Nitzan Horowitz (Journalist, Knesset-Abgeordneter New Movement Meretz)

Le siège du ministère de la Santé chargé de la lutte contre le coronavirus a annoncé aujourd’hui la fin de la « situation particulière du système de santé ».

Fin février, alors que la marée de l’omicron diminuait, le gouvernement est passé d’un « état d’urgence » à un régime de soins de santé « spécial ». La différence entre ces dispositions réside dans le degré de contrôle parlementaire des réglementations gouvernementales concernant la pandémie.

Covid-19: Israël déclare officiellement la fin de la pandémie

Aujourd’hui, toutes les restrictions sur les rassemblements en intérieur ont été levées, et le port obligatoire du masque a été totalement supprimé, y compris dans les transports et dans les avions. La seule chose qui reste est l’exigence d’une déclaration lors de l’entrée en Israël.

La suppression de « l’État spécial » signifie que le gouvernement ne peut pas prendre de décrets accélérés dans le domaine de la santé. En vertu de la réglementation actuelle, le cabinet doit soumettre les ordres au comité de la Knesset 5 jours avant leur approbation.

Aujourd’hui, la Direction Générale de la Lutte contre le Coronavirus a décidé de ne pas prolonger la « situation particulière » à partir du 3 juin. « Comme nous l’avons promis, personne n’utilisera la loi sur les coronavirus pendant une seule journée au-delà du nécessaire. C’est notre politique depuis le tout début. Rester en bonne santé – sans blocus ni arrêt de la production, sans chasser les vacanciers sur les plages, sans interdire les manifestations et sans porter atteinte à la démocratie et aux droits des citoyens en Israël. Il s’est avéré que c’est possible », a commenté le ministre de la Santé Nitzan Horowitz sur la décision du siège.

En mai, la morbidité COVID en Israël n’a pas dépassé le niveau de 2300-2400 par jour. Patients actifs dans le pays selon le ministère de la Santé au 31 mai – un peu plus de 14 000.

Cependant, rien ne nous garantit contre le retour de la « bête ». Hier, le coordinateur du coronavirus, le professeur Salman Zarka, a déclaré que malgré le fait que la cinquième vague de coronavirus continue de s’estomper, le ministère de la Santé se prépare pour la sixième vague à venir.

infos-israel.news
Nitzan Horowitz ( ancien journaliste, député du Meretz, ministre)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.