Netanyahu et Gantz au Hezbollah: toute autre attaque suscitera une réponse dévastatrice

Le Premier ministre et le ministre de la Défense ont averti le Hezbollah dans des déclarations conjointes lundi soir, 27 juillet, qu’il «joue avec le feu». Leurs déclarations sont intervenues après que Tsahal a déjoué une intrusion du Hezbollah, cherchant à mener une attaque de Kornet contre des chars sur les avants-postes du mont Dov israélien. Le Hezbollah a affirmé plus tard que l’incident ne s’était pas produit et que sa vengeance pour l’élimination d’un de ses combattants lors du raid israélien près de Damas, la semaine dernière devait encore survenir. Tsahal répondu qu’elle disposait de toutes les informations nécessaires sur l’incident. Les responsables de la défense israélienne se sont moqués du démenti du groupe terroriste, affirmant que la tentative d’infiltration avait été filmée par des caméras de sécurité militaires et que les membres qui y avaient participé étaient armés. Les Forces de défense israéliennes ont déclaré qu’elles envisageaient de publier les images de l’incident.

«Nous avons une vision globale de cette tentative d’infiltration sur notre territoire que nous considérons comme grave », a déclaré le Premier ministre Binyamin Netanyahu. «Le Hezbollah et l’État libanais sont tenus responsables de cet incident et de toute nouvelle attaque en provenance du territoire libanais contre Israël. Le Hezbollah joue avec le feu. Toute attaque contre nous obtiendra une réponse avec la plus grande force », a-t-il déclaré.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu tient une évaluation de la sécurité et un briefing avec le chef d’état-major de Tsahal, le lieutenant-général. Aviv Kochavi, Commandement nord du GOC, le major-général. Amir Baram, GOC Intelligence Maj.-Gén. Tamir Hayman, Maj.-Gén. Opérations du GOC. Aharon Haliva et d’autres hauts fonctionnaires, au quartier général du Commandement nord de Tsahal, 28 juillet 2020 (Kobi Gideon / GPO)

Le ministre de la Défense a ajouté: «Nasrallah (le chef du Hezbollah) porte préjudice à l’État libanais pour le bien de l’Iran.» Il a félicité les soldats et commandants de Tsahal pour leur «performance professionnelle et précise dans la prévention d’un incident grave qui aurait pu coûter des vies. Nos troupes sont plus déterminées que jamais à défendre notre souveraineté et nos citoyens », a-t-il souligné. «Le Liban et la Syrie, en tant qu’États souverains, subiront les conséquences douloureuses de tout acte terroriste provenant de leur territoire. Il y aura une réponse puissante, vive et douloureuse », a-t-il dit.

DEBKAfile rapporté plus tôt :

Tsahal dit aux Israéliens vivant et voyageant dans les régions frontalières du nord de revenir à la normale et a rouvert les routes au trafic civil. Cela fait suite à un échange de tirs de deux heures à la frontière israélo-libanaise le lundi 27 juillet, lorsque Tsahal a mis en fuite une petite unité du Hezbollah qui voulait pointer un missile Kornet sur des chars déployés sur des positions israéliennes sur le mont Dov surplombant la région contestée des fermes de Shaaba. Il n’y a pas eu de victimes de Tsahal. L’artillerie israélienne et des armes terrestres et aériennes supplémentaires ont été dirigées contre les forces du Hezbollah et on a signalé des frappes précises à l’intérieur du Liban. Le Hezbollah a rapporté plus tard que son unité était parvenue à s’échapper au Liban (cela faisant partie de l’option “sans frais” mise au point par Tsahal pour éviter une escalade, inévitable en cas d’élimination des terroristes).

Les forces israéliennes ont été renforcées et sont restées en état d’alerte depuis que le Hezbollah a menacé de riposter pour la mort de l’un de ses combattants lors d’une frappe aérienne israélienne près de Damas il y a une semaine contre les magasins de munitions iraniens. Les civils vivant à proximité des frontières libanaise et syrienne ont reçu l’ordre de rester à l’intérieur pendant la durée de l’échange, bien qu’il se soit déroulé loin des zones peuplées.

Le Premier ministre Binyamin Netanyahu et le ministre de la Défense Benny Gantz ont tenu une conférence d’urgence au ministère de la Défense à Tel Aviv. Plus tard, Netanyahu est monté à Sfat auprès du chef d’Etat-Major Aviv Kochavi (présent sur place depuis bientôt une semaine), pour une deuxième phase de soutien aux troupes et d’avertissements au Hezbollah.

La tension aux frontières reste élevée et l’alerte militaire reste en vigueur jusqu’à ce qu’il soit évident de déceler si le Hezbollah est satisfait ou non de cette attaque localisée contre les troupes israéliennes, ou s’il y a d’autres attaques à venir. En ordonnant aux civils de revenir à la normale, Tsahal espérait que le Hezbollah accepterait également, de son côté, de désamorcer la situation

Netanyahu & Gantz to Hizballah: More attacks will meet powerful response

2 Commentaires

  1. j’espere que cette fois,si le hezbollah bouge,il faut absolument l’aneantir ce qui ferait la joie du peuple libanais et pourrait entrainer une riposte de l’iran,ce qu’attend tsahal depuis fort longtemps

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.