(FILES) In this file photo taken on April 28, 2020 a nurse looks at Corinne Benzekri a patient infected with COVID-19 at the Lariboisiere Hospital AP-HP (Assistance Publique - Hopitaux de Paris) in Paris, on the 42nd day of a lockdown in France aimed at curbing the spread of the COVID-19 disease, caused by the novel coronavirus. - Corinne Benzekri had been one of the first to give her testimony in post-reanimation, and to tell about her surprise to be still alive. One year later, the after-effects are so serious that she fears that she is no longer a living person like the others. (Photo by JOEL SAGET / AFP)

«Forte tension» à l’hôpital de Dieppe: 141 agents touchés par le Covid-19

Le personnel soignant de Dieppe fait face à une propagation importante du virus dans son établissement.
Le personnel soignant de Dieppe fait face à une propagation importante du virus dans son établissement. JOEL SAGET / AFP

Plus de 140 agents et 123 patients sont atteints par le Covid-19 à l’hôpital de Dieppe dont les ressources humaines sont en conséquence sous «forte tension», a-t-on appris jeudi 21 janvier auprès de sa direction.

«La situation du centre hospitalier de Dieppe est préoccupante», a indiqué la direction du groupement hospitalier de territoire (GHT) Caux maritime dans un communiqué titré «tension importante et préoccupante». «Sur l’hôpital de Dieppe, on est à 141 personnels» en arrêt car atteints par le virus et «123 patients présents» malades du Covid, a précisé jeudi après-midi Franck Esteve, directeur général adjoint de l’établissement. Sur l’ensemble du GHT qui compte sept établissements, 176 personnels et 173 patients sont atteints par le virus.

L’hôpital de Dieppe affiche près de 1735 équivalents temps plein rémunérés, toutes catégories confondues, et 958 lits et places. L’Agence régionale de santé (ARS) «a déclenché la réserve sanitaire régionale et nationale. On a quelques renforts qui arrivent au fur et à mesure. Ça s’organise mais il n’y en a pas pléthore non plus», a ajouté Esteve. L’ensemble des établissements publics et privés de Normandie ont été sollicités par l’ARS, tout comme les Unions Régionales des Médecins Libéraux (URML) et pôle emploi.

L’hôpital a déprogrammé «pas loin de 40%» de l’activité de chirurgie pour les patients non urgents, selon Esteve. «On peut quand même prendre en charge une centaine de patients programmés par semaine», a aussi indiqué Esteve. «On travaille sur le territoire heureusement en complément avec deux cliniques privées», a poursuivi le directeur adjoint. Selon le communiqué, «depuis 10 jours, le CH doit faire face à plusieurs clusters dans ses services de médecine, de gériatrie et de soins de suite et réadaptation». Les tests ont été renforcés pour tous les patients, et notamment aux urgences.

Côté vaccination, «les centres de Dieppe et Eu ne peuvent plus fixer de rendez-vous. L’ensemble des créneaux sont d’ores et déjà complets au regard du nombre de doses disponibles. Nous communiquerons dès que possible pour la reprise des rendez-vous. Sous réserve de disponibilité des vaccins, nos centres de vaccination s’organisent pour augmenter le nombre de personnes vaccinées», selon le communiqué.

https://www.lefigaro.fr/flash-eco/forte-tension-a-l-hopital-de-dieppe-141-agents-touches-par-le-covid-19-20210121

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.