Ben-Gvir obtient la Garde nationale en échange d’un soutien au retard de la réforme judiciaire.

Ben-Gvir aurait menacé lundi de quitter le gouvernement si Netanyahu décidait de geler la législation jusqu’après les vacances à la Knesset.

Le gouvernement approuvera lors de sa prochaine réunion dimanche une décision d’assujettir la Garde nationale israélienne au ministre de la Sécurité nationale Itamar Ben-Gvir , en échange du parti de Ben-Gvir, Otzma Yehudit, promettant de ne pas quitter le gouvernement face à l’intention de Netanyahu de reporter la législation du premier projet de réforme judiciaire.

La Garde nationale est actuellement une unité au sein de la police des frontières et a été formée sous le mandat du gouvernement précédent à la suite des émeutes lors de l’opération Guardian of the Walls. Son but est d’assurer la sécurité dans des situations similaires à l’avenir. Il compte environ 900 combattants réguliers et des milliers d’autres réservistes et volontaires.

Netanyahu a également promis que si des accords sur la réforme judiciaire n’étaient pas conclus pendant la pause de la Pâque, la réforme serait adoptée lors du prochain mandat de la Knesset, a déclaré Ben-Gvir.

Ben-Gvir aurait menacé lundi de quitter le gouvernement si Netanyahu décidait de geler la législation jusqu’après les vacances à la Knesset entre le 2 et le 30 avril.

La coalition a annoncé la semaine dernière que le premier projet de loi, qui donnerait à la coalition une majorité au Comité des nominations judiciaires d’Israël, serait adopté avant les vacances de la Knesset.

Le ministre de la Défense, Yoav Gallant, a déclaré samedi soir que l’adoption du projet de loi pourrait entraîner un refus généralisé de se présenter au service de réserve volontaire, en particulier parmi les pilotes de l’armée de l’air israélienne. Cela constitue un danger « réel et concret » pour la sécurité d’Israël, a averti Gallant.

Netanyahu a annoncé dimanche soir qu’il retirait Gallant de son poste. Cette décision a déclenché des manifestations spontanées à Jérusalem, Tel Aviv, Haïfa et d’autres endroits, et a conduit lundi à une grève générale parmi le plus grand syndicat, le secteur des affaires, le secteur de la haute technologie et plus encore d’Israël.

L’ancien commissaire de la police israélienne Moshe Karadi a réagi à l’accord lors d’une conférence de presse des commandants de la sécurité d’Israël, convoquée pour discuter des réformes judiciaires.

« Ben-Gvir a formé une milice privée à des fins politiques. Il démantèle la démocratie israélienne, convoque quiconque ne se plie pas à sa volonté et met en danger la sécurité d’Israël. »

L’Association pour les droits civils en Israël a répondu : « Nous avons déjà vu ce qui s’est passé lorsque Ben-Gvir a voulu réprimer les manifestations, maintenant on ne peut qu’imaginer ce qui se passera quand il aura ses propres milices.

« Il est important de comprendre que la « Garde nationale » promise par Netanyahu est une milice armée privée qui répondra directement à Ben-Gvir.

« Il s’agit d’une unité de police destinée avant tout à agir dans les villes mixtes, en premier lieu contre la population arabe. Un tel pouvoir entre les mains de Ben-Gvir = violation certaine des droits des Arabes. Faire avancer une telle proposition lui permettra également d’utiliser ces forces contre les protestations et les manifestants.

« Il s’agit d’un nouveau et dangereux ajout au coup d’État auquel nous assistons. Comme s’il ne suffisait pas d’agir contre le système judiciaire, nous voyons maintenant des mesures opérationnelles pour prendre les autorités de la police et les transformer en Ben-Gvir. Gardiens de la révolution », a déclaré l’association.

Source : jpost.com – Par Eliav Breuer 

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires