a bien exécuté de sang-froid sa victime devant de nombreux témoins, qui peuvent aussi être considérés comme ses complices.

Une photo montre le moment où le pneu avant droit du camion est sur le point de l’écraser après l’avoir heurté avec son camion. Le baton qu’il tenait dans sa main une fraction de seconde plus tôt vole encore en l’airSes vêtements – un jean et une chemise de couleur pourpre sont intacts.

Surtout, les pneus du camion sont tournés vers la droite (la gauche du caméraman), et le conducteur semble également regarder vers la droite.

Chasno Palestinian terrorism

La deuxième photo montre également Hasdo la victime couché juste devant le pneu avant droit, mais il y a deux différences majeures par rapport à la première photo:

La première différence est que cette fois, les pneus sont tournés vers la gauche. Deuxièmement, les vêtements ont été déchiquetés.

Cela signifie qu’il a déjà été écrasé par le camion au moins une fois. Et pourtant, il est étendu devant le pneu, pas derrière elle, comme on s’y attendrait si le camion l’avait écrasé déjà une fois, après l’avoir renversé.

 

resizedimg83674.jpg

 

La seule conclusion logique à partir des photos semble être que le conducteur l’a écrasé après l’avoir heurté par la gauche puis a reculé pour l’écraser puis à manœuvré pour l’écraser à nouveau, cette fois avec les pneus pointant vers la gauche.

D’autres photos de la scène montrent la victime inconsciente gisant sur la route avec sa chemise complètement arraché. Cela semble indiquer que le conducteur a roulé sur lui à plusieurs reprises.

Le Zoom sur le visage du conducteur (ci-dessous) semble indiquer qu’il a est passé tranquillement regardant dans la direction du cameraman, apparemment pleinement conscient de ce qu’il faisait.

gfhy

Une scène glaçante

L’ambulancier qui a prodigué les premiers soins à la victime sur les lieux a révélé peu de temps après qu’il avait vécu une scène qui lui avait glacé le sang tandis qu’il tentait de la réanimer, tentative qui a finalement échoué puisque qu’elle a succombé à ses blessures.

Autour de lui, tandis qu’il essayait de sauver la vie de Avraham, l’ambulancier a confié que des dizaines d’Arabes étaient debout autour de lui et applaudi ssaient, riaient alors que la victime était grièvement blessée et était entrain de mourir sur le trottoir.

Les Arabes ont célébré son agonie avec une  « cruauté qu’il est difficile à décrire et n’avait plus rien d’humains. »

Selon Baruch Marzel, témoin de la scène, Avraham était sorti de sa voiture pour affronter les terroristes arabes de Hébron. Il s’avèrent que les autorités lui avaient refusé sa demande de port d’arme

Walla photos Reuters

resizedimg83675.jpg gfhy

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.