Facebook et Instagram bloquent Trump jusqu’au transfert de pouvoir à Biden Amit Waldman N12  Mis à jour le 01/07/21 18:22

Zuckerberg contre Trump: Suite à la prise de contrôle du Congrès américain par les partisans de Trump hier soir (mercredi) et à l’adhésion de Trump au message selon lequel l’élection était « fausse » et « volée » – Facebook et Instagram ont décidé aujourd’hui (jeudi) de bloquer les comptes du président jusqu’au jour du transfert du pouvoir à Joe Biden le 20 janvier.
Dans un article publié par le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg , il a expliqué la raison de cette décision inhabituelle: » Nous pensons que l’activité continue de Trump dans nos services présente un risque trop important pendant cette période, nous avons donc décidé d’étendre le blocage sur Facebook et Instagram et de le rendre indéfini – et au moins un dans les deux prochaines semaines. « Jusqu’à ce que le transfert du pouvoir soit terminé. »

«Les événements choquants des dernières 24 heures illustrent clairement que le président Donald Trump a l’intention d’utiliser le temps qu’il lui reste pour saper le processus de transfert de l’État de droit à son successeur en fonction, Joe Biden», a écrit Zuckerberg. « Sa décision d’utiliser son compte sur les réseaux sociaux pour encourager les actions de ses partisans dans le bâtiment du Capitole au lieu de les condamner, a à juste titre dérangé les gens aux États-Unis et dans le monde. Nous avons supprimé ces messages hier car nous avons conclu qu’ils conduiraient à de nouvelles violences. »

Émeutes sur Capital Hill (Photo: Reuters)« Laisser les comptes de Trump actifs – un trop gros risque. » Chaos à Washington, mardi | Photo: Reuters

Il a déclaré: « Ces dernières années, nous avons autorisé le président Trump à utiliser notre plateforme selon nos propres règles, supprimant parfois du contenu ou marquant ses messages lorsqu’ils enfreignaient nos politiques. Nous l’avons fait parce que nous pensons que le public a le plus large accès aux messages politiques, même aux discours controversés. Cependant, le cas actuel est fondamentalement différent, car il implique l’utilisation de notre plate-forme pour inciter à un soulèvement violent contre un gouvernement démocratiquement élu. « 

Hier soir, lors des émeutes des partisans de Trump à Capitol Hill, Twitter a décidé de bloquer le compte du président Trump, qui compte 88,7 millions d’adeptes – après que le président a tweeté une fausse vidéo, dans laquelle il a réitéré que les résultats des élections avaient été volés. Le réseau social, qui sert de plate-forme principale à Trump pour transmettre ses messages, a décidé que le blocage serait valable 12 heures. Il est possible qu’à la lumière de la démarche que Facebook a choisi de prendre – Twitter emboîte le pas et prolonge également la durée du blocage.

Émeutes américaines (Photo: AP)Émeute sur Capitol Hill à Washington, DC | Photo: AP

https://www.mako.co.il/news-digital/2021_q1/Article-635110a159dd671027.htm

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Elie de Paris

Je ne vous dirai pas que Zuckerberg est marié à fille de Chinois, et qu’elle parle couramment le cantonnais…
Aucun rapport, n’est-ce pas…
Mais quoi ?
Cette statue, là-bas, construite par ce maranne, Bartolède, ou Bartoldi…, elle peut faire ses valises, et déménager devant le port de Haïfa…
Ben voila… Michèle Obama a exigé que le President Trump soit banni des plates-formes des réseaux sociaux…
Et tous ont répondu présents !
Et pour toujours !
Les Pères Fondateurs, ceux qui ont promulgué la liberté de penser, et le droit de détenir une arme peuvent désormais se retourner dans leur tombe…
Eh quoi !
Pour « préserver » la démocratie, voilà que les principaux réseaux _sociaux_ , dont ceux propriété de Zuckerberg, et sous ententes, bannissent le compte de D. Trump, président en exercice. C’est à dire que, justement, ils la violent!
Officiellement!
Nous aurions pu croire qu’un « Big Brother » allait, nous espionnant, prendre le contrôle de nos consciences… Comparant à la Chine nous aurions pu !
Elle n’est point discrète, et plutôt véhémente.
Et donc visible…
Et bien non !
Ce sont des Littles Brothers, que tous nous invitons sur nos diaboliques petits écrans, pour s ‘inoculer la pensée unique, avec notre propre consentement…
Quitter ces fenêtres grandes ouvertes sur votre intimité, fuyez, VITE !
Il est probable que ces malfaisants cherchent à ligoter la liberté !
Il est fort à parier qu’ils vont se retourner vers son champion, à savoir… Ysraël!

Avigail

Le Président Trump n’en a strictement rien à faire contre ce muselage : il va avoir sa propre plateforme ce qui lui permettra de dire ce qu’il a envie quand il en a envie. Les USA ne sont pas la Chine ! Bénédictions et réussite au Président Trump!

franck

Trump récolte ce qu’il a semé

Damran

La suspension du compte de TRUMP est plus choquante que ce qui s’est passé au Capitole.
Comme d’habitude, les torchonistes alimentés par l’Agence France Pourriture balancent des articles d’une violence inimaginable, le lynchage médiatique les anime de façon hystérique.
Comment peut-on imaginer que des merdeux sans éducation ni morale soient devenus les rois du monde grâce à leurs réseaux qui vident sur toute la planète des flots nauséabonds de saloperies en tous genres ?
Laisser en ligne des monstruosités haineuses contre Israël/Juifs et censurer le président des USA est tout simplement insupportable, une folie inacceptable qui doit nous révolter.
Les médias étaient un contre-pouvoir, les voilà devenus le pouvoir.
Après le coup d’Etat contre TRUMP à qui des ordures diverses et variées sans scrupules ont volé la présidence, nous voilà dans le règne de la censure, de la privation de parole, d’interdiction d’opinion, décrétés unilatéralement par un ramassis d’ordures et de gauchistes milliardaires qui veulent gérer nos vies, nos consciences et bientôt nos âmes.
Pour faire bonne mesure, Michelle Obama qui devrait nous épargner sa sale gueule et ses déclarations débiles, vient de déclarer que TRUMP devait être définitivement interdit sur tous les réseaux sociaux, y compris ceux dans lesquels il compte 60 millions de « suiveurs ».
Voilà le futur des Etats-Unis livrés à des fascistes « Démocrates » et à toutes sortes de tarés qui ont imposé Biden, la momie sortie du formol, la marionnette du crapuleux Obama.
Les USA sont désormais entre les mains de dégénérés qui se sont autoproclamés rois du monde et maitres de nos consciences, en attendant que cette folie dévastatrice n’atteigne la France et d’autres pays occidentaux, Israël compris….

Rosa SAHSAN

Et combien de millions de dollars Zuckerberg à versé aux voleurs et tricheurs démocrates.
ROSA