Home Communauté Elections 2019 : les lignes rouges des Juifs d’Europe

Elections 2019 : les lignes rouges des Juifs d’Europe

10
1523

Elections européennes de 2019 : ‘lignes rouges’ des communautés juives d’Europe

JForum, invité, sera présent à cette consultation et mettra à la disposition de ses lecteurs les éléments-clés de ses deux journées, afin qu’ils puissent se forger leur propre opinion sur la valeur d’une action juive coordonnée au niveau européen, à l’heure des choix cruciaux pour l’avenir des Juifs d’Europe. 

BRUXELLES – En vue des élections européennes de mai 2019, l’Association juive européenne (EJA), un groupe basé à Bruxelles représentant des communautés juives à travers le continent, lance une vaste consultation auprès du judaïsme européen afin de parvenir à un accord des  Juifs européens autour d’un série de  » lignes rouges ».

Ces lignes rouges, qui comprennent l’exclusion des partis qui souscrivent à l’antisémitisme, tel qu’il est défini dans la définition de l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste (IHRA), appellent tous les partis politiques à adopter des résolutions contraignantes rejetant le BDS anti-israélien (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) en tant que principe fondamentalement antisémite et prônent le principe de la liberté de religion, seront débattues et votées lors de la conférence annuelle de l’EJA les 6 et 7 novembre à Bruxelles.

Une fois approuvée, une résolution officielle, englobant les points de vue des Juifs de tout le continent, sera transmise à tous les dirigeants politiques et à tous les partis participant aux élections européennes. Elle devrait être adoptée et incluse dans les  documents et les manifestes des partis.

« Pour les Juifs de toute l’Europe, les enjeux des prochaines élections européennes ont rarement été aussi importants », a déclaré le président et fondateur de l’EJA, Rabbi Menachem Margolin, en lançant la consultation de la communauté juive européenne.

Il a ajouté: « Nous devons marquer clairement ce que nous, qui faisons partie du tissu culturel de l’Europe depuis près de deux mille ans et qui avons également souffert des pires excès de l’Europe, attendons de ceux qui sont au pouvoir à ce moment critique ».

Les lignes rouges sont:
– Les partis politiques et leurs dirigeants doivent souscrire à la définition complète de l’antisémitisme établie par l’IHRA.
– Chaque pays européen doit nommer un envoyé spécial du gouvernement sur l’antisémitisme là où il n’en existe pas déjà un.
– Tous les partis politiques s’engagent à exclure du parti au gouvernement des politiciens épousant l’antisémitisme tel que défini par la définition de l’IHRA.
– Tous les partis politiques doivent adopter une résolution contraignante rejetant les activités du BDS comme fondamentalement antisémites.
– Tous les partis politiques doivent dans leurs documents soutenir la liberté de religion et à la liberté de pratique au niveau des États membres et de l’UE.

Pour le rabbin Margolin, les enjeux pour les Juifs, qui vivent déjà dans un environnement fébrile, « sont plus importants que je jamais’’.

‘’Avec la cote des grands partis politiques au plus bas niveau et le soutien croissant accordé aux partis marginaux de droite et de gauche, nous observerons un paysage politique radicalement différent après les élections, dans lequel nous devrons tous opérer et vivre. Le langage de la division et de la rhétorique populiste seront en ascendance comme jamais auparavant », a-t-il déclaré.

Et de conclure : ‘’Cette polarisation et ses dangers potentiels concerne tous, qu’ils soient affiliés à l’EJA ou non, et devrait remplacer toutes les tensions ou différences inter-organisationnelles. C’est dans cet esprit que nous nous adressons aux Juifs de tous horizons pour obtenir leurs opinions. Ces ‘’lignes rouges’’, une fois adoptées, ne représenteront pas notre ligne dans le sable, mais notre ligne dans le concret, et serviront à rappeler aux politiciens que l’avenir même de l’Europe juive est en jeu ici’’.

Des représentants de l’UE, des parlementaires, des ambassadeurs, des dirigeants juifs et des groupes d’intérêts particuliers participeront à la conférence de deux jours de l’EJA qui se déroulera au Parlement européen et dans des installations de conférence.

 By    

10 COMMENTS

  1. ce n’est pas cela qu’il faut demander: il faut voter pour les partis qui refusent l’immigration.
    quand on est menacé par 2 tigres, duquel s’occupe t-on d’abord ? ce celui qui est à 10 m ou de celui qui est à 10 km ?

    • tout à fait d’accord: bien sûr que les partis intègreront ce que les juifs leurs demandent mais il existe toujours des façons de contourer ! c’est ce que font actuellement les européistes politiques

      • La démarche est intéressante, au résultat, comme toujours certains accepteront des principes, d’autres rejetteront une clause ou l’autre, puisque c’est un package. Exemple : les patis identitaires sur la cacherout et la brit milah. Ou que BDS est une forme “de contrestation” et droit d’expression. Ou le Parti Travailliste qui a voulu rejeter le côté sioniste de l’IHRA.
        L’intérêt est ensuite de le faire savoir suffisamment bruyamment pour dire que les Juifs d’Europe ne marchent pas dans ces combines et arrangements avec la discrimination antijuive. Et pour ça, il faut rassembler, chez nous et au-delà. Créer des relais dans les partis. C’est ni plus ni moins que l’approche bipartisane de l’AIPAC aux USA, en moins renommé et moins puissant à cette heure.

  2. Il y aura ces états qui refuseront ces lignes.
    Et d’autres qui valideront, mais qui n’empecheront rien. Parce que la prochaine décennie verra les assujettissements aux votes musulmans de ceux nés européens par droit du sol. De toute façon, l’Europe est en déliquescence, et part en lambeaux, et ce seront ceux du centre, les abdominaux, absolument opposés à la colonisation islamique, qui seront les prochains partants et laisseront les ventres mous à leur sort.
    Allez donc demander un port d’armes à la préfecture de police. Pfff !
    Y en a marre d’être commémoré en victime.
    Qui a vu une surveillance accrue depuis Pittsburgh ?
    Il y avait 12 flics sur un pallier, qui n’ont pas bougé, tandis qu’on entendait l’agonie de notre sœur.
    12 !

  3. Dans deux ans, Tout est “plié” …..Et il ne restera aux juifs minoritaire absolument ridicules, à se barrer et devenir Israéliens. Je ne vois pas comment on peut empêcher le suffrage universel musulman de devenir massivement majoritaire (Mus+Dhimmis volontaires européens le sont déjà……ou en tout cas sont inexorablement au Pouvoir!)
    Armez-vous ….! et menacez vraiment vos Dirigeants d’Europe !
    Les Déclarations ? Voyez donc le relevé de celles de 1920 à 1939….!!!!!!! Lisez donc un peu autre chose que les dernières “nouvelles” pourries…
    Les seuls qui ont survécu sont ceux qui se sont comme Sutzkever, barrés du Ghetto (Vilno) et ont combattu dans les forêts…Pas ceux qui ont “fait des Déclarations” et “sodomisé des diptères” dans leur Cabinet d’études savantes..

    • Voilà qui est l’initiateur : Menachem Margolin : Margolin

      Rabbin Menachem Margolin : il faut armer les Juifs By liguedefensejuive | 23 janvier 2015 24 Comments Enregistrer
      Un rabbin bruxellois appelle les Juifs d’Europe à porter une arme après l’attentat de porte de Vincennes
      Le rabbin Menachem Margolin, président de la fédération européenne d’associations juives (EJA), a appelé les différents ministres de l’Intérieur européens à modifier la législation sur les armes afin de permettre aux membres de la communauté juive de se protéger.
      Menachem Margolin estime « qu’un maximum de Juifs doivent pouvoir disposer d’une arme » dans le but « essentiel » de protéger leur communauté. Le président de l’EJA demande également une « formation » au maniement des armes « afin de pouvoir protéger les membres (de la communauté juive) contre une éventuelle attaque terroriste. »
      Les armes seraient toutes enregistrées légalement afin de permettre leur supervision par les autorités, assure-t-il. Le rabbin souligne qu’il ne demande pas l’autorisation de se munir « d’armes lourdes de guerre », mais bien d’ »armes à feu », de type revolver, de façon à ce que « chacun puisse en avoir une dans sa poche ».
      « Nous devons reconnaître les signes précurseurs d’antisémitiqme, de racisme et d’intolérance qui ont déjà menacé l’Europe et nos idéaux européens par le passé », pointe Menachem Margolin.
      Dans une interview, le Rabbin Margolin, Directeur général de l’European Jewish Association, relativise ses propos repris par Belga. Il affirme qu’ il ne demandait pas aux ministres européens de l’Intérieur de permettre à tous les Juifs d’Europe de posséder une arme, mais seulement à quelques personnes dans chaque synagogue, école ou institution juive, dans les cas où la police ne pourrait pas assurer la protection de ces lieux.
      Ces personnes volontaires suivraient une formation. Le rabbin est conscient que sa proposition n’est pas soutenue par les responsables de la Communauté juive de Belgique. « Et c’est peu dire… », ajoutait-il.
      « >https://youtu.be/SFjW4Pcz5lY

  4. La Chehitah et La Circoncision ne sont pas des lignes ultra violettes que certains Pays franchissent allègrement…?

    Est ce voulu de ne pas En parler ?

    • “et prônent le principe de la liberté de religion,”
      “– Tous les partis politiques doivent dans leurs documents soutenir la liberté de religion et à la liberté de pratique au niveau des États membres et de l’UE.”

      Ce type d’accusations ne sont pas recevables : tout un pan de la discussion concerne la vie religieuse juive dans tous ses aspects et dans toutes ces atteintes (chehita, brit mila, évidemment par déduction.). Les théories du complot n’ont rien à fiche sous la plume de gens qui voudraient défendre l’intégrité de la vie juive en Europe “est-ce -voulu”? Tout semble bon pour saborder a priori en projetant un avis négatif sur tout, permettant de ne rien faire et de se poser en victime. C’est ça, le vrai complot contre vous-même! Les Juifs de France se complaisent-ils dans le rôle de défaitistes? Un jour viendra où rien ne pourra plus réveiller votre combativité anesthésiée par vos modes de raisonnements a priori envers et contre toute initiative inverse. Le pli sera pris. Le monde entier sera composé de “méchants”.

  5. On peut toujours y croire, en dépit du réalisme ! Un torchon de papier n’a jamais mis les juifs à l’abri de quoi que ce soit.
    La seule chose à retenir est que l’Europe est, à jamais, la terre de la Shoah.

    • Et le type qui dit ceci a le brave culot de crécher dans l’une de ses capitales dite des Lumières! Faites ce que je dis pas ce que je fais. Si vous habitez l’Europe, ne maudissez pas ce qui font quelque chose, juste pour justifier de ne rien faire, bout de papier ou pas, par nihilisme post-Shoah….

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.