Gallant en Mission à Washington : Les Enjeux Stratégiques en Péril

Le ministre israélien de la Défense, Yoav Gallant, est en visite à Washington pour rencontrer des hauts responsables américains de la politique étrangère et de la défense. Cette visite, prévue de dimanche à mardi, se déroule dans un climat de tensions renouvelées entre le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le président américain Joe Biden.

Au cœur des discussions figurent des sujets cruciaux : l’avenir de la guerre et la politique post-conflit à Gaza, les ventes d’armes dans divers domaines, la politique iranienne et d’autres questions régionales. En raison des relations tendues entre Netanyahu et Biden et de l’absence d’un ministre des Affaires étrangères pleinement opérationnel en Israël, Gallant a souvent endossé le rôle de principal interlocuteur entre les deux nations.

Plus tôt cette semaine, Netanyahu a critiqué l’administration Biden pour des retards dans les ventes d’armes, avant de déclarer, mercredi, que ces ventes avaient été rétablies. Cette situation faisait suite à une déclaration d’administration US en mai, indiquant qu’ils retenaient une cargaison de grosses bombes pour empêcher leur utilisation dans une attaque contre Rafah. Des sources proches de Gallant, ainsi que de l’armée israélienne, ont reproché à Netanyahu d’avoir exacerbé cette crise au lieu de la gérer de manière discrète et efficace, d’autant plus que l’armée israélienne est sur le point de prendre le contrôle de Rafah sans bouleverser l’ordre politique établi par les États-Unis.

L’incertitude plane sur les rencontres que Gallant aura à Washington. Lors de sa dernière visite en mars, il avait rencontré le secrétaire à la Défense Lloyd Austin, le secrétaire d’État Antony Blinken et le conseiller à la sécurité nationale Jake Sullivan. Certaines de ces réunions avaient été planifiées, tandis que d’autres avaient été ajoutées en réponse à une crise similaire entre Netanyahu et Biden.

Certains observateurs suggèrent que Netanyahu a orchestré cette crise pour pouvoir ensuite revendiquer la résolution du problème des armes avant l’arrivée de Gallant aux États-Unis, se réservant ainsi les louanges. Toutefois, il reste flou si la dernière attaque verbale de Netanyahu contre Biden a entraîné une suspension du processus d’approbation des ventes d’avions F-15EX à Israël.

Israël a déjà retardé ce processus à deux reprises : d’abord en raison des multiples élections, puis à cause de différends entre Gallant et le ministre des Finances Bezalel Smotrich. Smotrich a exigé une supervision accrue, perçue par l’establishment de la défense comme une tentative de politiser la sécurité nationale.

Une autre question majeure est de savoir si l’armée israélienne doit envahir Rafah et comment mener cette opération, compte tenu du nombre de civils palestiniens tués, de la situation humanitaire à Gaza, et du refus de Netanyahu de proposer une solution de sortie pour Gaza. Le soutien américain en matière d’armement pourrait dépendre du respect par Israël de certaines recommandations politiques américaines.

En somme, cette visite de Gallant à Washington pourrait être décisive pour l’avenir des relations israélo-américaines et pour la gestion des crises régionales actuelles. Les résultats de ses entretiens pourraient avoir des répercussions significatives sur la politique de défense d’Israël et sur la stabilité de la région.

Jforum.fr

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires