Des rebelles soutenus par les Etats-Unis lancent une attauqe contre l’Armée syrienne et capturent 28 soldats et miliciens, « depuis le territoire jordanien ». 

 

Le Jaysh Ahrar al-Ashayer a annoncé le 18 août avoir lancé une nouvelle opération contre l’Armée Arabe Syrienne dans le nord de l’arrière-pays de Suweida et avoir conquis de nombreuses positions sur la frontière syro-jordanienne.

Le 19 août, le Jaish Ahrar al-Asha’ar, soutenu par les Américains, a capturé « 15 » (selon les chiffres officiels de l’armée d’Assad, en réalité) 28 soldats de l’Armée Arabe Syrienne dans l’arrière-pays du Nord de Suweida, près de la frontière avec la Jordanie.

US-backed Militants Launch Attack Against Syrian Army From Jordanian Territory

Click to see the full-size image

US-backed Militants Launch Attack Against Syrian Army From Jordanian Territory

Click to see the full-size image

US-backed Militants Launch Attack Against Syrian Army From Jordanian Territory

Click to see the full-size image

Le Jaysh Ahrar al-Ashayer a détruit un tank et un véhicule blindé transport de troupes de l’armée syrienne à l’aide de missiles TOW.

Une source au sein de l’armée syrienne prétend que le Jaysh Ahrar al-Ashayer aurait attaqué les positions de l’armée syrienne à la frontière, à partir de l’intérieur du territoire jordanien, [poussant ainsi à l’incident frontalier générateur de guerre directe entre les forces de l’axe irano-syrien et la Jordanie]

Sa’ad al-Haj, le directeur médiatique de Jaysh Usud al-Sharqiya, a dit que le Jaysh Ahrar al-Ashayer n’avait pas averti son groupe qu’il avait l’intention de mener cette attaque et de monter au front. En outre, al-Haj a confirmé que le Jaysh Ahrar al- Ashayer se serait trouvé en Jordanie et qu’il aurait pénétré dans le Nord de l’arrière-pays de Suweida à partir de ses positions de repli.

L’armée syrienne, triomphaliste, encore la semaine passée, tire parti de ces explications pour couvrir la défaite de son expédition punitive dans le Sud de la Syrie, qui devrait, normalement être incluse dans ce qu’on appelle une « zone de déconfliction ».

Le 20 août, la branche médiatique du Hezbollah en Syrie a certifié que l’Armée syrienne aurait repoussé une attaque du  Jaish Ahrar al-Asha’ar  et reprise toutes les postions perdues sur la frontière syro-jordanienne.

 

US-backed Militants Launch Attack Against Syrian Army From Jordanian Territory

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.